Les Grappes, le nouveau "Facebook" du vin ?

 |   |  431  mots
Loic Tanguy, le fondateur de la plateforme communautaire Les Grappes, sorte de Facebook du vin.
Loic Tanguy, le fondateur de la plateforme communautaire Les Grappes, sorte de "Facebook du vin". (Crédits : DR)
La plateforme hybride entre un site de e-commerce et un réseau social veut rompre avec les traditionnels Cdiscount et Venteprivée, les deux leaders sur le marché du vin.

C'est un peu le "Facebook du vin". Du moins c'est ce vers quoi tend la plateforme communautaire Les Grappes lancée fin septembre. A mi-chemin entre un site de e-commerce et un réseau social, celle-ci permet de commander du vin à distance "directement" chez le producteur, choisi en fonction des commentaires et des avis des différents membres inscrits. Mais pas seulement! A terme, il sera même possible d'être mis en relation avec d'autres membres en fonction des affinités communes en matière de vin, confie l'instigateur du projet.

Cette initiative est née il y a deux ans "suite à un constat assez simple d'un passionné de vin", comme se définit Loic Tanguy, fondateur des Grappes:

"Sur les sites web, on trouve beaucoup de références, comme dans la grande distribution, mais on ne sait pas comment s'y retrouver"

Accompagner le consommateur dans ses choix

Une telle profusion d'étiquettes ne répond pas à la demande de 97% des Français qui ne s'estiment pas suffisamment experts pour choisir leur vin, estime l'entrepreneur.

De plus, 65% des consommateurs aiment acheter leur vin sur recommandation d'un proche, argue-t-il. "Une commande passée par un membre entraîne un taux de transformation supérieur à celui qui fait suite à un emailing", ajoute encore Loic Tanguy.

D'où l'intérêt d'une telle communauté, qui veut rompre avec les leaders du marché du vin sur internet Cdiscount et Venteprivée.

100.000 membres d'ici deux ans

Concrètement, le site prend 20% de commission sur le prix du vin au domaine (contre 40% pour les intermédiaires habituels précise Loic Tanguy, son fondateur). Au prix de la bouteille est ajoutée la somme de 1,80 euro afin de couvrir les frais de livraison. Ce qui leur permet de proposer une livraison gratuite dès l'achat de six bouteilles.

La carte propose actuellement une soixantaine de vins sélectionnés auprès d'une vingtaine de vignerons (Bordeaux, Loire, Provence, Champagne, Languedoc, Vallée du Rhône, Roussillon). Mais le site compte élargir son horizon et souhaite, à terme, collaborer avec 200 vignerons d'ici deux ans. Encore faut-il que la mayonnaise prenne. Tout dépendra du nombre d'utilisateurs et de transactions.

Pour l'heure le site a été testé par 300 cobayes qui ont effectué une centaine de transactions. Or la communauté vise les 100.000 membres à horizon deux ans. "Ce qui semble un objectif raisonnable si l'on se fie aux deux millions de membres du site Vestiaire Collectives (plateforme communautaire qui permet à ses membres d'acheter et vendre des vêtements ou accessoires très peu portés, Ndlr)", explique Loic Tanguy. Avis aux amateurs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2014 à 15:15 :
Je ne vois pas en quoi ce site est original. Il existe déjà des sites et appli de ce type, avec des commissions moins importantes. Le côté facebook n'est qu'un gadget et n'a aucun intérêt.
a écrit le 08/10/2014 à 17:29 :
C'est bizarre un site qui dit proposer de la livraison gratuite, alors qu'ils ajoutent 1,80€ par bouteille...c'est pas ce que j'appelle gratuit....ils pourraient aussi bien faire le vin gratuit et faire payer que la livraison à 30€.
a écrit le 08/10/2014 à 16:23 :
De 300 cobayes à 100.000 membres d'ici 2 ans .....Qu'on m'explique.....!
a écrit le 08/10/2014 à 15:35 :
Je suis allé faire un tour. Très beau site, très bon concept qui répond clairement à ce que je recherche. J'espère sincèrement que ça marchera, je vais en parler autour de moi en tous cas... Et commander pour goûter :-)
a écrit le 08/10/2014 à 15:32 :
Je ne vois pas en quoi le site est a mis chemin entre du e-commerce et facebook.

Les interactions avec les autres utilisateurs (amis) ne sont pas mis en avant (mais ca on s'en fou a vrai dire ca sert a rien)
Decouvrir des nouveaux vins est süper compliqué. Je cherche le prix du pessac, je n'ai pas trouve de bar de recherche. Alors n'espérons pas un algorithme de recommendations de vin (ce qui a aide au succes de facebook ou netflix dernierement).

Bref il y a du boulot avant de terminer la béta
a écrit le 08/10/2014 à 13:45 :
Ca a l'air pas mal, espéront que les internautes leur trouvent de bonnes idées originales car ça reste court et cher, sauf pour le vigneron angevin.
a écrit le 08/10/2014 à 10:06 :
Avec un objectif de 2 millions utilisateurs vous comparez ca avec Facebook? Évitez d'utiliser de tels titres car on devine la crédibilité de l'article et cela ne donne pas envie de le parcourir ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :