iPhone 5 : des milliers de salariés en grève dans une usine chinoise d'un sous-traitant d'Apple

 |   |  326  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Vendredi 3 à 4000 salariés du groupe taïwanais de l'électronique Foxconn se sont mis vendredi en grève dans une usine de Zhengzhou qui fabrique des composants pour l'iPhone 5 d'Apple. Ceci en raison d'une volonté d'améliorer la qualité et de supprimer un jour férié.

Vendredi, à Zhengzhou, au centre de la Chine, 3 à 4000 salariés du géant taïwanais de l?électronique Foxconn se sont mis vendredi en grève dans une usine qui fabrique des composants pour l'iPhone 5 d'Apple, a indiqué samedi China le Labour Watch, une organisation de défense des droits sociaux, dont le siège se trouve à New York. Selon elle, ce mouvement s?est déclenché à la suite de la décision de la direction d?augmenter les niveaux de qualité des produits et de faire travailler le personnel un jour férié.
"Cette grève résulte du fait que les ouvriers subissent trop de pression", a déclaré le directeur de China Labour Watch, Li Qiang, dans un communiqué. Il précise que de nombreuses lignes de production de l'iPhone ont été paralysées toute la journée dans plusieurs bâtiments de l'usine", indique le communiqué.

Bagarre géante entre policiers et salariés dans une autre usine en septembre
Foxconn, numéro un mondial des composants pour ordinateurs, assemble notamment des produits pour Apple, Sony et Nokia et emploie un million de personnes en Chine, dont la moitié à Shenzhen, dans le sud du pays.
Ces dernières semaines le groupe a accumulé les déboires dans ses usines chinoises. En septembre, une de ses usines avait été fermée après une bagarre générale opposant des vigiles et des ouvriers, et impliquant 2.000 salariés ainsi que 5.000 policiers. Par ailleurs, en septembre toujours, 40 personnes avaient été blessées à Taiyuan, dans la province du Shanxi (nord), après une "dispute entre plusieurs salariés pour motifs personnels" qui a dégénéré en bagarre impliquant 2.000 personnes dans un dortoir, selon un communiqué diffusé par Hon Hai, la société mère de Foxconn. En outre, le géant taïwanais de l'électronique avait été frappé ces dernières années, dans ses usines chinoises, par une série de suicides.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2012 à 23:00 :
en afr du sud. En chine. Non a l'esclavage. A quand le gagnant gagant? ???????
Réponse de le 07/10/2012 à 10:01 :
Inacceptable!!!! Cela fait plusieurs jours que j?attends mon nouvelle i Phone et ces fainéants ne trouvent rien de mieux à faire que la grève, alors qu'ils ont la chance d'avoir un boulot dans cette région du monde! Que Foxconn délocalise immédiatement en Indonésie ou Vietnam!!!! Ça leur apprendra.
a écrit le 06/10/2012 à 22:51 :
Que dire de notre Arnaud national qui est le plus génial des vendeurs à la sauvette: Il vend la marque France sans vouloir payer les royalties. Sacré Bernard
a écrit le 06/10/2012 à 16:54 :
A faire circuler auprès des être soumis au consumérisme et à l'image de soi qui passent la nuit devant les boutiques Apple pour être les premiers à posséder ce machin.
Si t'as pas l'i-phone à 13 ans t'as raté ta vie comme dirais le publicitaire de gauche...
a écrit le 06/10/2012 à 15:54 :
Mais non c'est une journée de recueillement en mémoire du "Dieu" disparu il y un an :)
Réponse de le 06/10/2012 à 22:47 :
OUI, l'icône du formatage des esprits
a écrit le 06/10/2012 à 13:06 :
Lorsque l'on fait appel à Hon Hai Precision la maison mère de Foxcom, on sait pourquoi. Comme pour ses prédécesseurs américains, son seul intérêt est la surexploitation du secteur et donc des salariés ainsi que la reprise sur ordre de toutes les vieilles boîtes défaillantes, sorte de voiture balai. HH réalise 117 milliards de dollars selon Fortune et emploie plus de 1,3 million de personnes. Ses clients sont tous les acteurs du IT directement ou indirectement. Cette concentration bénéficie discrètement des meilleurs brevets fournis par toutes les parties pour encore robotiser et simpifier la production. Pour certains il s'agit d'affaler le secteur en terme de coûts pour en récupérer le profit sur le contenu et le virtuel, pour d'autres de créer un corner -une dictature- dans la fabrication de l'innovation en allant très vite. Toutes les valeurs destructrices de la IT sont en oeuvre. Ce secteur détruit directement 10 emplois dans tous domaines pour un poste actif en plus des cinq qui sont supprimés indirectement. Certains continuent pourtant de dire que la IT serait "le progrès" forcément créateur d'emplois.....cela évite assurément d'avoir à faire d'autres réponses.
Réponse de le 06/10/2012 à 18:06 :
Hon Hai réalise 117 milliards de dollars avec 1,3 million d'employés, Apple a réalisé 108 milliards avec 60.000 personnes...
Apple est une superbe machine marketing et logistique, qui non seulement maîtrise sa production, mais contrôle ses canaux de distributions (opérateurs, boutiques, distributeurs) presque dans une relation "maître/esclave" que le marketing glamour réussit à masquer aux yeux des acheteurs d'iPhone.
a écrit le 06/10/2012 à 12:31 :
Inacceptable!!!! Cela fait plusieurs jours que j'attend mon nouvelle iPhone et ces fainéants ne trouvent rien de mieux à faire que la grève, alors qu'ils ont la chance d'avoir un boulot dans cette région du monde! Que Foxconn délocalise immédiatement en Indonésie ou Vietnam!!!! Ça leur apprendra.
Réponse de le 06/10/2012 à 15:12 :
Je suis d'accord! quelle honte, payé grassement 150 dollars par mois contre 80 au Vietnam....c'est Samsung qui a tout compris en délocalisant chez les Viet, les Chinois deviennent aussi chouineurs que les Français, tout se perd ma pauvre Huguette
a écrit le 06/10/2012 à 10:54 :
Tiens ou sont jean galbt,m92 et consort,Pour nous expliquer les bienfaits du liberalisme,de la dereglementation et de la concurence "non fausse"? Nous expliquer que ces ouvriers sont des privilegies et deja qu'ils aient un jour ferie dans l'annee est signe de grande generosite de la part du patronnat....

Qaund les gens auront comprit qu'ua lieu de se comporter en predateur les uns envers les autres et que la cooperation et la cohabitation sont les valuers de demain pour pouvoir ne serait ce que survivre dans un monde en plein bouleversement avec rarefaction des matieres premieres,on aura fait un grand pas
Réponse de le 06/10/2012 à 11:11 :
Ils sont en WE à St Bart :)
Réponse de le 06/10/2012 à 12:37 :
où ont été fabriqué votre téléphone, téléviseur, ordinateur, frigidaire, lave vaiselle ?
Sur que vous avez indirectement exploité quelques chinois (à l'insu de votre plein gré bien sur)
Réponse de le 06/10/2012 à 13:15 :
Pauvre rb qui nous explique que dans la Chine dirigée sans partage par un club de marxistes violents (son rêve humide), c'est le règne de la déréglementation et de la concurrence non faussée ! Comique, va !
Réponse de le 06/10/2012 à 17:42 :
@edsp:J'ai pas d'iphone et mon portable a plus de 10 ans.Et c sur que j'ai des produits chinois,vu que les patrons delocalisent toutes leur prod la bas....Et ca ne vaut pas dire que je suis pour l'exploitation humaine et fait attention a ce que j'achete,mais quand j'ai pas le choix bah ouais j'achete chinois.La difference c'est que je fait gaffe a ce que j'achete et que je milite pour que les salaries chinois et des autres pays exploites gagent dignement leurs vies et aient des conditions de travail humaine....
@Pauvre rb: Vous devriez vous renseigner sur ce qu'est la chine,qui n'a plus rien de marxiste a part dans son fonctionnement anti democratique sur les libertees individuelles.
La chine a prit le pire du communisme et le pire du neo liberalisme....Mais bon la lecture je vous l'accorde demande enormement de temps,et rogne sur vos emissions culturelles type hollywood girls
a écrit le 06/10/2012 à 9:24 :
Après tout qu'est-ce que 4000 personnes sur 1 million d'employés? Je dis çà cyniquement bien sûr, mais n'est-ce pas finalement tout dire de la Chine en disant celà? Un des rares pays se déclarant ouvertement Communiste (oui, la France est en passe de le devenir mais ne l'affiche pas encore ouvertement). Là-bas le bien de la Nation (comprendre les quelques millions de Chinois aux commandes du pays via le parti Communiste Chinois) passe par le sacrifice de centaines de millions de compatriotes, de l'environnement, et j'en passe. On retrouve toutes les composantes communes aux pays vivant sous l'utopie Communiste (URSS, Corée du Nord etc?). On y arrive doucement en France, où des millions de Français réalisent petit à petit que tout est fait afin de préserver une classe dirigeante accompagnée d'une horde de fonctionnaires.
a écrit le 06/10/2012 à 8:12 :
Voilà comment les pays riches assurent leur bien-être et leur prospérité sur le dos des exploités des pays du sud... Pas très reluisant. Et encore, cet article n'en raconte pas beaucoup. Ce n'est que la partie émmergée de l'iceberg !
Réponse de le 06/10/2012 à 8:58 :
Parce que la Chine est un pays du Sud? et puis arrétez votre discours post-68-hard, jusque dans les années 90 les conditions de travail dans les usines Françaises n'étaient pas glamour. Lorsque Daewoo avait des usines a Longwy les pressions et menaces sur les salariés "du nord" payés au Smic existaient, de même dans les usines LG en Pologne actuellement avec des salariés payés 600 euros mensuel. Personne ne s'en scandalise outre mesure tant que c'est chez "nous"
Réponse de le 06/10/2012 à 12:21 :
je connaissais le 69 hard mai 68 je ne vois pas :)
Réponse de le 06/10/2012 à 12:32 :
@TARTARIN: Si les pays pauvres sont aussi stupides pour ce faire exploité, c'est leur problème.
Réponse de le 06/10/2012 à 19:49 :
C'est à qui fera le commentaire le plus débile. A GMdetroit : je ne parle pas que des pays du sud. Mon gars, il faut voyager un peu et lire la presse !!!
Réponse de le 06/10/2012 à 20:30 :
Non mais des fois, qu'est-ce que c'est que ces gens qui ne lisent pas les dernières nouvelles de Tarascon :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :