Fleur Pellerin : "couper l'accès à internet, c'est comme couper l'eau"

 |   |  343  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Pour la ministre de l'Economie numérique, accéder à internet est un droit fondamental. Une affirmation qui confirme son intention d'alléger certaines sanctions contre le téléchargement illégal prévues dans le cadre de l'Hadopi.

Internet, un besoin vital? Pour la ministre de l'Economie numérique, il semblerait que ce soit le cas. En voyage à Stockholm, Fleur Pellerin a évoqué l'une des sanctions actuellement prévues par la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) qui consiste à supprimer l'accès à internet en cas d'infractions répétée. "On va revenir sur la coupure d'accès à internet. Aujourd'hui ce n'est pas possible de couper l'accès à internet. C'est quelque chose comme couper l'eau", a-t-elle affirmé.

La question de l'assimilation de l'accès à internet avec un droit humain fondamental fait à nouveau débat, surtout depuis la remise du rapport Lescure le 13 mai. L'Onu, en tous cas, considère dans une résolution datant de juin 2012, que l'accès à Internet relève du droit à la liberté d'expression. La coupure d'accès à internet prévue par une loi française de 2009 avait auparavant été acceptée par la Commission européenne.

Supprimer l'Hadopi, conserver la riposte graduée

De toutes les mesures préconisées par l'ancien patron de Canal Plus, la suppression de cet instrument de dissuasion figure parmi les options qui seront sans doute retenues par le gouvernement dans son futur projet de loi. Plus largement, c'est l'Hadopi elle-même qui devrait être enterrée, mais pas ses missions. Ce rapport  suggère en effet que soit conservé le principe de la "riposte graduée" visant à lancer plusieurs alertes puis à sanctionner les internautes ayant téléchargé illégalement des fichiers, mais l'amende serait considérablement réduite. Un point sur lequel la ministre semble s'accorder avec Pierre Lescure.

Fleur Pellerin favorable à un "code de la route" pour internautes

"On revient à quelque chose de plus contraventionnel, c'est-à-dire quelque chose qui est plus comparable au code de la route. Ce n'est quand même pas très liberticide", a-t-elle ainsi indiqué. Filant la métaphore automobile, Fleur Pellerin a estimé que le système de sanctions proposé par le rapport Lescure, reprend "le modèle des radars automatiques sur les autoroutes". 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2013 à 16:14 :
Hadopi (enfin la réponse graduée orientée utilisateur, conservée dans la nouvelle organisation) était et est bien sûr une niaiserie et depuis le départ, en faisant les choses exactement à l?envers de ce qui est faisable et juste :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/
C?est à dire oublier un peu les hypocrisies et mensonges geekesques typiques « p2p ya pas de centres », et se rappeler que s?en prendre aux centres, cela veut aussi dire possibilité de se foutre entièrement des flux utilisateurs, tout en sachant que le piratage zéro n?a absolument aucune importance.


Le vrai gratuit décidé par les auteurs très bien bien évidemment.

Quant à la licence globale (ou autre approche taxe) ça se résume à :
1) Prélèvement uniforme indépendant des contenus écoutés/consultés/lus, etc
Ensuite pour la redistribution soit :
a) mesures d?audience et de consultations précises : approche nécessairement la plus Orwellienne possible (pour éviter les consultations simulées par exemple)
ou B) revenus des taxes redistribués sous forme de « subventions à la création », c?est à dire mise en place du ministère omnipotent de la culture gardien du bien et du bon goût.
Sans parler de praticité de la mise en place.
http://iiscn.wordpress.com/2011/07/03/licence-globale/

Ce qu?il faut c?est quelque chose comme :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-nume rique-draft/
C?est à dire comprendre que pour qu?il y ait un environnement atawad (any time any where any device), ne se résumant pas à deux ou trois monstres « verticaux », et garantissant la confidentialité des bibliothèques personnelles, ce qu?il manque avant tout est un nouveau rôle, et organisations associées.
Nouveau rôle et organisations, par ailleurs exactement les mêmes que celles nécessaire dans le contexte « net identity » :
http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/


Note : on va sans peut-être me dire que c?est du spam.
Mais il n?en reste pas moins que dans toute cette affaire, il y a des « légendes techniciennes » tout simplement FAUSSES, mais qui semble-t-il restent considérées comme des hypothèses de départ dans la considération de l?ensemble, légendes du genre « p2p ya pas de centres ».
Cela est tout simplement faux, et encore une fois :
- si lutte anti piratage, ça doit être vers les centres et non utilisateurs finaux
- ça marcherait « très bien », moins cher, et de toute manière le piratage zéro n?a strictement aucune importance (et approche prise en UK pour TPB par exemple, petit rappel : VPN ou pas ça change rien si blocage IP par les telcos entre VPN et le centre)
- en attendant l?offre légale reste lamentable, trop chère, droguée à l?abonnement et données personnelles, s?organisant autour de deux ou trois monstres
- d?où le « deadlock » actuel
a écrit le 27/05/2013 à 19:43 :
encore un cerveau cette "ministre" ??????????????????????on peut tres bien vivre sans internet par contre c'est plus difficile sans eau !!!!!
Avec un tel niveau comment voulez vous que la France se rédresse ???????????????????
a écrit le 27/05/2013 à 15:18 :
Internet un besoin vitale ???? Et on fessait comment avant ???? L'eau est vitale, la nouriture aussi mais pas internet !!! Encore une preuve de l'incapacité de ce gouvernement !! Je présice que j'ai 27 ans est que oui je suis fou de nouvelle technologie mais il faut etre luside et logique. Pour le rapport lescure, la loi hadopi, tous ça n'est que du vent !!! Il y aura toujours des téléchargements illégaux quoi que l'on fasse. Je suis d'accord que les artistes doivent être protégé mais quand même il gagne bien assez d'argent comme ça..........
a écrit le 27/05/2013 à 9:17 :
Faire le buzz ,c'est une course à l'échalote entre les ministres,cela tourne à la farce.
Je ne vois aucun rapport entre l'eau qui est vitale à l?espèce humaine et internet .Internet inactif ne m?empêche pas de dormir,bon c'est vrai je ne suis pas neuf.
Réponse de le 27/05/2013 à 9:52 :
Le but est de détourner l'attention du rapport Lescure qui prévoit l'extension des pouvoirs du CSA à l'internet avec des équipes dédiés à la surveillance et au déréférencement des sites jugés contraires aux directives.
Réponse de le 27/05/2013 à 10:57 :
effectivement bien analysé l'affaire
a écrit le 27/05/2013 à 8:44 :
La merveille, c'est l'eau du robinet, pas l'internet. Avec l'eau courante, l'humanité échappe enfin à la crasse.
Et si c'est pour faire de l'internet un miroir aux alouettes de plus, sur le modèle de la télé, çà ne vaut pas la peine de s'exciter bêtement.
a écrit le 27/05/2013 à 8:40 :
à condition d'avoir un puit
a écrit le 27/05/2013 à 8:19 :
La prochaine fois que j'ai soif , je me prendrai quelques GB ! Il ya certains qui ne boivent pas que de l'eau pour sortir des choses pareilles.
a écrit le 27/05/2013 à 7:46 :
"Couper l'accès à internet, c'est comme couper l'eau". Des millions de personnes meurent de ne pas avoir accès à l'eau si Madame Pellerin ne le sait pas il n'y a plus aucun espoir. Cette classe politique est une honte.
Réponse de le 27/05/2013 à 14:47 :
c'est le mot, c'est honteux! On critique les extremes (gauche et droite) mais la betise est egalement dans ce gouvernement!

a écrit le 27/05/2013 à 1:51 :
Cvest absurde! On peut vivre sans internet ou le limiter au strict nécessaire.
Réponse de le 27/05/2013 à 6:55 :
c'est prévu dans le rapport LESCURE un renforcement du CSA avec de nouveaux moyens et la possibilité de déréférencer des sites !!! HADOPI puissance 10
a écrit le 26/05/2013 à 22:03 :
Si la Pellerin, elle pouvait nous couper l'accès au socialisme, on pourrait faire la giga teuf.
a écrit le 26/05/2013 à 20:17 :
Ça serai plus emmerdant si on coupait le courant...
a écrit le 26/05/2013 à 18:55 :
Puis de l'autre côté on va taxer les smartphones. Pas folle la guêpe socialiste!
a écrit le 26/05/2013 à 13:34 :
Je suis rarement en accord avec le gouvernement et le PS en général, surtout en ce qui concerne l'économie, mais sur cette question, ils ont mon soutien, j'ai toujours trouvé la loi Hadopi stupide, je soutiens toutes les libertés d'expressions, les libertés individuelles, je suis contre tout Control soit-t-il, de l'Etat sur l'internet, contre toutes censure, filtrage, ou simplement flicage.
L'internet et les nouvelles technologies représentent un paramètres économique énorme, l'Etat doit simplement superviser le bon déroulement, son développement, et ne doit pas faire d?interventionnisme dedans, j'étais contres aussi la décision de faire payer les acteurs du net (les googles, les yahoo et consorts) pour soutenir l'exception culturelle Française, car, cette exception ne produit pas grand chose (médiocre), et la majorité écrasante des téléchargements concerne la production HollyWoodienne. Donc laisser HollyWood protéger ses productions, et laisser l'argent du contribuable en dehors des mécanismes coûteux de surveillance des contenus téléchargés.
Réponse de le 26/05/2013 à 21:00 :
@l'Oracle Lisez le rapport Lescure, vous allez déchanter !
a écrit le 26/05/2013 à 10:35 :
je propose qu'on laisse l'accès internet et qu'on lui coupe l'eau pour voir si c'est équivalent...
Réponse de le 26/05/2013 à 17:35 :
Tou a fait d accord avec Pablo, En tout cas elle na pas inventé le fil à couper le beurre, n importe quoi comparer une coupure d eau à une coupure d accès internet, on meure de soif mais pas d internet, complètement débile cette comparaison.
a écrit le 26/05/2013 à 9:42 :
Les haîtiens et autres peuples en mauvaise posture apprécieront: qu'on leur fournisse internet, vite!
Décidément, le PS dérape sur le moindre évènement. Pauvre France.
a écrit le 26/05/2013 à 8:56 :
Hadopi (enfin la réponse graduée orientée utilisateur, conservée dans la nouvelle organisation) était et est bien sûr une niaiserie et depuis le départ, en faisant les choses exactement à l'envers de ce qui est faisable et juste :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/
C'est à dire oublier un peu les hypocrisies et mensonges geekesques typiques "p2p ya pas de centres", et se rappeler que s'en prendre aux centres, cela veut aussi dire possibilité de se foutre entièrement des flux utilisateurs, tout en sachant que le piratage zéro n'a absolument aucune importance.
Après la licence globale (ou autre approche taxe) ça se résume à :
1) Prélèvement uniforme indépendant des contenus écoutés/consultés/lus, etc
Ensuite pour la redistribution soit :
a) mesures d'audience et de consultations précises : approche nécessairement la plus Orwellienne possible (pour éviter les consultations simulées par exemple)
b) revenus des taxes redistribués sous forme de "subventions à la création", c'est à dire mise en place du ministère omnipotent de la culture gardien du bien et du bon goût.
Sans parler de praticité de la mise en place.
http://iiscn.wordpress.com/2011/07/03/licence-globale/

Ce qu?il faut c?est quelque chose comme :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/
C'est à dire comprendre que pour qu'il y ait un environnement atawad (any time any where any device), ne se résumant pas à deux ou trois monstres "verticaux", et garantissant la confidentialité des bibliothèques personnelles, ce qu'il manque avant tout est un nouveau rôle, et organisations associées.
Nouveau rôle et organisations, par ailleurs exactement les mêmes que celles nécessaire dans le contexte "net identity" :
http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/
a écrit le 25/05/2013 à 21:27 :
il est important que la doctrine du ps soit confronté à la réalité.maintenant c'est fait .c'est pas rassurant .beaucoup de gens sur ce site sont inquiets de l'avenir.
a écrit le 25/05/2013 à 16:23 :
Elle est prête pour participer à la célébrissime émission de NRJ12. Elle pourra ainsi rivaliser avec Nabila. Mais laquelle des deux gagnera le jeu ?
a écrit le 25/05/2013 à 15:55 :
c'est comme couper la tête, à quelques centimètres près.
a écrit le 25/05/2013 à 14:57 :
C'est un besoin vital pour qui, au juste ? Si en couper l'accès c'est comme couper l'eau, qu'est donc la coupure de logement ? de nourriture ? de famille ? Cet internet est vital à un tas de gamins, miséreux ou bandits qui en sont accrocs, et volent, violentent ou tuent pour subsister, faute du minimum vital nécessaire ; et pire, faute de croyance en leur existence normale. A qui rapporte Internet ?
Réponse de le 26/05/2013 à 7:20 :
Soyez optimiste....Avec le mariage homosexuel pours tous ..., les gamins iront mieux , ils auront deux papas ou deux mamans pour s'occupé d'eux...
a écrit le 25/05/2013 à 13:53 :
Et le retrait du permis de conduire, c'est comme quoi?
Réponse de le 27/05/2013 à 11:33 :
Comme éviter de laisser un meurtrier se balader avec un pistolet mitrailleur dans un centre commercial.
a écrit le 25/05/2013 à 13:08 :
Heureusement qu'internet ne transmet pas les odeurs...
a écrit le 25/05/2013 à 12:56 :
et si on coupait le son, ça lui éviterait de dire des conn..ies.
a écrit le 25/05/2013 à 12:51 :
Pour le droit à l'accès Internet Universel ! Avec l'automatisation des accès à l'ensemble des démarches administratives (des comptes banquaires aux conversations avec les employeurs et les fournisseurs, en passant pas toutes les fonctions à tous les niveaux du millefeuille des administrations de l'Etat et des collectivités teritoriales), il faudrait un accès minimum à Internet obligatoire (pas obliger d'avoir un débit important pour les jeux en ligne ou le téléchargements de films : 2 méga suffisent). Nous payons d'ailleurs une taxe audiovisuelle inutile et chère, alors qu'en ayant un droit accès pour l'ensemble des citoyens, cela changerait tout : cela serait moins cher, d'une part (au moins pas besoin de rouvir une ligne chaque fois qu'on déménage avec un taxe de reconnection), et cela permettrait peut être une démocratie plus active et différente (vote en ligne, voir mini reférendums locaux). Je note que la Poste, qui a de moins en moins de courier à distribuer, a proposé de mettre en oeuvre une taxe pour avoir le droit d'avoir une boite aux lettres (je ne sais pas ou cela en ait, mais je crois que c'est déjà la cas dans d'autres pays). Il serait impossible de la refuser.
a écrit le 25/05/2013 à 12:35 :
dans notre region on coule l'eau pour 100 euros d'impayes
a écrit le 25/05/2013 à 12:25 :
Justement dans ce pays ou l'eau est souvent privatisee il est possible de vous la couper donc vous irez sur le net mais sans vous laver .Quand a fleur pellerin elle est comme d'autres [Dati Bel kacem, Nkm ..tres gentille.
Réponse de le 25/05/2013 à 13:59 :
On dit: Elle est "brave".
a écrit le 25/05/2013 à 12:17 :
Je suis tout a fait d'accord avec la ministre internet est devenu une necessité aussi importante que le telephone : demarche aupres de pole emploi de la CAF (d'ailleur leur site internet ne marche toujours pas a la CAF GG) payer ses impots les contraventions et j'en passe ! Internet devenu obligatoire pour beaucoup trop de chose a mon gout d'ailleurs mais bon c'est la vie :).
Par contre madame la ministre ne vous arretter pas a ca s'il vous plait ! Remettez en question les ayant droit en demandant leurs bilans depuis 1999(2000 etant le debut de l'adsl) et comparer leurs chiffes d'affaires pour qu'on voient qu'en fait ils nous escroquent avec tout se systeme et s'il vous plait aligner vous avec se que leur a dit la cours de justice européene je cite : "C'est pas aux contribuables de payer pour proteger vos revenus"
a écrit le 25/05/2013 à 11:36 :
Non, je suis sur internet tous les jours, mais il ne faut pas exagérer. Je ne me vois pas vivre sans un robinet d'eau chez moi. Mais sans internet cela reste possible.
a écrit le 25/05/2013 à 10:54 :
Elle a pas tord. Les vieux grincheux diront qu'on peut se passer d'internet, mais je suis sûr qu'à leur époque les vieux grincheux d'alors devaient dire qu'on pouvait se passer de l'électricité et de l'eau courante.
a écrit le 25/05/2013 à 10:38 :
trop top model, la petite fleur
Réponse de le 25/05/2013 à 12:39 :
elle soutien le printemps francais
a écrit le 25/05/2013 à 10:34 :
C'est comme la justice, belle image de laxisme pour encourager tous les fraudeurs et délinquants du pays.
Non non, nous n'avons pas encore tout vu avec les socialistes et leur démagogie...
Et comparer l'accès à internet et l'eau, cela relève du délire socialo-intellectuel-bobo...
Le résultat de toute cette politique, on le voit à l'état de la France où tout part à la dérive comme jamais.
Allons nous tenir jusque en 2017 ? Si oui, il sera peut être trop tard...
a écrit le 25/05/2013 à 10:23 :
Comparaison n'est pas raison ! A part les "bons" sentiments, les socialistes n'ont rien pour gouverner le pays. Alors on fait dans l'émotion. C'est assez pathétique en fait.
a écrit le 25/05/2013 à 8:58 :
Elle est nulle ! Internet n'est pas, dans la pratique, un accès à la culture, à l'éducation, mais un accès au divertissement. Combien de personnes connaissez vous qui lisent Platon sur le web, font des recherches sur la science et combien regardent des videos débiles ou lisent des blogs indigents ? Quant à la suppression de la menace Hadopi (bien peu appliquée mais menace quand même), elles et ses collègues sont prêts à nous mettre en place une surveillance digne de la Chine !
Réponse de le 25/05/2013 à 9:40 :
Combien de suspensions d'accès à Internet depuis la promulgation de la loi ????? pratiquement aucune. Par ailleurs le WI-FI gratuit existe presque partout maintenant....
On va encore taxer la seule chose que savent faire les socialistes....

Globulus
Réponse de le 25/05/2013 à 10:56 :
Ce n'est pas parce que vous avez une utilisation étriquée d'internet que tout le monde fait comme ça: consulter et gérer ses comptes en ligne, payer ses impôts, faire ses courses, contacter ses proches....pour toute une nouvelle génération de Français, internet est devenu central dans leur vie.
Réponse de le 25/05/2013 à 12:25 :
Platon n'est pas toute la culture, les video buzz par exemple fond aussi partie d'une forme de culture, communiquer avec un allemand aussi est instructif et est donc de la culture dans un certain sens. Je suis en revanche bien d'accord qu'internet n'est pas aussi vital que l'eau, mais si sa ne tenai qu'a moi hadopi n'aurai jamais vu le jour, taxer le contribuable francais pour proteger le pognon de maison de disque qui ont un chiffre d'affaire plus important qu'avant l'arriver de l'adsl, napster emule etc c'est ridicule ! De plus Hadopi a ete gerer par les maisons de disques elles meme et n'ont jamais vraiment luter contre se piratage (mais etaient gracieusement payer par l'etat), ils ont le beurre l'argent du beurre le xxx de la cremiere et un sourire de la part du mari cocu dans cette histoire. Et pour finir, si les disque se vendent moin bien c'est peut etre parsque de nos jours les pseudos artistes sont connu avant d'avoir faire le moin single (merci star ac) le monde a l'envers !
a écrit le 25/05/2013 à 8:50 :
Ne plus avoir internet de chez soi est une nuisance sans doute une punition mais Il y a toujours moyen d'y accéder en dehors de chez soi. Je propose aussi que le permis de conduire des chauffards ne soit plus retirer la possibilité de se déplacer est un droit fondamental surtout pour protéger son emploi. On pourrait multiplier à l'envie ce type de déclarations !!!!
a écrit le 25/05/2013 à 8:48 :
bref, c'est exactement comme s'ils se faisaint fusiller sur place...... ft pas deconner, hein?
a écrit le 25/05/2013 à 8:22 :
Et couper l'oxygène à une socialiste ...ça augmente probablement l'égalité et la parité entre les gens ....
a écrit le 25/05/2013 à 8:17 :
La droite doit réapprendre à s'opposer : www.librepolitique.com
a écrit le 25/05/2013 à 2:39 :
On veut nous faire croire que les sanctions seront réduites mais la réalité est tout autre. La partie suspension est supprimé car presque inapplicable étant donner que très peu de personnes ont étaient condamnés par le juge et c'est justement cette case juge que le gouvernement veut éviter avec les amendes radars. Sans compter le CSA qui aura un pouvoir de filtrage sur le net façon TV. Vous voulez la vérité ? Lisez cela : http://www.pcinpact.com/news/79848-rapport-lescure-futur-arsenal-francais-contre-sites-illicites.htm.
Et : http://www.pcinpact.com/news/79661-le-csa-et-l-amende-nouveaux-masques-hadopi.htm.
Réponse de le 26/05/2013 à 11:41 :
+++ Merci pour ces liens. Tout cela ressemble aux méthodes de contrôle de l'internet en Chine, appliquées à la culture, dans un premier temps, ... pourquoi pas aussi à l'information ... et ensuite aux opinions ...
a écrit le 24/05/2013 à 23:04 :
Quelques évidences enfin dites et des portes ouvertes enfin enfoncées. Une page semble être tournée après l'obscurantisme des majors de la musique et du cinéma qui a prévalu jusqu'à présent. Des choses dites mais rien de fait. Un peu comme l'offre légale de téléchargment d'oeuvres de l'esprit en France. C'est toujours le blocage règlementaire. La seule solution est d'acheter à l'étranger, ce qui est facile avec l'Internet.
a écrit le 24/05/2013 à 22:53 :
Pour sauver la France, je suggère à notre gouvernement de se concentrer sur une idée forte : le mariage à trois pour tous : windows, linux et ... CPM en outsider (je sais ça date un peu et mme pellerin ne devait être née à l'époque). Enfin, Hadopi, il n'y a que les enfants de moins de 5 ans qui peuvent se faire gauler ...
a écrit le 24/05/2013 à 22:23 :
Cette dame nous chambre avec de faux problèmes , elle va bientôt nous inventer une bêtise style le mariage homo , pour éluder la vérité , ces politiciens ont simplement peur d'internet car c'est le seul contre pouvoir qu'il reste pour leur barrer la route surtout en ces temps de révolte .
cette fleur fera comme les autres , elle deviendra un cactus pour mieux flatter les lobby.
a écrit le 24/05/2013 à 21:32 :
Cette Fleur Pellerin est le meilleur ministre de ce gouvernement, elle se bouge sur son sujet, le fait avec tact, sait se repositionner quand elle va trop vite et fait vraiment avancer sa cause. Une belle surprise.
Réponse de le 24/05/2013 à 22:53 :
@jboss: t'aimerais bien la déflorer on dirait :-)
Réponse de le 25/05/2013 à 10:37 :
Ca va jboss, pas trop pâteuse la langue ? C'est quoi les exemples de sujet résolus par la dame en un an ? Juste pour rire un peu...
a écrit le 24/05/2013 à 20:48 :
Bon, si on leur coupe l'eau, ils auront une bonne raison de boire du pinard....surtout que les viticulteurs de l'Hérault sont aussi en difficulté :-)
a écrit le 24/05/2013 à 20:23 :
Nous passons d'une réponse judiciaire à une réponse administrative j'ai bien peur que cette évolution ne se fasse pas dans le bon sens !!!
Réponse de le 25/05/2013 à 10:41 :
C'est beaucoup plus simple que cela Manou. On va assister a une réponse similaire aux radars automatiques. L'Hadopi a quelques outils (foireux, mais existants) permettant de gauler plein d'individus totalement pas dangereux. La réponse graduée est trop couteuse, prend trop de temps, occupe plein de juges, et ne rapporte rien. Donc on va faire un truc bien plus simple, on va envoyer des prunes automatiquement beaucoup plus tot dans le processus a tous les gogos qui se seront fait prendre a télécharge le dernier single de Lada Gogol, et ca fera rentrer beaucoup plus de cash, sans que les blaireaux ne puissent contester quoi que ce soit. Et surtout, on leur laisse leur accès Internet pour que ca puisse recommencer souvent... En paquet cadeau, ca évite de dire que c'est une nouvelle taxe...
a écrit le 24/05/2013 à 19:29 :
Le code de la route des Internautes ... fourni sur une puce greffée dans notre corps et que l'on branche au pc pour accéder à Internet? Avec un mot de passe envoyé par sms pour vérifié qu'on est bien la personne qui essaie de se connecter et qu'on s'est pas fait voler la puce (spécial dédicace aux branleurs qui ont imaginé 3DS pour les CB)? un jour faudra missionner un véritable ingénieur des télécoms à ce ministère.
a écrit le 24/05/2013 à 19:25 :
Toujours le laxisme socialiste!!
Fleur Pellerin n'est pourtant pas membre du syndicat de la magistrature??
Réponse de le 24/05/2013 à 20:49 :
@clovis: pas encore, mais quand on a été ministre on est systématiquement accepté au barreau (sans examen). Patience donc :-)
Réponse de le 25/05/2013 à 19:14 :
Le laxisme de SARKOZY pour les gros contribuables en contentieux fiscal, c'était pas mal non plus. Et çà portait sur des détournements de fonds bien plus importants.
La procédure arbitrale dans l'affaire TAPIE nous a couté des centaines de millions d'euros.
a écrit le 24/05/2013 à 19:17 :
bref tu vas chez Mac Do ...ou autre .. prendre un café et surfer sur internet !
a écrit le 24/05/2013 à 19:05 :
Ou vont ils planquer les radars ? il y aura t'il une vignette ? ou de la TIPP
a écrit le 24/05/2013 à 18:59 :
En résumé, on conserve toutes les missions de l'Hadopi, on vire ses employés parce qu'ils n'étaient pas du même bord, on fout tout ca au CSA, et on repart pour un tour. On se demande pourquoi on n'y avait pas pensé avant ...
Réponse de le 24/05/2013 à 19:23 :
L'administration est apolitique que je sache ... personne à espionner le votant qu'il soit de droite ou de gauche ! Quant à l'opinion que l'on peut avoir de l'HADOPI c'est une autre paire de manche !
Réponse de le 25/05/2013 à 10:43 :
pmxr, allez voir un peu le board de l'Hadopi, et revenez compléter votre message précédent ;-)
a écrit le 24/05/2013 à 18:38 :
C'est vrai que pour survivre dans le désert il faut absolument une connexion à internet!
Réponse de le 24/05/2013 à 19:37 :
Dans le désert ... je ne crois pas ... comme disait DESPROGES "Ce n'est pas parce que l'homme a soif d'amour qu'il doit se jeter sur la première gourde !"... mais au bureau j'en ai besoin .... ce qui m'évite des km en voiture !
Réponse de le 24/05/2013 à 23:21 :
personne ne vous parle de couper l'accès à internet de vôtre entreprise . Si vous téléchargez illégal. sur vôtre lieu de trav peut être devrez vs vous expliquer avec le boss ...
Réponse de le 25/05/2013 à 6:31 :
@pmxr, pourtant, c'est ce que font beaucoup d'hommes, seulement après plusieurs années ils se réveilles.
Réponse de le 03/06/2016 à 19:29 :
On sait au moins pour qui on ne votera pas!!!!! malheureusement ils nous reste que les extrêmes
Réponse de le 04/06/2016 à 12:15 :
Les partisans de la loi travail argumentent sur le fait qu aucune de ses dispositions ne peut être modifiée car ce ne serait pas en cohérence avec " la philosophie " du texte. On se garde bien d expliquer aux citoyens ce qu est le contenu de cette philosophie. Elle est celle de la mondialisation néo libérale. concrètement c'est l adhésion au TAFTA qui mettra en cohérence les " reformes " à venir. toujours plus concrètement cela veut dire la disparition des concepts d état, de nation, disparition des libertés publiques ( syndicats de salariés, restrictions drastiques des associations de consommateurs, privatisation de la justice, de la police, de l école, de la collecte des impôts, altération grave de la démocratie devenue incompatible avec la liberté d entreprise.) Voilà ce qui nous attend à court et moyen terme mais patience, ce n'est pas la " fin de l histoire " comme le prétendent les classes dirigeantes. Il existe d autres voies plus conformes avec la démocratie.
Réponse de le 06/06/2016 à 18:15 :
Le sénat ferait mieux d'anticiper ce que fera la droite en 2017 pour réformer une fois pour toute les administrations publiques en doublons ou sans utilités, les fonctionnaires en sur effectifs ou sans tâches de travail, etc. alors que le déficit poursuit sa course folle vers les sommets.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :