356 milliards de dollars sur 5 ans : le plan pharaonique de Samsung pour rafler le marché des semi-conducteurs

La course au leadership, sur un marché en pleine croissance, est engagée. Alors que les retards d'approvisionnement post-Covid et la guerre en Ukraine génèrent des tensions sur l'offre et la demande, le groupe coréen veut tirer son épingle du jeu. Le numéro un mondial des smartphones entend aussi se diversifier vers "la biopharmacie", tout en créant 80.000 emplois d'ici quatre ans.

3 mn

(Crédits : Kim Hong-Ji)

La crise d'approvisionnement sur les semi-conducteurs et autres composants électroniques n'est pas une mauvaise nouvelle pour tout le monde. Après avoir annoncé un premier investissement - déjà pharaonique - de 175 milliards d'euros l'été dernier sur deux ans, Samsung a opté pour une rallonge, et non des moindres. Le géant coréen a dévoilé mardi un plan d'investissements de 356 milliards de dollars sur les cinq prochaines années. Objectif : accroître ses parts de marché sur son secteur historique, mais pas uniquement.

Le numéro un mondial des mémoires et des téléphones portables cherche aussi à se diversifier vers les biotechnologies, via ses filiales Samsung Biologics et Samsung Bioepisit.

Menacé par son concurrent taïwanais TSMC dans les semi-conducteurs, Samsung doit accélérer. De fait, le marché des semi-conducteurs est largement dominé par son rival, qui pèse 28% du marché à lui seul en 2020, contre 10% pour Samsung d'après une étude du cabinet Counterpoints Research. Face à Samsung, se trouve TSMC, qui avait annoncé en avril un plan d'investissement de 85 milliards d'euros en trois ans, mais aussi l'Américain Intel.

Les fruits de la R&D

Le plan d'investissement apporterait "une croissance à long terme dans les secteurs stratégiques et aiderait à renforcer l'écosystème industriel mondial des technologies fondamentales", a déclaré Samsung. Il prévoit 80.000 créations d'emploi d'ici 2026 "essentiellement dans les activités principales, notamment les semi-conducteurs et la biopharmacie", a précisé Samsung dans un communiqué.

Ce plan correspond aussi à des résultats financiers au beau fixe. Au quatrième trimestre 2021, le groupe a enregistré un bond de 52% de ses bénéfices, à 13.800 milliards de wons (10,1 milliards d'euros). La croissance de la demande sur le marché des serveurs a profité à la fois aux ventes de puces DRAM, très utilisés dans les centres de données, et de mémoires NAND, qui servent au stockage de données dans les appareils électroniques,

Le groupe a aussi assuré que ces investissements permettraient de "faire avancer la production de masse de puces basées sur le procédé 3-nm", la toute dernière technologie qui permet de réduire encore la taille des semi-conducteurs et d'augmenter leur puissance de calcul.

Investir en Corée

Samsung Group est le plus grand conglomérat de Corée du Sud et son chiffre d'affaires global équivaut à un cinquième du produit intérieur brut national.

Quelque 360.000 milliards de won (27 milliards d'euros) de ce plan quinquennal de 450.000 milliards de won seront investis en Corée du Sud.

Cette annonce intervient quelques jours après la visite du président Joe Biden dans l'énorme usine de semi-conducteurs de Samsung Electronics à Pyeongtaek, soulignant le rôle de l'entreprise sud-coréenne dans la sécurisation des chaînes d'approvisionnement mondiales de micropuces.

Nouvelles alliances

La Corée du Sud et les États-Unis doivent travailler pour "maintenir la résilience, la fiabilité et la sécurité de nos chaînes d'approvisionnement", a déclaré M. Biden, qualifiant les semi-conducteurs fabriqués dans ce pays de "merveille de l'innovation" et d'élément crucial pour l'économie mondiale.

Samsung emploie près de 20.000 personnes aux États-Unis et est en train de construire une usine au Texas dont l'ouverture est prévue pour 2024.

Aussi, le Coréen a suspendu toutes ses expéditions de matériels vers la Russie suite à l'invasion de l'Ukraine. Selon Bloomberg, Samsung contrôle un peu plus de 30% du marché russe des smartphones, ce qui représente 4% du chiffre d'affaires mondial du géant technologique dans ce secteur.

(Avec AFP)

Lire aussi :Samsung suspend toutes expéditions vers la Russie

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.