Apple ouvre un deuxième centre de R&D en Chine

En cherchant à attirer les développeurs locaux, Apple veut aussi à renforcer sa présence sur le marché chinois, où des concurrents locaux comme Huawei Technologies, OPPO et Vivo lui ont ravi des parts de marché. Apple avait annoncé en août qu'il ouvrirait un premier centre de R&D à Pékin.

2 mn

Apple soigne particulièrement bien ses développeurs: ici, Tim Cook, le 13 juin 2016, présentant le montant de l'argent versé aux développeurs de ses applications, lors de la Conférence mondiale des développeurs à San Francisco, Californie.
Apple soigne particulièrement bien ses développeurs: ici, Tim Cook, le 13 juin 2016, présentant le montant de l'argent versé aux développeurs de ses applications, lors de la Conférence mondiale des développeurs à San Francisco, Californie. (Crédits : Reuters)

Ce mercredi, le Shenzhen Economic Daily rapporte que, lors d'un récent déplacement à Shenzhen, Tim Cook, le directeur général d'Apple, a annoncé qu'il allait ouvrir un centre de recherche-développement dans la métropole industrielle, celle-là même où opère son principal sous-traitant, Foxconn.

Dans un communiqué par email reçu par Reuters, le porte-parole Josh Rosenstock, a précisé:

"Nous sommes heureux d'ouvrir un nouveau centre de recherche et développement ici l'année prochaine, ceci afin que nos équipes d'ingénieurs travaillent de manière encore plus étroite et collaborative avec nos partenaires industriels."

Resserrer les liens avec les universités locales

Aucun montant concernant l'investissement nécessaire pour l'un et l'autre de ces centres n'a été mentionné.

"Le centre de R&D de Shenzhen comme celui de Pékin, a aussi pour but de consolider nos relations avec nos partenaires locaux ainsi qu'avec les universités avec lesquelles nous travaillons de manière à encourager le développement de talents dans tout le pays", a-t-il ajouté;

Ce sera donc la deuxième unité de R&D pour Apple. En effet, cette annonce succède à celle que le géant de la technologie avait faite en août concernant l'ouverture d'un centre similaire à Pékin, le premier du genre en Chine pour Apple.

Forte concurrence des rivaux locaux

Quant à Tim Cook, cité directement par le Shenzhen Economic Daily, il aurait indiqué qu'il cherchait à attirer les développeurs talentueux de cette mégapole qui demeure un bastion industriel pour les produits Apple.

Apple cherche à renforcer sa présence sur le marché chinois, où des concurrents locaux comme Huawei Technologies, OPPO et Vivo lui ont ravi des parts de marché.

Apple aura de toutes façons fort à faire car ces rivaux locaux sont tout désignés pour récupérer les parts de marché que Samsung est en train de perdre à la suite du monumental fiasco de son tout-dernier Galaxy Note 7 dont il vient d'arrêter la production, incapable d'enrayer le phénomène des batteries qui explosent.

     >Lire aussi: iPhone 7 : Apple ne convainc plus le marché

(Avec agences)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.