99% : la chute qu'a subie la rémunération de Tim Cook en 2012

En 2012, le successeur de Steve Jobs à la tête d'Apple n'a pas bénéficié de la prime exceptionnelle reçue l'an dernier. Résultat: sa rémunération diminue fortement, même si son salaire fixe, lui, a augmenté.

1 mn

Tim Cook - Copyright Reuters
Tim Cook - Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

La rémunération de Tim Cook chute brutalement. De 378 millions de dollars l'an dernier, elle est passée à 4,16 millions en 2012 (3,14 millions d'euros environ). C'est ce qu'indiquent des documents remis aux autorités boursières et rendus publics jeudi soir. Une baisse de presque 99% qui s'explique simplement: cette année, la patron d'Apple n'a pas reçu de stock-options contrairement à 2011, année où il succédait à Steve Jobs.Cette rémunération avait fait de lui le patron le mieux payé de la Silicon Valley. A noter: ces primes exceptionnelles obtenues l'an dernier s'étalent sur plusieurs années. 

Moins bien payé qu'une partie de son équipe

En 2012, d'autres dirigeants de la firme de Cupertino son mieux payés. Ainsi, Robert Mansfeld, vice-président du conseil d'administration, obtiendra 85,54 millions de dollars, Bruce Sewell, directeur juridique, 69 millions et Peter Oppenheimer, directeur financier, recevra quelque 68,6 millions de dollars.

184 fois le Smic

De son côté, le numéro un de la marque à la Pomme reste plutôt bien loti. Son salaire fixe a augmenté passant de 900.000 dollars à 1,4 million de dollars tandis qu'il obtenait 2,8 millions de dollars de bonus. Une rémunération qui représente tout de même l'équivalent de 184 fois le Smic français...

1 mn