Avec France-Belgique, TF1 signe sa meilleure audience de l’année

 |   |  435  mots
Le but marqué par Umtiti (ici embrassé par Didier Deschamps) contre la Belgique donne à la France son ticket pour la finale de la Coupe du monde de football 2018, vingt ans après la dernière victoire des Bleus.
Le but marqué par Umtiti (ici embrassé par Didier Deschamps) contre la Belgique donne à la France son ticket pour la finale de la Coupe du monde de football 2018, vingt ans après la dernière victoire des Bleus. (Crédits : Reuters)
La chaîne TF1 a inscrit mardi soir sa meilleure audience de l'année avec la diffusion de la demi-finale de la Coupe du monde de football remportée par l'équipe de France face à la sélection nationale belge devant 19,1 millions de téléspectateurs.

Ses dirigeants doivent se frotter les mains. La chaîne TF1 a inscrit mardi soir sa meilleure audience de l'année avec la diffusion de la demi-finale de la Coupe du monde de football remportée par l'équipe de France face à la sélection nationale belge devant 19,1 millions de téléspectateurs. La chaîne vedette du groupe TF1 profite des bonnes performances des Bleus qui joueront dimanche la finale en Russie face au vainqueur de la rencontre entre l'Angleterre et la Croatie. Le match de mardi soir a permis à la filiale du groupe Bouygues de réaliser une part d'audience de 71%, atteignant 79% auprès du public des téléspectateurs hommes de moins de 50 ans.

En fin de match, un pic d'audience a été atteint avec 22,3 millions de téléspectateurs. Si TF1 décroche sa meilleure audience depuis le début de l'année et son meilleur score depuis juillet 2016, elle n'a pas encore égalé les records à plus de 20 millions de téléspectateurs signés lors des Coupes du monde 1998 et 2006 et des Championnats d'Europe de football (Euro) 2000 et 2016. La chaîne a acheté les droits de retransmission en clair d'une partie de la compétition, également retransmise dans sa totalité par les chaînes payantes de BeIN Sports qui ont franchi le cap des 4 millions d'abonnés avec le début des rencontres.

58 millions de recettes publicitaires potentielles

Si l'événement reste difficile à rentabiliser au vu de l'envolée du coût d'achat des droits sportifs, il constitue un programme de prestige pour le premier groupe privé de télévision français, engagé dans une politique de rationalisation de ses coûts. Face au parcours de l'équipe de France, les agences médias ont revu légèrement à la hausse leurs estimations de recettes publicitaires pour TF1 en dépit d'audiences en retrait par rapport à la précédente édition, soulignaient les analystes de Goldman Sachs dans une note diffusée mardi.

Publicis Media filiale de Publicis, estime pour sa part à 58 millions d'euros les recettes publicitaires potentielles pour la chaîne, contre 54 millions si le parcours des Bleus s'était arrêté en demi-finale, selon Goldman Sachs. BeIN Sports a pour sa part enregistré un record lors de la rencontre Espagne-Russie, en huitième de finale, avec près de 1,5 million de téléspectateurs, selon les derniers chiffres disponibles. Ces résultats ne prennent pas en compte les audiences sur les écrans mobiles ou hors du domicile, comme dans les bars, hôtels et restaurants, qui représentent plusieurs millions de téléspectateurs.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2018 à 19:47 :
Ils vont sans nul doute éxploser le record d'audience cette année, on va gagner!

Celà dit, j'ai été obligé, malgré moi, d'aller sur un site de streaming pour voir un match, qui me tenait a coeur, et qui n'était diffusé que sur BEING. Bien évidement, il était non seulement hors de question de payer mais bien évidement de ne pas non plus prendre un abonnement...

Pour la pub, personnellement, quand elle me tombe dessus, c'est le flot d'insulte et de jet de sort vaudou sur la marque qui m'impose sa débilité. Je ne sais pas si c'est l'effet recherché mais en tout cas il y a effectivement une réaction. QUID de l'audience des pub?

Pour le reste, il va nous faloir une vrai réforme du financement des médias histoire que la qualité du contenu change en profondeur. On ne peut pas demander aux gens de "progresser" et s'améliorer tout en les lobotomisant. C'est pas rentable!
Réponse de le 12/07/2018 à 4:42 :
Les francais sont lobotomises depuis longtemps. Le poul est faible, l'activite neurologique faible. Il suffit de voir vos resultats au global. A part le foot, que vous reste t-il orgueuilleux francais ?
a écrit le 11/07/2018 à 18:59 :
Nos amis Belges "mauvais perdants" disent qu'ils ont perdu contre une équipe qui n'était pas meilleure qu'eux. Ils ont en partie raison de la même manière qu'ils ont gagné contre des équipes qui n'étaient pas plus bonnes qu'eux, alors ?
Réponse de le 12/07/2018 à 11:19 :
Ils ont plus que raison!Le pénalty français n'était pas valable.L'arbitre clairement contre la Belgique
a écrit le 11/07/2018 à 16:17 :
Quand on voit les très fortes audiences du football et pas seulement quand la France joue, on se demande pourquoi TF1 n'achèterait pas des droits de retransmission d'autres compétitions plutôt que de diffuser des programmes indigents avec des audiences de plus en plus faméliques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :