Apple : les applications sur l'App Store ont généré 643 milliards de dollars de dépenses en 2020

En 2020, les recettes des applications ont augmenté de 24% portées notamment par la pandémie qui a conduit à une explosion des usages numériques, des jeux vidéo aux applis de sport en passant par les livraisons à domicile de produits alimentaires ou non. Ces annonces interviennent alors que son modèle est contesté en justice.

2 mn

(Crédits : Mike Segar)

Apple tient à sa version des faits : le géant californien n'est pas un mastodonte profitant de sa position dominante pour taxer les éditeurs d'application, mais au contraire le meilleur allié de ces derniers. Le géant des technologies, engagé dans une bataille de communication pour défendre son modèle économique, a ainsi annoncé mercredi que les utilisateurs de smartphones et tablettes Apple ont dépensé 643 milliards de dollars sur des applications en 2020.

Ces recettes ont augmenté de 24% sur un an, portées notamment par la pandémie qui a conduit à une explosion des usages numériques, des jeux vidéo aux applis de sport en passant par les livraisons à domicile de produits alimentaires ou non.

90% de petits développeurs

"L'App Store a joué un rôle vital pour soutenir les développeurs qui se sont adaptés aux défis de l'an passé et ont fait voir le jour à de nouvelles innovations", assure le fabricant de l'iPhone dans un communiqué.

Selon l'étude, les "petits développeurs" (moins d'un million de téléchargements et moins d'un million de dollars de revenus sur un an) représentent 90% des éditeurs sur l'App Store et leurs revenus ont triplé depuis 2015.

Apple contre Epic

Ces déclarations interviennent alors que l'entreprise a la pomme sort de trois semaines de procès avec Epic Games, l'éditeur du jeu phénomène Fortnite, qui l'accuse de nuire à l'écosystème des développeurs d'applications par ses règles strictes sur l'accès au marché des utilisateurs d'iPhone et d'iPad.

Baptisée "taxe Apple" par les adversaires de la marque à la pomme, la commission de 15% à 30% prélevée par l'entreprise sur tous les achats de biens numériques est au cœur de ce conflit. Le studio avait tenté de la contourner l'été dernier, et Fortnite avait immédiatement été exclu de l'App Store.

L'éditeur du jeu phénomène Fortnite voudrait notamment qu'Apple autorise des plateformes alternatives, afin d'ouvrir le marché de la distribution d'applications.

Apple fait de son côté valoir que les utilisateurs d'iPhone peuvent aller sur Android (le système d'exploitation de Google, largement dominant dans le monde) et aussi accéder aux jeux vidéo sur d'autres supports (consoles, PC, etc).

La juge devrait rendre son verdict d'ici le 13 août.

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 03/06/2021 à 12:02
Signaler
Etonnant ce chiffre... En admettant qu'il y ait 1 milliard d'appareils Apple dans le monde, ça veut dire 643$ de dépense par appareil... Tous les utilisateurs iPhone que je connais sont largement sous la barre des 10$....

à écrit le 03/06/2021 à 8:57
Signaler
Ces marrants tout ces gens qui acceptent de se soumettre aux régles à la signature et qui ensuite contestent ces règles parce que ça pourrait leur rapporter plus. J'aimerais pas jouer à des jeux de société avec eux. Oui le système apple est contraign...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.