NEC va supprimer près de 10% de ses effectifs

Le groupe japonais d'électronique a annoncé jeudi qu'il supprimerait près de 10% de ses effectifs, afin de réduire ses coûts après l'annonce d'une perte 855 millions d'euros au quatrième trimestre 2011.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

NEC taille sévèrement dans ses effectifs. Le groupe d'électronique japonais a annoncé la suppression d'environ 10.000 emplois, soit près de 10% de ses effectifs, afin de réduire ses coûts après la publication d'une perte de 87 milliards de yens (855 millions d'euros) sur les trois derniers mois de 2011 (octobre-décembre).

Le coût de ces suppression de postes a été chiffré. Le groupe d'électronique japonais, qui emploie 115.840 personnes dans le monde, a précisé qu'il inscrirait une charge de restructuration de 40 milliards de yens (393 millions d'euros) sur l'exercice clos le 31 mars prochain.

Il a justifié cette décision par le renforcement de la concurrence dans le secteur de l'infrastructure télécoms au Japon, par la faible demande dont pâtissent ses smartphones et par sa difficulté à développer ses activités à l'étranger. NEC, qui a aussi abaissé sa prévision de vente de combinés pour l'exercice s'achevant fin mars de 6,5 à 5 millions d'unités, a précisé que 7.000 suppressions de postes concerneraient le Japon.

L'action NEC, qui a plongé de 32% en 2011, a clôturé inchangée jeudi à 168 yens avant ces annonces.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.