Yahoo s'offre Blink, une messagerie éphémère rivale de Snapchat

La plateforme web s'adjoint les services de l'équipe qui a développé une application d'envois de message à durée de vie limitée.

1 mn

En 2013, Yahoo! s'est offert plus d'une vingtaine de start-up. (Photo Reuters)
En 2013, Yahoo! s'est offert plus d'une vingtaine de start-up. (Photo Reuters) (Crédits : reuters.com)

Encore une acquisition chez Yahoo! Le groupe dirigé par Marissa Mayer intègrera Blink à ses services comme l'on annoncé ses concepteurs sur le site du service ce mercredi. Cette application lancée en avril 2013 permet d'échanger des messages qui s'autodétruisent après consultation.

"La liberté de faire preuve d'honnêteté"

Plus précisément, elle permet d'envoyer textes, enregistrements audio, vidéo, photos ou  dessins dans des messages ayant une durée de vie choisie par l'envoyeur. "Nous avons construit Blink parce que nous pensons que tout le monde devrait avoir la liberté de faire preuve de la même honnêteté et de la même spontanéité dans ses conversations en ligne qu'en personne", expliquent ses concepteurs.

Ce principe a été popularisé par Snapchat créé en 2011 par Evan Spiegel et Bobby Murphy qui ont refusé l'an dernier une offre de 3 milliards de dollars émanant de Facebook. 

>> Evan Spiegel, 23 ans, l'homme qui refuse les milliards de Facebook

Les équipes de Blink embauchées

L'équipe de Blink a été réunie par Meh Labs, une entreprise fondée par deux anciens de Google, Kevin Stephen et Michelle Norgan. Elle a d'abord conçu une autre application, baptisée Kismet qui permet de discuter avec des interlocuteurs, de leur indiquer une localisation et d'organiser des rencontres. 

Ses créateurs rejoindront les développeurs de Sunnyvale (le siège de Yahoo!) où il seront chargés des produits de "communication connectée", a précisé le groupe. 

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.