Le leader américain du disque dur négocie l'achat du français LaCie

LaCie, fabricant français de disques dur externes pourrait être racheté par le géant américain Seagate. Des négociations sont en cours dans cet objectif, comme l'ont indiqué ce mercredi les deux entreprises dans un communiqué commun.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Rafraichissement de disque dur en vue pour LaCie... Le spécialiste français des périphérique de stockage entame en effet de négociations exclusives avec Seagate, leader mondial du secteur, dans l'optique d'une prise de participation majoritaire de ce dernier dans l'entreprise française.

LaCie valorisée à 146 millions d'euros

Le fabricant de matériel électronique propose entre 4,05 et 4,17 euros par action pour racheter les 64,5% détenus par LaCie et sa société affiliée. Une offre qui valorise l'entreprise à près de 146 millions d'euros. Dans le bas de la fourchette, le prix de 4,05 euros par action représente 29% de prime par rapport au cours moyen de clôture de l'action LaCie pendant le mois précédent cette annonce.

Cette transaction n'aura pas lieu avant la fin du troisième trimestre, et devra être avalisée par les autorités de la concurrence américaine et allemande ainsi que par le Ministère de l'Economie et des Finances, conformément à la loi. Ensuite, Seagate lancera une opération publique d'achat sur le solde des actions en circulation, et celle-ci doit être finalisée d'ici la fin de l'année, sous réserve de l'approbation de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Le "cloud" en vue

 

Mark Withby, vice-président des ventes de Seagate en Europe explique que si le groupe américain a choisi de racheter cette entreprise française, c'est avant tout pour ses technologies "très innovantes". En ligne de mire : le développement du stockage mobile ou "cloud". "Nous développons déjà le cloud pour les entreprises mais LaCie nous apportera son expertise pour les particuliers", met-il en avant.

 

Ce dernier se veut en outre rassurant sur les emplois. Il affirme qu' "aucune suppression de poste n'est envisagée". Seul réorganisation prévue pour le moment : le PDG de LaCie, Philippe Spruch, devrait prendre la tête de la branche stockage grand public de Seagate. Dans un communiqué, le chef d'entreprise se félicite des "nouveaux marchés" que lui ouvrirait cette intégration au groupe américain.

 

Ce rachat intervient deux ans après celui des activités disque dur de Samsung pour 1,4 milliard de dollars.

(mis à jour le 28 mai )

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 24/05/2012 à 9:39
Signaler
Il faut etre fou pour venir en France pour reprendre une boite - il n'y a que d'ennuis et de syndicats

le 24/05/2012 à 11:21
Signaler
Ben la preuve que non ! Et si "certains" français gueulards étaient moins crétins, il y aurait plus d'entreprise de valeur.

à écrit le 23/05/2012 à 23:59
Signaler
apparement cette entreprise francaise n'a pas assez diversifie ses produits et ne s'est pas s'adapter au progres technologique qui s'imposait. Des systemes innovants manquent il faut maintenant faire appel aux americains et des personnes vont devoi...

le 24/05/2012 à 6:00
Signaler
C'est a cause de commentaire comme celui ci que la France est encore à la ramasse. Lancez-vous donc dans la fabrication d'entrepreneur ! En terme d'innovation, cette enseigne est la première à avoir développer la technologie ThunderBolt. Faite une co...

le 24/05/2012 à 12:53
Signaler
Fred. Cette technologie est sous licence Intel. Soit, Lacie n'a fait que de se mettre à la page, c'est tout. Et pour info complémentaire aux étrangers à l'informatique, Lacie ne fabrique que des ... boitiers. Soit, en terme de plastique, Tupperware p...

à écrit le 23/05/2012 à 23:17
Signaler
Salariés français de Lacie, suivez la formation ASSEDIC en toute urgence ! Contribuables français, préparez-vous à payer leurs indemnités de licenciement et chômage... Combien l'Etat français a-t-il versé pour aider cette entreprise à se développer ?...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.