Internet des objets : Orange dévoile une plateforme pour développer les usages

 |   |  321  mots
Thing'in permet de localiser les objets connectés et de les utiliser, in fine, pour des différentes applications.
Thing'in permet de localiser les objets connectés et de les utiliser, in fine, pour des différentes applications. (Crédits : Eric Gaillard)
Ce mardi, l'opérateur historique a présenté Thing'in, une plateforme de recherche permettant d'indexer les objets connectés. Orange compte sur cet outil pour développer des usages nouveaux, au-delà de ceux pour lesquels les objets ont été conçus.

Orange ne veut pas rater le coche de l'Internet des objets. Présenté comme un des principaux moteur de croissance à venir pour les télécoms, ce segment constitue une des priorités de l'opérateur historique. Ce mardi, il a présenté une nouvelle plateforme de recherche. Baptisée Thing'in, celle-ci se présente comme "une plateforme universelle entre les objets d'univers différents (objets de la maison, de la ville, des transports et de l'industrie...)". Concrètement, celle-ci permet d'indexer, de référencer et de localiser différents objets connectés. L'objectif étant, in fine, de les solliciter pour des applications et usages parfois très éloignés de ce pourquoi ils ont été conçus.

En guise d'exemple, Nicolas Demassieux, directeur de la recherche d'Orange, a présenté "Thing'in for emergencies". Cette application permet de faire l'inventaire de tous les objets connectés liés à la sécurité au sein d'un bâtiment (les portes coupes-feu, les ampoules, les détecteurs de mouvements ou de chaleur...). Ce qui permet, en cas d'incendie par exemple, de les mobiliser de différentes façons: empêcher que les flammes se propagent au-delà d'une zone, ou bien aider les secours à s'orienter.

Déploiement d'un réseau bas débit

Orange mène plusieurs initiatives en matière d'Internet des objets. En France, l'opérateur déploie notamment un réseau à bas débit et à basse consommation entièrement dédié à l'IoT (pour Internet of Things). Sur ce segment, il est d'ailleurs en concurrence frontale avec Bouygues Telecom, qui fait de même avec sa filiale Objenious.

| Lire aussi : Orange élargit son offre aux entreprises

La semaine dernière, l'opérateur de Martin Bouygues a annoncé de nouveaux services, comprenant notamment une option de géolocalisation des objets. Cette solution a au passage été adoptée par Carrefour, qui l'a choisie pour connecter les conteneurs roulants qui approvisionnent ses hypermarchés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2017 à 0:26 :
Orange a entrepris une démarche de chasse aux mètres carrés dont les chercheurs font grandement les frais puisqu’ils sont délogés de leurs laboratoires pour être parqués dans des open spaces sordides. Par cette action nationale c’est tout orange qui rétrécit, en mètre carrés comme en nombre de salariés. Ça fait pas très « entreprise successfull en plein développement... »

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :