Internet des objets : Bouygues Telecom booste son réseau

 |   |  464  mots
Stéphane Allaire, le patron d'Objenious.
Stéphane Allaire, le patron d'Objenious. (Crédits : DR)
Objenious, la filiale de l’opérateur de Martin Bouygues dédiée aux objets connectés, dévoile de nouveaux services aux entreprises. Elle propose notamment une option de géolocalisation à partir de 50 mètres sans GPS.

Bouygues Telecom continue d'améliorer son réseau bas débit dédié à l'Internet des objets. Ce jeudi, sa filiale Objenious a dévoilé de nouveaux services à destination des entreprises. Pour 3 euros par an et par objet, le groupe propose une option permettant de géolocaliser tous les objets connectés à son réseau LoRa à bas débit, à faible coût, et à faible consommation d'énergie. Grâce aux informations glanées par ses 4.300 antennes en France lors de la réception d'un message envoyé par un objet, Objenious est aujourd'hui capable de déterminer où il se trouve.

Une solution peu énergivore

Selon Stéphane Allaire, le patron d'Objenious, ce service offre « une précision à partir de 50 mètres en zone dense comme à Paris, de 100 mètres dans les zones plutôt péri-urbaine, et de 250 mètres dans des zones non denses, plutôt dans le monde rural ». On est certes loin de la précision de 2 à 3 mètres offerte par la technologie GPS. Mais cette dernière, très gourmande en énergie, n'est pas adaptée à nombre applications de l'Internet des objets, où les capteurs, alimentés par de simples batteries, doivent parfois être opérationnels plusieurs années. D'après Stéphane Allaire, c'est entre autres cette technologie de géolocalisation qui a été choisie par Carrefour pour connecter les conteneurs roulants qui approvisionnent tous les jours ses hypers.

| Lire aussi Internet des objets : Carrefour s'allie à Bouygues Telecom

En outre, Objenious propose désormais une solution pour connecter les objets dans des zones où son réseau est difficile d'accès ou ne passe pas, notamment dans certains sous-sols et bâtiments (entrepôts ou hôpitaux). Il s'agit, concrètement, d'une « micro gateway » (qui s'apparente à une box), connectée en 4G sur le réseau de Bouygues Telecom, et qui fait office d'antenne LoRa. Cette solution est disponible pour 990 euros par an.

100.000 objets connectés gérés d'ici la fin de l'année

Avec ces nouveaux services, Objenious espère séduire de nouveaux clients, désireux de saisir les opportunités de l'Internet des objets pour booster leur business. La filiale de Bouygues Telecom affirme qu'elle gérera environ 100.000 objets connectés d'ici à la fin de l'année. C'est peu. Mais Stéphane Allaire se veut confiant. A l'en croire, plusieurs entreprises ont compris que l'Internet des objets leur permettait d'être plus efficace. Elles se focaliseraient, désormais, sur leur retour sur investissement. Ce qui prendrait du temps. « Nous sommes passés d'un modèle de « Proof of concept » (démonstration de faisabilité, Ndlr), à un modèle de « Proof of value » (démonstration de valeur) », affirmait-il à La Tribune, l'été dernier.

>> Lire aussi « Dans l'IoT, nous allons bientôt passer du buzz au business »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :