Viadeo élargit son réseau pour lever 24 millions d'euros

 |  | 250 mots
Lecture 1 min.
DR
DR
Le réseau social professionnel français lève 24 millions d'euros, dont près de la moitié doit lui être fournie par le Fonds stratégique d'investissement. Viadeo cherche ainsi à développer son activité, notamment en Chine, et pourquoi pas, préparer une introduction en Bourse.

Levée de fonds record pour Viadeo. Le réseau social professionnel annonce une levée de fonds de 24 millions d'euros. Y participe notamment le Fonds Stratégique d'Investissement (FSI) qui apportera près de la moitié de la cagnotte (10 millions d'euros).

Outre ses actionnaires Idinvest et Ventech, le site communautaire a également su convaincre l'assurance Allianz, des fonds du Moyen Orient, Jefferies ainsi qu'une "banque d'investissement mondiale", a entrer dans la partie, comme il l'indique dans un communiqué publié ce jeudi.

Bientôt l'introduction en Bourse?

Il s'agit de la plus grosse levée de fonds réalisée par l'entreprise à ce jour qui pourrait signaler une volonté de faire entrer Viadeo en Bourse. "Il était temps de passer à la vitesse supérieure et nous recherchions des investisseurs soucieux de nous soutenir sur le long terme, jusqu'après notre éventuelle entrée en bourse", indique d'ailleurs Dan Serfaty, patron du réseau social, cité dans le communiqué.

Le FSI croit aux réseaux de Viadeo

L'objectif? Continuer son développement en France mais également en Chine et dans d'autres pays émergents comme l'Inde, la Russie, certains pays d'Amérique Latine et même d'Afrique. Le réseau social professionnel qui dit compter à ce jour 45 millions d'utilisateurs dans le monde, fait payer une partie de ses services. Le directeur du FSI Jean d'Arthuys salue la position de leader occupée par le site, notamment en France et en Chine et le qualifie même de "champion français de l'Internet."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/04/2012 à 8:04 :
Avec ce nouvel influx de ressources financières, Viadeo va peut-être enfin pouvoir corriger les fautes et coquilles qui émaillent les pages de son site, repérer et traiter les liens morts, corriger la page de stats en panne depuis des mois, soigner une ergonomie terriblement perfectible et communiquer de manière plus efficace avec ses abonnés ?
a écrit le 12/04/2012 à 9:43 :
L'état s'essaye en investisseur... aie aie aie aie aie..
Réponse de le 12/04/2012 à 10:08 :
En effet, celà apparaît comme une curiosité, ca il semble que le siège opérationnel de Viadeo se situe plutôt outre-atlantique. De surcroît, la délocalisation en Chine de partie de Viadeo a déjà commencé. Le FSI serait mieux inspiré d'investir dans des usines qui produisent en France des biens innovants, à haute valeur ajoutée et exportables.
Réponse de le 12/04/2012 à 11:31 :
@Curiosité : Je travaille chez Viadeo au siège social à Paris. Nous sommes près de 150 et nous continuons à embaucher. D'ailleurs n'hésite pas à consulter nos offres d'emploi si tu souhaites nous rejoindre.
Réponse de le 12/04/2012 à 13:14 :
@ "Jimy" raison de pluspour faire les progrès en matière de réponse àvos adhérents, sur le groupe "vos envies, idées & suggestions d'évolutions"
a écrit le 12/04/2012 à 9:01 :
j'ai beau essayer Linkedin, je trouve que Viadeo est bien mieux foutu.
Bien plus clair et facile d'utilisation
Réponse de le 12/04/2012 à 9:19 :
Oui Viadeo a fait des progrès. Une lacune rédibitoire à l'abonnement, c'est que il n'est pas possiblede supprimer ses messages obsolètes en paquets, et alors pour les forts contributeurssur Viadeo la gestion des messages est impossible sans y passer un temps fou.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :