Apple a approché Twitter

 |   |  324  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
La firme à la Pomme a eu des discussions avec le site de micro-blogging pour prendre une participation. Twitter serait ainsi valorisé 10 milliards de dollars.

Apple rachètera-t-il Twitter? Selon le New York Times, la firme a la Pomme a mené ces derniers mois des discussions pour prendre une participation dans le site de mini-messages («micro-blogging»). Apple aurait proposé plusieurs centaines de millions de dollars valorisant Twitter 10 milliards de dollars, un chiffre supérieur aux 8 milliards de dollars de valorisation de l?an passé. Si pour l?instant, aucune négociation n?est en cours, ces discussions pourraient au moins présager d?un partenariat entre les deux firmes. Une façon de répondre à la concurrence exercée par Google et Facebook.

Apple a échoué dans les réseaux sociaux. Il a mené des expériences, avec un service comme Ping, sans jamais parvenir à des résultats concluants. Or, les réseaux sociaux sont devenu cruciaux dans l?achat de produits dématérialisés, comme la musique, les jeux, les films ou les applications. Apple peut donc difficilement se passer de ce type de service.

Apple et Twitter ont déjà travaillé ensemble. Récemment, Apple a intégré certaines fonctionnalités du réseau social dans ses logiciels pour téléphones, tablettes et ordinateurs, tandis que Twitter a mis à la disposition d?Apple plus de ressources pour resserrer ce partenariat.

Twitter n?a cessé de croître, et rassemble désormais 140 millions de visiteurs uniques chaque mois, postant un énorme flux de mini-messages de 140 signes personnels ou professionnels. Pour le moment, Twitter n?est pas en manque de cash, selon les déclarations plus tôt dans l?année de son directeur général, Dick Costolo. Twitter aurait 600 millions de dollars de disponible, une somme accumulée grâce au milliard de dollars levé auprès des investisseurs, et des récentes recettes engrangées grâce à la nouvelle plateforme publicitaire. Ces prochaines années, Twitter devrait aussi envisager une introduction en Bourse, qu?il réalise un partenariat avec Apple ou pas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/07/2012 à 20:08 :
Voir ces jeunes entrepreneurs d'outre-Atlantique devrait faire réfléchir nos gouvernants, toujours englués dans les méthodes du siècle passé. Affligeant. Il y a un siècle, tout ou presque, venait de la vieille Europe. Même chose pour l'art. Que reste-t-il aujourd?hui"hui ? Pas grand chose surtout en France. Avec des politicien totalement incompétents et le plus souvent corrompus.
Réponse de le 29/07/2012 à 7:57 :
Et bien faites mieux au lieu de toujours critiquer. C'est vrai qu'en France on est champion pour critiquer tout ce qui existe.
Réponse de le 29/07/2012 à 11:17 :
En france on est au paradis de la surréglementation et la surtaxation. Que voulez vous encore créer dans cette vieille gaulle ou l'on met des gens issies de minoritées pour gouverner des majorité

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :