Sony se réorganise en deux pôles et ouvre la succession de Stringer

Le géant de l'électronique va réorganiser ses activités autour de deux pôles, grand public et professionnel. Le patron de la PlayStation, Kazuo Hirai, prend la tête de la division Grand public et fait figure de favori pour succéder au PDG actuel de Sony, Howard Stringer.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)

Pas facile d'y voir clair chez Sony. Le groupe japonais est présent sur tellement de segments du marché de l'électronique... D'où l'idée d'Howard Stringer, le PDG de Sony, de réorganiser ce mastodonte en deux entités, tout en préparant sa succession. La nouvelle division "grand public", présentée ce jeudi, rassemblera, dès le 1er avril (début de l'année budgétaire), l'ensemble des activités du groupe dans la télévision, le matériel audiovisuel de salon, les appareils photo numériques, les caméscopes, les PC, le jeu vidéo, les baladeurs et les services en réseau. Le groupe espère ainsi accélérer le développement d'une plate-forme logicielle commune à tous ces appareils pour doper le téléchargement de contenus multimédias. Le second pôle rassemblera les "solutions professionnelles et systèmes", qui comprennent les équipements de diffusion, les semi-conducteurs, les batteries et autres composants, ainsi que les développements dans les domaines de l'énergie et de la médecine.

Le patron de la PlayStation, nouvel homme fort de Sony

Incidemment cette réorganisation est l'occasion pour Howard Stringer, âgé de 69 ans, de mettre en avant son probable successeur, Kazuo Hirai, qui va diriger la division "grand public". C'est l'homme qui a redressé la division des jeux, notamment en dynamisant les ventes de consoles PlayStation. Le PDG a cependant assuré que les instances de direction de Sony n'avaient pris "aucune décision définitive" quant à l'identité du futur numéro un.

Le futur dirigeant de la division "solutions professionnelles", Hiroshi Yoshioka, pourrait aussi prétendre au siège d'Howard Stringer. Ce dernier a précisé que la nouvelle répartition des activités et tâches entérinée jeudi ne constituait qu'un "premier pas" dans le cadre d'un plan de succession. Cet Américain d'origine galloise est entré chez Sony en 1997 aux Etats-Unis et a été, en 2005, le premier étranger nommé à la tête de la firme nippone.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.