Apple : les annonces (sans surprise) à retenir

 |   |  710  mots
Un stylet équipé de capteurs a été conçu pour détecter l'inclinaison de l'iPad Pro et tracer des traits plus ou moins fins.
Un stylet équipé de capteurs a été conçu pour détecter l'inclinaison de l'iPad Pro et tracer des traits plus ou moins fins. (Crédits : Reuters/Beck Diefenbach)
Mobile, tablette, télé... le groupe informatique américain a présenté ses nouveautés, ou plutôt les évolutions de ses produits, lors de sa traditionnelle conférence de rentrée, tenue à San Francisco. Les nouvelles versions de l'iPhone 6 ou de l'iPad n'ont pas comblé les investisseurs.

Des annonces sans surprise. Apple a dévoilé mercredi 9 septembre une série de nouveaux produits incluant un boîtier multimédia Apple TV repensé et de nouveaux modèles de son produit phare, l'iPhone, dotés de technologies novatrices mais qui semblent avoir laissé sur leur faim commentateurs et investisseurs.

À Wall Street, l'action Apple a ainsi fini la journée en recul de 1,9% à 110,15 dans un volume de 84,3 millions de titres, supérieur à la moyenne de 78,9 millions des 15 séances précédentes. A noter que l'action du groupe a tendance à baisser le jour de la présentation de nouveaux iPhone depuis plusieurs années, selon les données BTIG Research. En partie à cause de la crise boursière engendrée par les doutes sur la croissance de l'économie chinoise mais aussi parce que la progression des ventes devrait baisser, le cours bousier d'Apple a perdu 14% depuis fin juillet, faisant baisser sa capitalisation à 640 milliards de dollars actuellement, contre plus de 770 au début de l'été.

Parmi les annonces de la Keynote à retenir:

  • Des versions améliorées de l'iPhone 6

Depuis 2010, la marque ne sort de nouveaux smartphones que les années paire (iPhone 4 en 2010, 5 en 2012, 6 en 2014) et des déclinaisons les années impaires. L'iPhone 6S et l'iPhone 6S Plus, les deux dernières versions en date du "smartphone" qui génère à lui seul les deux tiers du chiffre d'affaires du groupe, sont de la même taille que les versions précédentes mais sont équipés d'un appareil photo de définition accrue, de puces plus rapides et de la technologie "3D Touch", qui tient compte de la pression plus ou moins forte exercée par le doigt sur l'écran tactile.

     | Lire Apple a vendu moins d'iPhone que prévu entre avril et juin

  • Un "iPad Pro" mis en scène par... Microsoft

Tim Cook, le PDG du groupe, a également fait monter sur scène des représentants de plusieurs grands noms des services informatiques aux entreprises, comme Microsoft, Adobe Systems ou IBM, pour présenter l'"iPad Pro", une tablette dotée d'un écran de 12,9 pouces (32,77 cm) de diagonale dont le prix de départ devrait être de 799 dollars. Un stylet équipé de capteurs a également été conçu pour détecter son inclinaison et tracer des traits plus ou moins fins.

  • Des applications pour l'Apple TV

Alors qu'il n'a jamais été au cœur de la stratégie d'Apple jusqu'à présent, c'est le nouveau boîtier Apple TV qui a d'abord retenu l'attention. Le système, qui rivalise avec la clé Chromecast de Google, la FireTV d'Amazon ou Roku, voit sa télécommande perfectionnée avec des fonctions tactiles et surtout l'intégration de l'assistant vocal Siri. En outre, il disposera désormais de son propre magasin d'applications, permettant aux développeurs de créer des jeux vidéo dédiés. L'Apple TV n'intègre en revanche toujours pas d'accès à des contenus originaux, en dépit des efforts de la marque à la pomme pour conclure des accords avec des producteurs de programmes.

     | Lire Apple, bientôt producteur de vidéos originales ?

Même si le nouvel Apple TV est séduisant, "les chiffres sont si petits que ce n'est pas cela qui va faire bouger le curseur; l'iPhone représente un tel chiffre d'affaires aujourd'hui", estime Kevin Landis, gérant de portefeuille de Firsthand Technology Opportunities.

  • Une Apple Watch de luxe mais toujours aucun chiffre

Alors que la montre connectée a été lancée en précommande dès le mois d'avril, aucun chiffre officiel n'a été communiqué. La marque à la pomme préférant mettre en avant les avantages du produit. La conférence de presse d'Apple à San Francisco a ainsi donné à Tim Cook l'occasion de faire le point sur les débuts commerciaux de la montre connectée du groupe. Il a précisé que 97% des clients en étaient satisfaits, qu'une nouvelle du système d'exploitation de la montre serait disponible mi-septembre et qu'Apple coopérait avec le groupe de luxe français Hermès sur une nouvelle collection. Il faudra tout de même débourser au moins 1.100 dollars (environ 1000 euros) pour s'offrir ce nouveau modèle.

(L. P. avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2015 à 13:33 :
Prochaine inovation l'iphone 50 pouces??? a roulette...?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :