Yahoo attaque Facebook sur le terrain des brevets

 |   |  339  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que Facebook s'apprête a entrer en bourse, Yahoo réclame des droits de propriété intellectuelle au réseau social et menace d'une guerre des brevets. Une technique qui s'était avérée payante en 2004 puisque Google avait fini par concéder quelque 230 millions de dollars d'action.

Yahoo menace d'entraîner Facebook dans une guerre des brevets, réclamant des droits de propriété intellectuelle, selon le Financial Times. Cette affaire intervient juste quelque mois avant la très anticipée entrée en bourse du réseau social. Et pourrait bien placer Yahoo en position de négocier une potentielle part dans le groupe Facebook. "Yahoo a la responsabilité envers ses actionnaires et ses employés de protéger ses droits à la propriété intellectuelle", a-t-on déclaré chez Yahoo. "Nous nous devons d'insister pour que Facebook propose un accord de licence ou nous serons contraints d'agir de manière unilatérale pour protéger nos droits".

Les brevets en question (entre 10 et 20), couvrent différents domaines, notamment la publicité ciblée, selon une source proche du dossier. Facebook a déclaré n'avoir été informé que ce lundi, ajoutant : "Nous n'avons pas encore eu l'opportunité d'évaluer l'ensemble des demandes de Yahoo". Les litiges de propriété intellectuelle sont relativement nouveaux pour le leader des réseaux sociaux, mais voués à se multiplier étant donné que l'entreprise détient pour le moment quelque 56 brevets protégeant sa technologie. Et aurait déposé plus de 410 demandes de brevet dans les 18 derniers mois. 

Une stratégie guerre nouvelle

Pour Yahoo, cette guerre des brevets est stratégique. L'entreprise avait déjà mené ce type de bataille juridique contre Google en 2004. Yahoo avait ainsi acquis Overture, l'inventeur de la publicité ciblée en fonction des recherches effectuées, et avait réussi à convaincre Google de payer pour l'usage de cette technologie. Google avait cédé 2,7 million d'actions, dont la valeur lors de son introduction en bourse moins de deux semaines plus tard, était de 230 millions de dollars. Selon une source proche de Yahoo, le lancement de cette bataille de brevets n'aurait aucun rapport avec l'entrée imminente du réseau social en bourse. Elle reflèterait plutôt la volonté du nouveau directeur général de Yahoo, Scott Thompson, de doper les performances de l'entreprise tous azimuts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2012 à 20:46 :
2.300 000 actions à 617 usd pce on peut parler d'un joli coup de poker.

On attends le prochain, certainement plus juteux.

a écrit le 28/02/2012 à 10:41 :
Y a pas quelqu'un d'autre pour le faire remarquer encore ??

Sérieux, pas besoin de le répéter 4 fois... Une seul on a bien comprit !!
a écrit le 28/02/2012 à 9:52 :
230 Millions et non 230 Milliards....
Relisez un peu vos articles!!
a écrit le 28/02/2012 à 9:49 :
Petite coquille dans le titre, je ne pense pas que ce soir 230 miliards de dollars d'actions
a écrit le 28/02/2012 à 9:46 :
Vous confondez millions et milliards, ce n'est pas sérieux
a écrit le 28/02/2012 à 9:41 :
ne pas confondre millions et milliards s'il vous plait !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :