Haut débit : l'ADSL recule pour la première fois en France

 |   |  351  mots
(Crédits : DR)
Le nombre d'abonnés au haut débit a diminué de 290.000 au quatrième trimestre, selon les chiffres du régulateur, l'Arcep. Les abonnés à la fibre jusqu'au domicile ont bondi de 67% et passeront bientôt le cap du million.

Historique : pour la première fois, le nombre d'abonnés au haut débit, à moins de 30 Mégabits par seconde, a diminué en France, selon le dernier observatoire du régulateur des télécoms, l'Arcep, publié jeudi soir. Au quatrième trimestre, le parc de clients ADSL a reculé de 290.000 par rapport au troisième, tout en restant ultra-majoritaire, à 22,9 millions, sur 25,97 millions d'abonnés à Internet sur des réseaux fixes.

Dans le même temps, le nombre d'abonnés à la fibre optique de bout en bout (FTTH, fiber to the home, jusqu'au foyer) passera bientôt le cap du million : il a bondi de 67% en un an et de 135.000 en un trimestre pour atteindre 935.000 à la fin décembre. L'ensemble des abonnés au très haut débit (plus de 30 mégas selon la définition européenne) est évalué à 3,1 millions, en hausse de 600.000 par rapport à fin septembre (+50% en un an). Désormais, 23% des Français qui sont éligibles au très haut débit ont souscrit à une telle offre.

Essor du « turbo-ADSL », le câble plafonne


Le nombre d'abonnés au « turbo-ADSL », le VDSL 2 (environ 30 mégas), semble avoir été l'autre moteur de croissance du marché. Car la catégorie des clients bénéficiant d'un débit entre 30 et 100 mégas a augmenté de 430.000 sur le trimestre pour atteindre 1,275 million (+72% en un an). Or Numericable-SFR semble plafonner à ce stade : il a annoncé ce jeudi qu'il comptait 1,54 million d'abonnés au très haut débit (sur son réseau câblé rénové en fibre jusqu'au pied de l'immeuble et en FTTH de SFR), soit 27.000 de plus qu'à fin septembre (+4,5% sur un an), même s'il s'est félicité du bond des ventes brutes à partir de fin novembre : sa box câble très haut débit est désormais commercialisée sous la marque SFR. L'opérateur a indiqué que SFR avait perdu des clients dans l'ADSL (-1,4%) et que le déclin allait « se poursuivre en 2015 au bénéfice d'une migration de ces clients vers le réseau Très haut débit du groupe. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2015 à 15:10 :
La fibre est demandée par les sociétés et les familles nombreuses "classe bonne moyenne". L'adsl à 30 est largement suffisant quant aux autres utilisateurs. D'ailleurs une taxe viendra faire la différence ne nous y trompons pas.
a écrit le 05/03/2015 à 22:19 :
Bonne blague. L'adsl est simplement de moins en moins installé dans les coins reculés et la fibre sponsorisée alors qu'elle ne sert qu'au téléchargement. Quelle erreur stratégique grave MAIS voulue.
Réponse de le 05/03/2015 à 23:13 :
A ses premières heures, l'ADSL servait aussi essentiellemnt pour le téléchargement, notamment avec le P2P et eMule,..
La HD et la 4K sont très gourmands en bande passante, ne pas oublier que la VOD est en pleine essor (Netflix etc...)
Réponse de le 06/03/2015 à 0:09 :
Quand vous aurez gouté à la fibre vous ne voudrez plus jamais revenir à l'ADSL. C'est comme passer d'une charrette tirée par un âne à une voiture.
Réponse de le 06/03/2015 à 9:03 :
N'exagèrons pas l'apport de la fibre optique par rapport à l'ADSL. Ayant eu les deux, ca ne changeait pas grand chose à mon utilisation ! Pas de téléchargement à haute dose, pas de jeu en ligne. Pour l'écoute de radios internet, l'utilisation classique, bureautique les mails... ca ne change rien si vous avez une ligne ADSL correcte.
Réponse de le 06/03/2015 à 9:40 :
c'est exactement ça.

> Loi de Say pour les autres arguments.
Réponse de le 06/03/2015 à 9:46 :
Reste que cette jolie fibre reste la panacée des mégalopoles ! Les opérateurs se bousculent moins déjà en grande banlieue (St Quentin en Yvelines par ex...)
Réponse de le 06/03/2015 à 11:11 :
Tout de suite pour le téléchargement ...

Et le multi télévision en HD, tu crois qu'une simple connexion ADSL suffit ?

Ce n'est pas parce que certains utilisent leur ligne pour naviguer et lire leurs mails, que c'est le cas de tout le monde. Moi j'ai la télé HD, je télécharge mes jeux (qui sont de plus en plus dématérialisés sur les plateformes de type STEAM), et quand tu vois des jeux qui commencent régulièrement à atteindre les 40 Go, une bonne connexion n'est pas de trop si tu veux pas passer 3/4 jours à télécharger le jeu en question.

Sans compter le cloud, que les gens utilisent de plus en plus (perso j'y met mes photos, c'est toujours une sauvegarde de secours). Bref, beaucoup de gens y voient une utilité, non pas pour le piratage mais pour leur utilisation normale !
Réponse de le 06/03/2015 à 11:38 :
Dans un foyer, quand une personne regarde la TV en HD, une autre écoute la radio sur le web en 256kbip/s, une autre joue en ligne et encore une autre navigue sur la toile ça consomme beaucoup de bande passante (up et down)... Et à l'heure du bigdata, je ne parle même pas des échanges de données entre serveurs...
Réponse de le 06/03/2015 à 11:42 :
En France, il n'existe pas de mégalopole au sens stricte du terme. En Europe on parle d'une unique mégalopole formée et décrite par la banane bleue de Brunet.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :