Vente-privee.com se lance aux Etats-Unis

 |   |  468  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le groupe français de déstockage en ligne vente-privee.com a ouvert jeudi sa première vente aux Etats-Unis, six mois après avoir annoncé qu'il se lancerait outre-Atlantique en partenariat avec le géant des services financiers American Express.

Le groupe, une des plus belles histoires à succès de l'e-commerce français, créée il y a dix ans, espère réaliser aux Etats-Unis des Ventes à 500 millions de dollars d'ici cinq ans.

"On commence petit, avec des petits stocks" et une vente par jour là où le site en organise actuellement 70 en France, a indiqué à l'AFP Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de vente-privee.com.

"Ensuite on fera monter la mayonnaise", a-t-il ajouté, fort de ses 1.450 marques partenaires et de ses 14 millions de membres en Europe.

Le site américain compte actuellement 75.000 membres.

Avoir des clients trop nombreux au démarrage, avec le risque de les voir repartir bredouilles, serait décevant, a-t-il fait valoir.

Comme en France, le site propose aux Etat-Unis des Ventes réservées aux membres, de grandes marques européennes et américaines, à des prix pouvant aller jusqu'à 70% de décote. Ces "ventes événementielles" se dérouleront sur trois jours.

Jacques-Antoine Granjon s'est dit "très rassuré sur attractivité du modèle" économique de sa société, recensant "500 copies dans Le Monde entier qui font le même modèle".

Son modèle repose sur une offre inférieure à la demande, qui conduit les "membres" à se connecter en masse dès le début des ventes.

La première vente porte sur Paul & Joe Sister, présentée comme "une marque française qui illustre parfaitement le chic parisien contemporain".

Le m-commerce ou commerce sur téléphone portable sera lancé aux Etats-Unis "d'ici quelques jours".

Aux Etats-Unis, les ventes démarrent à 10H00 heure de New York, soit 7H00 à Los Angeles, a-t-il précisé.

"Nous apportons à nos marques partenaires une nouvelle source de revenu tout en leur offrant l'efficacité d'un media de qualité pour véhiculer leur image", indique par ailleurs Mike Steib, PDG de vente-privee USA, cité par un communiqué.

Grâce à l'expertise d'American Express, le site "fournira à ses marques partenaires des analyses post-ventes à partir d'une audience ciblée et pertinente", indique le groupe.

Les porteurs de carte American Express se sont vus offrir des avantages pour le lancement du site.

vente-privee.com a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de près d'un milliard d'euros, dont 80% en France. Il table sur des Ventes à 1,1 milliard d'euros en Europe cette année.

Alors que plusieurs stars de l'e-commerce français ont été rachetées par des grands groupes ou sont en passe de l'être, vente-privee.com "n'est pas à vendre", a souligné Jacques-Antoine Granjon.

"La chose la plus importante, c'est l'indépendance financière", a-t-il dit, s'enorgueillissant d'une société sans dette, avec "énormément de trésorerie" et "énormément de choses à développer".

"Si on réussit l'Amérique, ce sera la première fois qu'un site français grand public traversera l'Atlantique", a-t-il relevé.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :