Vivendi en négociations exclusives avec Numericable pour le rachat de SFR

Le conseil de surveillance du conglomérat vient d'annoncer qu'il avait choisi l'offre d'Altice, plutôt que celle de Bouygues. Il la juge « la plus pertinente » pour les actionnaires et les salariés, présentant une « meilleure sécurité d'exécution. »
Delphine Cuny
(Crédits : reuters.com)

Et le gagnant est Numericable. Ce n'est pas vraiment une surprise : le Conseil de surveillance de Vivendi, qui s'est réuni ce vendredi matin pour examiner les deux offres fermes de rachat de SFR déposées mercredi par Bouygues et le câblo-opérateur, a décidé « d'entrer en négociations exclusives » pour trois semaines avec le premier actionnaire du câblo, Altice, comme il vient de l'annoncer dans un communiqué. A l'issue de cette période, Vivendi tranchera sur la suite des événements, en particulier s'il renonce au processus de scission par mise en Bourse de SFR qu'il envisageait initialement. Les deux offres reçues sont qualifiées de « pertinentes » mais pas un mot précisément sur celle de Bouygues.

Sortir des télécoms au plus vite

 Le conseil de surveillance de Vivendi estime que l'offre d'Altice Numericable « est la plus pertinente pour les actionnaires et les salariés du groupe » à savoir Vivendi, pas nécessairement SFR, et qu'elle « offre la meilleure sécurité d'exécution. » Autrement dit, qu'elle présente moins d'incertitude réglementaire ou juridique qu'une fusion de SFR avec Bouygues Telecom. Privilégiée depuis le début par le président du conseil de surveillance, Jean-René Fourtou, cette offre « répond le mieux à l'objectif de Vivendi de devenir rapidement un acteur européen majeur des médias et des contenus », en se concentrant sur ces autres activités, Canal Plus, Universal Music Group, et le fournisseur d'accès Internet brésilien GVT. Mais aussi à l'objectif « de renforcer SFR comme un acteur dynamique du très haut débit fixe et mobile » affirme sa maison-mère. Cependant, Patrick Drahi, l'actionnaire principal d'Altice, n'a pas caché que l'activité mobile, fortement génératrice de cash flows, était stratégiquement un peu secondaire à ses yeux, puisqu'il souhaite avant tout remplir les tuyaux de son réseau câblé et récupérer une belle marque.

 La somme en cash, clé du deal ?

Vivendi précise que l'offre d'Altice prévoit un paiement en cash de 11,75 milliards, l'attribution de 32% du capital de l'ensemble fusionné SFR + Numericable « et la sortie de Vivendi selon des modalités programmées », le groupe ayant demandé à bénéficier d'une liquidité certaine. Contrairement à ce qu'il avait annoncé, Altice a finalement bien amendé son offre, notamment la partie à laquelle le conseil de Vivendi était très sensible...

Peu après l'annonce officielle, l'action Numericable s'envole de11%  tandis que le titre Bouygues décroche de 7%. Vivendi est stable (-0,1%).

Delphine Cuny

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 14/03/2014 à 17:37
Signaler
Temps maussade sur le secteur des telecommunications !

à écrit le 14/03/2014 à 17:23
Signaler
J'ai bien fait de quitter SFR et de changer d'opérateur....

à écrit le 14/03/2014 à 17:05
Signaler
Cette affaire montre bien à la fois le manque d’ambition de la plupart des acteurs et le triomphe du court terme sur le long terme. Vivendi ne songe qu’à sortir de ses multiples erreurs au plus vite, le gouvernement ne voit que l’impact à court terme...

à écrit le 14/03/2014 à 16:06
Signaler
Le ministre socialiste en charge du dossier a encore une fois vu juste ! On se demande si, au sein de ce gouvernement, il y en a un qui est concerné et qui connait son domaine ?

à écrit le 14/03/2014 à 14:49
Signaler
Cette annonce confirme la mort du FTTH et du projet THD pour la France

le 14/03/2014 à 14:55
Signaler
Pourquoi ? Pourriez-vous étayer votre propos ?

le 14/03/2014 à 17:10
Signaler
Au contraire! Quittez un peu la France pour regarder dans les autres pays! Le développement du câble a stimulé le développement de la fibre (opérateurs concurrents). N'oubliez pas que d'autres technologies existent tels que le vectoriel, le pair bon...

le 15/03/2014 à 18:52
Signaler
Encore un commercial de Miséricable qui après avoir fourgué son coaxial comme de la fibre optique, a décrété que les photons de lumières dans la fibre optique étaient infiniment plus lents que des électrons sur coaxial... c'est beau la physique par l...

le 15/03/2014 à 19:29
Signaler
Les électrons se déplacent plutôt lentement, et ne quittent pas l'orbite de leur noyau. C'est l'électricité qui se propage, et a peu près à la vitesse de la lumière (90%) en l'occurrence dans un support cuivre, donc ce n'est pas le transport physique...

le 15/03/2014 à 21:18
Signaler
Tiens l'expert en sophisme intellectuel est revenu à la charge... Vous semblez confondre courant électrique et onde électromagnétique sans aucune notion de milieu de propagation mais c'est sûr que sortir des termes techniques de manière aléatoire du ...

le 16/03/2014 à 19:10
Signaler
C'est assez simple pour couvrir 65% de la population en fibre il faut encore 30 Millards en plus de ce qui a été déjà dépensé. SFR 11 Milliard de dette ( vont devoir rembourser avant de fibrer à plus de 1 Milliard par an non ? Bouygues esseulé et u...

le 17/03/2014 à 11:10
Signaler
Ca t'ennuie CRC quand j'utilise des notions que tu ne comprends pas ? :-)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.