Le bénéfice net de Dell chute de 32% sur un an

Sur l'année 2012-2013, le chiffre d'affaires a reculé de 8%, à 56,9 milliards de dollars. Le fabricant d'ordinateurs paye le prix de la désaffection des consommateurs pour les PC.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Au quatrième trimestre 2012, Dell affiche un chiffre d'affaire de 14,3 milliards de dollars et un bénéfice net de 530 millions de dollars. Globalement, l'entreprise d'informatique reste dans le vert, mais ses résultats baissent fortement au quatrième trimestre 2012 : de 11% pour le chiffre d'affaires et de 31% pour le bénéfice net. Sur l'exercice 2012-2013, qui s'arrête fin janvier, Dell a vu son bénéfice net fondre de 32%, à 2,4 milliards de dollars. Son chiffre d'affaire a reculé de 8%, à 56,9 milliards de dollars.

Mieux que les prévisions des analystes

Le fabricant d'ordinateur fait cependant mieux que les prévisions des analystes. Et ces résultats pourraient conforter les appels à relever le prix prévu pour son rachat et son retrait de la Bourse. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait des ventes à 14,12 milliards de dollars. Hors exceptionnels, le bénéfice par action s'est inscrit à 40 cents contre 39 cents attendus. Dell n'a pas livré de prévision pour l'exercice 2014, ni d'ailleurs pour le trimestre en cours, invoquant le projet de retrait de cote.

14% des actionnaires contre le rachat

Mardi à Wall Street, dans les transactions d'après Bourse, le titre avançait de 0,5% à 13,87 dollars. Bien que conformes aux attentes des analystes, "il n'y a pas vraiment de quoi s'exciter", souligne Brian Marshall, analyste d'ISI Group, à Reuters, ajoutant que la baisse du chiffre d'affaires et celle des bénéfices n'auguraient rien de bon. "La sortie de cote est sensée. Elle se fera", a-t-il dit. "Il devront probablement payer davantage que les 13,65 dollars (proposés ndlr), pour que l'opération se réalise."

Des actionnaires, détenteurs de près de 14% de Dell ont déjà indiqué qu'ils se prononceraient contre l'accord. L'homme d'affaires Michael Dell, qui a fondé l'entreprise en 1984, détient 16% de la société. Il doit obtenir le feu vert de plus de 50% des actionnaires, en sus de sa participation, pour que la sortie de cote réussisse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.