Emballages personnalisés : la startup Packhelp lève 8,5 millions d'euros et s'installe en France

 |   |  485  mots
Packhelp propose d'éditer soi-même ses emballages grâce à son logiciel.
Packhelp propose d'éditer soi-même ses emballages grâce à son logiciel. (Crédits : Packhelp)
Avec cette Série A menée par le fonds américain White Star Capital, la startup polonaise Packhelp à la croissance fulgurante part à l'assaut de nouveaux marchés, notamment la France.

Le décollage est fulgurant : 500 clients en mars 2017, 5.000 l'année suivante et plus de 10.000 aujourd'hui. L'offre d'emballages personnalisés de Packhelp conquit l'Europe et attire startups et grands groupes comme Uber, H&M ou l'Oréal. La startup polonaise vient de lever 8,5 millions d'euros en série A, dans un tour mené par le fonds américain White Star Capital. Prochaines étapes : recruter 40 nouveaux salariés pour renforcer l'équipe de 60 déjà en place, et ouvrir des bureaux dans les marchés où elle exporte le plus, à commencer par l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France. Avec ce passage à l'échelle, Packhelp compte s'affirmer comme leader européen de l'emballage personnalisé et développer son offre premium, Packhelp Pro.

Un emballage personnalisé et simplifié

La jeune pousse simplifie la création d'emballage, de sa conception à sa livraison. Son offre de base propose 15 types d'emballages différents, du carton à la boîte produit en passant par l'enveloppe kraft. Le client peut régler la taille du modèle souhaité, puis utiliser l'outil d'édition de Packhelp pour le personnaliser à sa convenance, ou tout simplement importer ses designs dans le logiciel.

La startup propose ensuite de visualiser l'emballage grâce à une application de réalité augmentée, pour s'assurer qu'il correspond aux attentes, et économiser l'envoi d'échantillon. La jeune pousse estime le processus de production des emballages entre 14 et 21 jours à compter de l'encaissement du paiement.

Vers le développement de l'offre premium

Packhelp se distingue en n'exigeant qu'un faible volume minimum de 30 exemplaires pour valider la commande, là où les imprimeurs traditionnels demandent parfois plus de 500 pièces. Son service séduit ainsi les startups, et s'adapte aussi à la demande de vendeurs indépendants, qui produisent en petits volumes. Packhelp coopère par exemple avec le site d'e-commerce Etsy.

 > Lire aussi : Bretagne : Guelt teste une ligne d'emballage de l'Usine agro du futur

En plus de cette activité de base, la startup polonaise compte développer son service Packhelp Pro, disponible à partir d'un minimum de 2500 pièces commandées. Plus proche des services traditionnels, cette offre premium ouvre un nouvel éventail d'options de personnalisation (fermeture à aimant, impression sur carton métallisé, forme personnalisée, entre autres). Un expert de la jeune pousse accompagne et conseille le client, jusqu'à l'établissement d'un devis.

Démarrage pied au plancher

Fondée en 2015, Packhelp avait réalisé un premier tour en amorçage de 350.000 euros en avril 2017, suivi d'un second de 2 millions d'euros en juin 2018. Les investisseurs Speedinvest x, PROFounders, et Market One Capital ont émis de nouveaux tickets pour la levée de fonds en série A. La jeune pousse polonaise n'est pas encore profitable et investit pour passer à l'échelle.

En France, cette accélération devrait se traduire par le recrutement d'un community manager et d'un regional content manager, chargés de répondre aux besoins spécifiques de la clientèle française.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :