Dubaï va recourir à des voitures robots pour traquer les suspects

 |   |  508  mots
Cette voiture robot doit arpenter les rues de Dubaï avant la fin de l'année 2017.
Cette voiture robot doit arpenter les rues de Dubaï avant la fin de l'année 2017. (Crédits : Otsaw Robotics)
Les autorités de Dubaï vont déployer des voitures robots très sophistiquées pour tenter de réduire la criminalité. Ces nouveaux véhicules sont également équipés de drones pour poursuivre les suspects dans des zones plus inaccessibles.

Dubaï poursuit son engagement dans l'innovation et les nouvelles technologies. Après avoir annoncé le développement d'un réseau de taxi-drones pour cet été, les forces de l'ordre de la première ville des Emirats arabes unis doivent se doter d'ici la fin de l'année de voitures autonomes capables d'opérer une surveillance dans les rues de la capitale.

> Lire aussi : Les Emirats arabes unis se lancent dans les taxis drones

Des caméras de reconnaissance faciale

Développé par la société de Singapour, Otsaw Digital, ce nouvel engin appelé O-R3 doit être équipé de caméras de surveillance à 360 degrés capables "d'enrayer la criminalité potentielle" et "de scanner les criminels recherchés"précise le communiqué. Ces nouvelles voitures sont également capables de se recharger toute seule. Outre ce système de caméras, ce nouvel équipement sophistiqué, d'une taille relativement modeste, est doté d'un drone capable d'intervenir sur des zones beaucoup moins accessibles comme l'illustre la vidéo ci-dessous.

Pour faire fonctionner cette machine, les ingénieurs ont travaillé sur des logiciels de machine learning et des technologies SLAM 3D (Simultaneous Localization And Mapping) qui consistent à construire des cartes de son environnement et de s'y localiser.

Une surveillance de masse

Le déploiement de ces véhicules dans la mégalopole devrait entraîner une surveillance de masse de la population. A ce propos, le commandant en chef de la police de Dubaï Abdullah Khalifa Al Marri n'a pas caché ses intentions, lors de la signature de cet accord, entre les autorités et la firme asiatique.

"Nous cherchons à accroître les opérations de forces de l'ordre avec l'aide de la technologie tels que des robots. Nous voulons essentiellement rendre les rues plus sûres et paisibles, même sans présence policière massive".

Les robots pourraient représenter 25% des effectifs de police

La ville de Dubaï espère que les robots vont représenter un quart des effectifs des forces de l'ordre d'ici 2030. Pour parvenir à cet objectif, la collectivité a présenté, il y a quelques jours, un robot équipé d'un ordinateur au niveau de la poitrine qui sert à informer la police sur des crimes éventuels ou fournir des informations sur les contraventions routières. La machine est également munie d'une caméra capable de transmettre des images directement à une salle des opérations de la police. Cet outil devrait être capable d'identifier les personnes recherchées par les forces de l'ordre. Selon l'AFP, ils devraient être déployés dans les zones touristiques et commerciales. Pour tenter d'apaiser les peurs relatives aux menaces qui pèsent sur les emplois, le patron de Otsaw Digital M.Ling a expliqué que l'arrivée de ces machines n'allait pas remplacer les humains. Elle allaient plutôt remplir des tâches qui nécessitent peu de qualification.

"Finalement, les robots existent pour améliorer la qualité des vies humaines, où les hommes prennent les emplois à haute valeur ajoutée tandis que les machines occupent des postes avec peu de compétences requises".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2017 à 10:24 :
Facile a dejouer pour un voyou. Equipe d'un baseball bat, d'une masse et hop le gadget est out. Faudra trouver autre chose de + performant. L'argent ne peut pas tout, et c'est tant mieux. Les malfrats ont encore de beaux jours devant eux. Les grandes cites ont des flics a cheval, bien plus dissuasifs, en plus ca fait bosser des gens.
Les bedoins devraient utiliser leurs camelides equipes de mitrailleuses 12,7.....
a écrit le 03/07/2017 à 14:55 :
Et qu'est-ce qui empêche ces robots d’interpeler des gens pour simples raisons idéologiques sachant que dans ces pays là "pour tenter de réduire la criminalité" veut dire pour faire taire les opposants en général ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :