Philips lance une alerte sur ses résultats et dévisse en Bourse

 |   |  242  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les divisions électronique grand public et éclairage achèveront le deuxième trimestre sur une baisse de leur excédent brut d'exploitation. L'action plonge de 11% ce mercredi matin, sa plus forte chute depuis deux ans et demi.

Pas de répit pour Frans Van Houten, arrivé aux commandes de Philips en avril. Le groupe néerlandais d'électronique, qui avait cédé le 18 avril sa division de téléviseurs au hongkongais TPV dans le cadre de son recentrage sur l'électronique professionnelle, a lancé ce mercredi une alerte sur ses résultats du deuxième trimestre, provoquant une dégringolade de 11% de son cours à la Bourse d'Amsterdam. L'action n'avait pas accusé un tel plongeon depuis deux ans et demi.

A l'origine de ce "profit warning" : la branche d'électronique grand public et le pôle éclairage. La première soldera le deuxième trimestre sur un excédent brut d'exploitation de 50 millions d'euros seulement, en raison de la frilosité des consommateurs, et celui de la seconde se limitera à 85 millions, compte tenu des difficultés du marché de la construction. Deux montants en baisse par rapport à la même période de l'an dernier, mais également par rapport au premier trimestre 2011.

Conséquence, Philips, qui emploie 117.000 personnes, annoncera prochainement de nouvelles réductions de coûts. En avril, lors de la cession de la branche téléviseurs, Frans Van Houten, dont la réputation de "cost killer" n'est plus à faire, avait indiqué qu'il était en train de passer en revue nombre d'activités. Ce qui pourrait laisser augurer de la vente d'autres pans de la division électronique grand public, comme les chaînes "hi-fi" ou les accessoires "audio".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :