Facebook est de moins en moins l'ami des adolescents

 |   |  308  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Le nombre d'utilisateurs actifs de Facebook a fortement baissé aux Etats-Unis et au Canada. Les adolescents sont gênés par la présence des parents qui ouvrent leurs propres comptes afin de surveiller celui de leurs enfants...

Facebook est-il déjà ringard ? Un site américain spécialisé dans l'actualité des réseaux sociaux, socialmediatoday.com, vient de publier des données faisant état d'une défection des adolescents pour le célèbre site communautaire.

D'après ce spécialiste, le nombre d'utilisateurs actifs de Facebook a chuté de 7,37% sur six mois aux Etats-Unis, et de 5,3% au Canada. Autre signe des temps, la moyenne d'âge des membres Facebook est passée de 38 à 41 ans. Le site constate également que si les adolescents utilisent de plus en plus leur smartphone pour surfer sur internet, en revanche, Facebook n'est pas leur application favorite. Ils privilégient d'autres applications comme Tumblr, Whatsapps ou Instagram (racheté l'été dernier par Facebook).

La présence gênante des parents

Parmi les motifs qui éloignent cette catégorie d'utilisateurs de Facebook, il y a le fait que les parents ouvrent de plus en plus leurs propres comptes... 74% des parents reconnaissent surveiller le compte de leurs enfants plusieurs fois par semaine, ils n'étaient que 50% il y a deux ans. Par ailleurs, 1/3 des adolescents se disent embarrassés par les commentaires postés par leurs parents.  Ils mettent également en cause les excès des spams. Les différentes affaires de divulgations d'informations nuisibles par d'autres contacts avec des conséquences parfois tragiques (suicides...) ont également poussé certains adolescents à prendre le champs...

Pour Facebook, qui peine toujours à trouver un modèle efficient de monétisation de son parc d'abonnés (1 milliard de membres), la baisse de l'audience effective risque d'être un vrai problème à terme. Introduit en Bourse il y a quasiment un an, Facebook avait fortement chuté quelques semaines après son introduction passant d'une valorisation de départ de 100 milliards de dollars à moins de 50 milliards. Aujourd'hui, le célèbre réseau social est valorisé 65 milliards de dollars.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2013 à 10:11 :
quand un pure player vient a la bourse, c'est qu'il est a son appogée. ne reste a FB que la descente vers le cimetiere de la silicon valley (plus ou moins vite)
Réponse de le 29/04/2013 à 11:00 :
Oui comme le groupe pharmaceutique Akzo Nobel par exemple, pure player dans le diabète .... et star du secteur
Réponse de le 29/04/2013 à 11:35 :
Novo Nordisk plutôt. On lit tellement de bêtises parfois qu on en vient à en rédiger soi même
a écrit le 29/04/2013 à 8:48 :
j'ai supprimé mon facebook, et je suis libéré de mon existence virtuelle, essayez, c'est génial...
Réponse de le 29/04/2013 à 9:59 :
Viré toutes ces âneries depuis six mois (FB, TWTR, LI, ...).. On retrouve des journées libres, on n'a plus des boite qui dégueulent partout, et on a même a nouveau du temps pour venir raconter nos conneries ici... Back to real life :-)
a écrit le 27/04/2013 à 23:04 :
et ce ne sont pas uniquement les parents !!! ceux qui dévoilent leurs infos perso sur facebook ou tout autre site ont un boulet à vie, parce qu'il y a aura toujours qulequ'un pour exploiter les données :-)
a écrit le 27/04/2013 à 12:56 :
J''aimerais savoir : tous les commentaires que l'on peut lire sous sur cet article, sont-ils de la main d'utilisateurs de FB ? A mon avis non, mais il faut que ces gens ralent à tous prix et surtout il leur faut leurs doses de commentaires sur un sujet qu'ils ne connaissent pas (comme John Galt avec l'économie).
Réponse de le 27/04/2013 à 15:00 :
Vous viendrait-il a l'idée qu'ils puissent provenir d'ex-utilisateurs de FB ? ;-)
Réponse de le 27/04/2013 à 17:18 :
Ben non, ça ne vient pas à l'idée, parce que c'est visible qu'ils ne connaissent pas. Je me rappelle d'une tribune du monde par un philosophe qui visiblement n'y avait jamais touché. C'était la même chose, en moins ordurier..
Réponse de le 27/04/2013 à 19:27 :
@Ex

Un ex-utilisateur de Facebook est nécessairement un ignorant pour ceux qui sont socialement dépendant du site.
Réponse de le 28/04/2013 à 9:56 :
Très vrai CRC... mais on ne peut pas s'attendre une ouverture très élevée de ceux qui gobent tout cru cette fenêtre sur cour issue d'un pays qui est le seul au monde a croire que l'Europe est un pays :-), dans lequel la culture TV consiste a décliner les séries policières dans divers villes des US, dont la sécurité de l'ambassade de Tchéquie doit être assurée a la suite des attentats des deux frères tchétchènes, et où l'intégralité de la culture culinaire se décline entre deux tranches de pain ;-)
Réponse de le 28/04/2013 à 19:21 :
Mr Ex, vous devriez vivre quelques années aux US, que de découvertes s'offriront à vous....
Réponse de le 29/04/2013 à 10:03 :
J'ai eu ma dose de rêve éveillé la bas cher Fab, qui ne dure qu'un temps pour tout le monde... et je ne dis pas cela par comparaison avec notre pays que je ne trouve absolument pas mieux, surtout en ce moment, mais sur d'autres aspects ;-)
a écrit le 27/04/2013 à 11:44 :
Un service gadget vide ordure de plus... Ce n'est pas parce qu'un milliard de clampins a ouvert un compte (dont plein de bidons) que cela doit devenir une "religion"... On a toujours vu des modes volatiles par le passé, dans tous les domaines... FB ne fera pas exception, parce que finalement, cela n'apporte strictement rien d'exclusif, et que les gens sont avides de nouveautés. Aujourd'hui, il faut l'accepter, FB est tout simplement devenu ringard, et donc place a la suite...
Réponse de le 27/04/2013 à 12:41 :
@ gadget: fabuleux,moi j'ai mon WC ou aller me soulager (vision personnelle et partagée..)
a écrit le 27/04/2013 à 8:17 :
avant c'était une latrine,aujourd'hui c'est devenue un WC.Chacun y trouve son utilité.
On a vecu des siècles sans Facebook et je crois que on pourra y continuer.Je ne vois
pas une utilité,à part pour Zuckerberg, de m'emmerder avec son problème de fidelité
infantile et des parents curieux.
a écrit le 27/04/2013 à 8:10 :
Correction: Facebook avait fortement chuté dès le jour de son introduction en bourse (et non pas quelques semaines après)
Réponse de le 29/04/2013 à 9:27 :
Soutenus par de nombreuses grosses banques US , à aucun moment le premier jour le titre est passé sous son cours d'introduction. 32 ou 33 USD de mémoire.

La tolle est arrivé ensuite
Réponse de le 29/04/2013 à 10:20 :
Faux, avant de raconter des âneries plus grosses que vous, il vous serait tellement simple de vérifier l'information disponible partout (même avec une grosse flemme...). Introduction le 18 mai a 42USD, monté brièvement a 45USD pour clôturer a 38,35USD. Séance suivante, deuxième couche, clôture a 34, et ainsi de suite les séances suivantes?
Réponse de le 29/04/2013 à 11:06 :
Alors déjà c était 38 le cours d'intro. Au temps pour moi mais pas de chance j étais devant les graphiques ce jour là, le soutien des banques US était flagrant et dès le retour à 38 USD, on rebondissait. Normal, tout passage au dessous de ce seuil eût été vu comme un échec pour les banques conseils.

On ouvre à + 12/13 % puis retour flat pour clôturer à quelque choses comme + 5%. Ensuite la tolle. Donc avant de prodiguer tes conseils de vérification tu les appliqueras toi aussi
Réponse de le 29/04/2013 à 11:09 :
Ler Surgé, vous ajoutez au cours d'introduction la hausse d'avant marché ce qui surévalue le cours. La fourchette était sous les 40, même après sa réevaluation.
Réponse de le 29/04/2013 à 11:20 :
Après vérif, + 5 % vers 18h et clôture au niveau du cours d'intro à 38.2 à 22h
Réponse de le 29/04/2013 à 11:49 :
Le marché publique du tout un chacun n'a jamais eu accès au cours de l'IPO de 38, classique de ce genre de tripot, puisque celui-ci est "réservé" a la bande locale des zinzins. Seul le cours officiel fait foi pour les investisseurs privés. Et il a été coté a 42 a l'ouverture, et a bel et bien fini la journée a 38,35. Vous pouvez arguer de ce que vous voudrez, mais entre l'ouverture, correspondant au vrai prix potentiel d'achat pour le marché, et la fin de la première journée, le cours s'est pris presque 10% dans les dents, et pareil le lendemain. Le reste n'est que gesticulation.
a écrit le 26/04/2013 à 18:19 :
Facebook connaîtra le même destin que myspace, msn, skyblog... Ce n'est qu'un effet de mode qui a duré un peu plus longtemps que les autres....
a écrit le 26/04/2013 à 17:57 :
Facebook s'est fait à l'image d'un boys band ou d'un Justin Bibber. Sur une génération d'ados. Les ados ont grandis, la mode passe... Une fois les enfants partis, les parents partirons. restera les has-been.
a écrit le 26/04/2013 à 17:17 :
Oui la mode passera, montrer sa vie intime à la planète entière c'est drôle....un moment
Réponse de le 26/04/2013 à 18:21 :
Pour les adolescents, c'est une question de mode rendue obsolète par l'implication des parents sur le réseau. En revanche pour les adultes, c'est plutôt une question d'infidélité qui soutient la fréquentation notamment depuis un smartphone plus discret. Quoi qu'on puisse dire, Facebook est beaucoup plus efficient pour faire des rencontres d'un soir dans ce grand cercle "d'amis" que la plupart des acteurs du business de la rencontre. M. Zuckerberg devrait officiellement renommer son site Fessebook pour ne plus laisser de doute sur l'intérêt d'être connecté à son site internet.
Réponse de le 26/04/2013 à 19:58 :
J'imagine qu'on peut avoir cette impression si c'est l'utilisation personnelle qu'on en fait
Réponse de le 27/04/2013 à 9:47 :
+1
Réponse de le 27/04/2013 à 12:12 :
@SansPseudo et ses clones

Pas du tout. C'est une réalité que j'ai observé chez un certain nombre d'utilisateurs. Inutile de me jeter la pierre puisque je ne fréquente pas ce site internet.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :