Galaxy Note 7 : Samsung abaisse ses prévisions de bénéfice de 33%

 |   |  655  mots
Mardi, la chute du titre de 8,0% avait constitué la plus forte dégringolade de Samsung Electronics en un jour depuis 2008.
Mardi, la chute du titre de 8,0% avait constitué la plus forte dégringolade de Samsung Electronics en un jour depuis 2008. (Crédits : Statista*)
-2,07% ce matin encore à la Bourse de Séoul, la dégringolade se poursuit pour le constructeur sud-coréen dont la capitalisation boursière a fondu hier de 15,3 milliards d'euros... et qui se demande comment éviter la contagion, en termes d'image de marque, à ses autres secteurs d'activité.

[Article publié le 12.10.2016 à 9:32, mis à jour à 11:32]

Alors qu'à la Bourse de Séoul, le titre continuait sa dégringolade, Samsung Electronics a annoncé mercredi, selon Reuters, qu'il avait ramené à 5.200 milliards de wons (4,2 milliards d'euros) sa prévision de bénéfice d'exploitation du troisième trimestre, contre 7.800 milliards de wons (6,3 milliards d'euros) précédemment anticipés, conséquence du retrait du Galaxy Note 7 du marché. Une prévision de chute du bénéfice qui dépasse 33%...

Dans un document boursier, ce mercredi matin, le groupe d'électronique sud-coréen ajoute qu'il ramène de 49.000 milliards à 47.000 milliards de wons (d'environ 40 milliards d'euros à 38 milliards d'euros) sa prévision de chiffre d'affaires sur cette même période. Soit une baisse de près de 5%.

Complet renversement de perspective

Les prévisions toutes récentes de Samsung Electronics sont donc complètement déjouées. Vendredi 7 octobre, le constructeur annonçait prévoir un bénéfice opérationnel en hausse de 5,6% au troisième trimestre 2016, dépassant ainsi les attentes des analystes financiers, ce qui semblait vouloir dire que la bonne tenue de divisions puces et écrans ont compensé l'impact du rappel du Galaxy Note 7 lancé le 2 septembre. Dans un bref avis boursier, le géant technologique sud-coréen, le numéro un mondial des smartphones, avait en outre précisé que le résultat d'exploitation de la période juillet-septembre devrait ressortir à 7.800 milliards de wons (6,28 milliards d'euros) contre un consensus de 7.400 milliards, selon Thomson Reuters Starmine SmartEstimates.

La dégringolade à la Bourse de Séoul se poursuit

Par ailleur, ce mercredi, l'action de Samsung continuait de dévisser, au lendemain d'une perte de 8% à la Bourse de Corée (KRX) due au fiasco de son smartphone phare, le Galaxy Note 7 et à l'affaire des batteries explosives.

Après avoir ouvert en baisse 3%, le titre Samsung Electronics se négociait peu avant 02H00 GMT à 1,513 million de wons (1.219 euros), en baisse de 2,07% par rapport à sa clôture de la veille.

Mardi, la chute du titre de 8,0% avait constitué la plus forte dégringolade de Samsung Electronics en un jour depuis 2008. Mardi, en tout, le groupe a perdu 15,3 milliards d'euros de capitalisation boursière.

Le géant sud-coréen a décidé mardi d'arrêter les frais face au fiasco du Galaxy Note 7 et de cesser définitivement la production de ce smartphone englué dans une opération désastreuse de rappel pour cause de batteries explosives.

Image de marque: éviter la contagion au reste du groupe

Le premier fabricant mondial de smartphones tente de contenir les répercussions sur son image de marque et sur ses autres secteurs d'activités de l'affaire du Note 7 défectueux, l'un de ses plus grands échecs commerciaux, à l'heure où il doit composer avec une concurrence exacerbée.

     >Lire : Galaxy Note 7: un désastre industriel à 10 milliards de dollars?

Le conglomérat sud-coréen a annoncé dans un premier temps avoir cessé les ventes et les échanges de l'appareil, suite à des informations selon lesquelles des Note 7 de remplacement avaient eux aussi pris feu.

     >Lire: Batteries qui explosent : Samsung va suspendre la production du Galaxy Note 7

Et une fois la Bourse de Corée fermée, le groupe a annoncé qu'il renonçait complètement à sa "phablette", comme se nomment les modèles intermédiaires entre smartphones et tablettes.

Abandon définitif

"En faisant de la sécurité du consommateur notre préoccupation numéro un, nous sommes parvenus à la décision finale d'arrêter la production du Galaxy Note 7", a dit Samsung dans un communiqué.

Un porte-parole a confirmé qu'il s'agissait d'un abandon "définitif".

     >Lire: Samsung annonce l'arrêt total de la production du Galaxy Note 7

De nombreux analystes avaient prévu la mort prématurée du smartphone mais il s'agit néanmoins d'une décision spectaculaire pour un groupe qui se targue d'être le champion de l'innovation et de la qualité.

(Avec agences)

*Graphique réalisé par Statista

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2016 à 10:54 :
Une bonne purge financière, il y a rien de mieux pour se remettre profondément en question et retrouver ainsi le chemin de la réussite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :