Smartphone : Samsung est-il plus rentable qu'Apple ?

 |   |  683  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon Strategy Analytics, le constructeur sud-coréen aurait généré plus de profit que le californien dans son activité de téléphonie mobile. Il s'agit d'estimations puisque Apple ne détaille pas son bénéfice par ligne de produits.

Déchu de sa couronne de leader des smartphones en volume, Apple a-t-il aussi perdu son trône de numéro un des fabricants de téléphones en termes de bénéfice, au profit de Samsung ? C'est ce qu'affirme le cabinet spécialisé Strategy Analytics. Le constructeur sud-coréen vient d'annoncer avoir dégagé un bénéfice opérationnel d'environ 5,6 milliards de dollars (4,2 milliards d'euros) au deuxième trimestre dans sa branche mobile, ce qui représente les deux tiers des profits de Samsung Electronics, tandis qu'Apple aurait, selon les estimations du cabinet, généré un profit opérationnel de 4,6 milliards de dollars seulement. « Pour la première fois, Samsung a dépassé Apple en profit. Avec des volumes importants, des prix de gros élevés et des coûts serrés, il a finalement réussi à devenir le premier et le plus rentable fabricant de téléphones » conclut Neil Shah de Strategy Analytics.

Baisse des prix avec la démocratisation des smartphones
Il s'agit cependant d'évaluations, d'un cabinet certes réputé pour son sérieux, dans la mesure où Apple ne détaille pas son bénéfice opérationnel par ligne de produits, mais seulement ses ventes. Les 31,2 millions d'iPhone écoulés au trimestre clos fin juin ont rapporté 18,15 milliards de dollars de chiffre d'affaires, soit 51% du total. Les analystes financiers estiment généralement que l'iPhone génère un peu plus de la moitié des profits d'Apple et une marge brute de l'ordre de 47% contre 36,9% pour l'ensemble du groupe californien au trimestre clos fin juin. Or les résultats d'Apple ont baissé au cours du ce trimestre, notamment parce qu'il a vendu moins d'iPad et de Mac et que le prix de vente moyen de l'iPhone a légèrement reculé. Paradoxe : la marge de Samsung aussi a baissé ce trimestre dans les téléphones à 17,7% contre 19,8% le trimestre précédent (mais elle est stable par rapport à l'an dernier). La démocratisation des smartphones s'accompagne d'une baisse des prix avec la sortie de modèles d'entrée de gamme et fait l'effet d'un laminoir sur les marges. Samsung, qui ne détaille pas le nombre de smartphones écoulés au deuxième trimestre, en aurait vendu 76 millions, un record, sur un total de 107 millions de téléphones toutes catégories confondues vendus sous sa marque, soit une part de marché de 33,1%

Apple leader avec 75% des profits en 2011
« Le règne d'Apple aura duré quatre ans du troisième trimestre 2009 au premier trimestre 2013 » conclut Neil Mawston, de Strategy Analytics. Il y a tout juste deux ans, un autre cabinet spécialisé, Asymco, avait estimé qu'Apple représentait 75% des profits du secteur en 2011 ! Trois ans plus tôt c'était le finlandais Nokia qui écrasait complètement la concurrence et générait à lui seul plus de 60% des bénéfices du secteur en 2007 et 2008, quand les Motorola et autres Sony Ericsson étaient lourdement déficitaires. Apple a donc décidément besoin de nouveaux modèles, en particulier une version d'iPhone low-cost pour toucher un plus large public tant dans les pays matures que les marchés émergents, sans oublier le probable iPhone 5S.

Come-back de LG, bientôt challenger d'Apple ?
Dans une industrie où les revers de fortune sont brutaux et fréquents, on notera a contrario le come-back remarquable du sud-coréen LG, qui a su prendre le virage de la 4G et sortir du rouge sa branche mobile, grâce au succès de son Nexus 4 et de sa gamme Optimus. « LG a été un acteur vedette du trimestre : ses livraisons ont doublé par rapport à l'an dernier pour atteindre 12,1 millions d'unités, soit 5% de part de marché. Il a maintenu sa place de numéro trois mondial des smartphones pour le deuxième trimestre consécutif. LG pourrait discrètement commencer à défier Apple pour la deuxième place mondiale » observe Linda Sui, autre experte de Strategy Analytics. Les chinois ZTE et Huawei restent en embuscade, au 4eme et 5eme rang mondial, avec plus de 11 millions de smartphones vendus.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/09/2013 à 2:51 :
En tant que propriétaire d?un smartphone « Samsung », je suis un peu partial envers la marque. Je suis contente du fait qu?Apple a perdu sa couronne et que Samsung a finalement dépassé Apple sur le plan mondial des smartphones. J?ai toujours trouvé que le système d?exploitation mobile d?Apple était constrictif et inflexible car le consommateur ne peut pas changer le logiciel, ni utiliser les applications tierces. Par ailleurs, les portables eux-mêmes sont aussi restrictifs, car on ne peut pas augmenter la mémoire et en plus le chargeur du téléphone est propriétaire et donc marche qu?avec l?IPhone.
Pour rester en haut du marché il faut donc donner aux consommateurs ce qu?ils veulent et potentiellement anticiper ce dont ils auront besoin. Le smartphone a déjà été établi depuis des années, alors les consommateurs ne peuvent plus être juste séduits par le joli matériel. Ainsi, il faut pouvoir leur donner des fonctionnalités qu?ils ne savaient pas qu?ils en auraient besoin. C?est comme ça qu?on reste en haute du marché.
a écrit le 28/07/2013 à 23:33 :
Avant de se demander qui LG va défier (Ce dont tout le monde se fiche bien), attendons de savoir :
1) Si Samsung a réellement dépassé Apple, ce qui n'est pas prouvé,
2) Combien a déboursé Samsung pour faire circuler ce bruit?
S'il nous fallait croire chaque annonce sur la baisse ou les prévisions de disparition d'Apple, ça se saurait...
Réponse de le 30/07/2013 à 18:00 :
Moi, je ne m'en fiche pas. Si Apple devisse c'est qu'ils n'innovent plus. Dorenavant, il faut se tourner vers d'autres marques comme Samsung ou LG pour chercher de la nouveaute. Que les meilleurs gagnent !
a écrit le 27/07/2013 à 22:59 :
fin 2013 annonce la réduction des taux d?appels internationale 50/100
a écrit le 27/07/2013 à 10:46 :
Voir les résultats boursiers depuis 2 ans et voir si les constructeurs peuvent baisser leur coûts de prod...en allant fabriquer dans des zones ou les gentils travailleurs (et heureux ) leur feront pour moins cher...Mais a l heure de la micro finance .. drôle de question......non?


(cette remarque est d'un niveau de bts cgo ...car la question est bete..)
Réponse de le 28/07/2013 à 18:31 :
Sont cout est infime car 99% de la fabrication des smartphone est robotisé. Même fabriqué aux USA le cout de la main d'oeuvre n'exederait pas $5 par iPhone.

a écrit le 27/07/2013 à 10:17 :
le grand luxe !!!!!! ne pas avoir de portable !!!
a écrit le 27/07/2013 à 10:16 :
accessoirement peut on téléphoner avec ces machins là ????
a écrit le 26/07/2013 à 21:42 :
Entre la peste et le choléra, je choisis Nokia, en attendant ce que donnera l'accord Sony-Technicolor.
Réponse de le 27/07/2013 à 12:59 :
Il n'y a pas d'accord Sony-Technicolor dans le mobile. La société française achète à bas prix tous les brevets du japonais qui abandonne la téléphonie. Elle s'engage par contre a faire profiter son vendeur des normes qui seraient mises en place par elle pour la TV connectée et autres normes de codage pour les programmes, contre paiement de royalties à définir. Nokia a un excellent terminal doté d'un appareil photo exceptionnel.
Réponse de le 28/07/2013 à 18:35 :
Nokia est à $4 et a tout les chances de doubler sur 12 mois. Apple n'est pas pret de retrouverer ses $700.

a écrit le 26/07/2013 à 17:36 :
Les prix vont baisser d'au moins 30%. C'est bien. La super valorisation d'Apple devra négocier un atterrissage en douceur. L'américain devra également se frotter aux écrans TV qui est le domaine de son grand rival. Tout un programme.
Réponse de le 28/07/2013 à 18:45 :
Vous ne semblez pas avoir perçu dans cette affaire que la clé de la réussite est quand même le logiciel. De ce point de vue, tous les asiatiques sont extrêmement vulnérables, et pas qu'un peu . D'autre part, quand les américains auront totalement robotisés la production de xphones, les chinois vont prendre le bouillon .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :