LG aussi se lance dans la montre connectée

 |  | 329 mots
Lecture 2 min.
La montre connectée du constructeur sud-coréen devrait sortir dans l'année et proposer des fonctionnalités inédites, selon le patron de la division mobile. (Photo : Reuters)
La montre connectée du constructeur sud-coréen devrait sortir dans l'année et proposer des fonctionnalités inédites, selon le patron de la division mobile. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les annonces de smartwatch se multiplient au Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone. Le gadget rencontre un véritable succès auprès des constructeurs alors que les ventes mondiales devraient tripler d'ici 2017.

Après Samsung et Huawei, c'est au tour de LG d'annoncer sa smartwatch. Le sud-coréen lancera cette année sa première montre connectée, a déclaré lundi son PDG lors du Congrès mondial de la téléphonie mobile à Barcelone, en Espagne. 

"Il sortira cette année", ajoute Séoul Park Jong-Seok, patron de la division mobile de LG en précisant qu'il s'agit de "quelque chose que les autres marques n'ont pas encore proposé".

Un gadget à la mode chez les constructeurs 

Dimanche, c'est Samsung, numéro 1 mondial de la téléphonie mobile, qui a présenté ses nouvelles montres connectées. Portant le nom de Gear 2 et Gear 2 Neo (qui n'a pas de caméra), elles fonctionnent avec le système d'exploitation libre Tizen, développé par un consortium dont il est un des principaux membres. En améliorant sa première née, le constructeur sud-coréen a abandonné le nom "Galaxy" en même temps que l'OS de Google, Android.

Le fabricant chinois Huawei a lui aussi profité de l'occasion pour dévoiler sa montre connectée. Baptisée TalkBand et commercialisée à 99 euros, elle est connectée en Bluetooth au téléphone et permet de recevoir ses appels et ses messages, tout en combinant des fonctions comme un podomètre et un suivi du rythme du sommeil.

      >> Lire aussi Déferlante de "smartwatches" au Mobile World Congress

"Tous les constructeurs vont chercher à répondre au ralentissement des ventes de smartphones", estime Ian Fogg, analyste au cabinet IHS, cité par l'AFP. Il poursuit:

"[Ils vont  lancer] de nombreux accessoires connectés pour se diversifier et trouver de nouveaux marchés susceptibles de générer des revenus et de la croissance."

Le cabinet d'études Canalys prédit un véritable boom pour les bracelets et montres connectés: selon lui, les ventes mondiales dépasseront les 17 millions dès cette année et avoisineront les 45 millions en 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :