Données personnelles : un site sur cinq collecte vos informations sans vous prévenir

 |   |  487  mots
Selon la CNIL,  la moitié des sites et applications les plus visités par les français ne sont pas clairs sur l'utilisation des données personnelles des internautes...
Selon la CNIL, la moitié des sites et applications les plus visités par les français ne sont pas clairs sur l'utilisation des données personnelles des internautes... (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les internautes ne sont pas suffisamment informés de la collecte de leurs données personnelles. Ainsi en a conclu la Cnil qui a passé au crible, avec une vingtaine d'homologues étrangers, 2180 des sites internet et des applications mobiles les plus fréquentés.

Plus de 20% des sites Internet et applications mobiles n'informent pas les visiteurs de leur politique de protection des données personnelles collectées. Ce chiffre atteint le 50% si l'on ne considère que les applications mobiles, même s'il descend à moins de 10% en comptant les seuls sites les plus fréquentés en France.

>> Lire aussi  : Votre iPhone, un mouchard à votre insu qui interpelle la CNIL

Ce sont les résultats d'une recherche menée par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) en coopération avec 19 de ses homologues étrangers au mois de mai. Les vingt autorités compétentes en matière de protection des données personnelles, regroupées dans le cadre du Global Privacy Enforcement Network (GPEN), ont évalué les sites internet et les applications mobiles les plus visités dans leurs pays respectifs, 2180 au total. La Cnil s'est penchée sur 250 sites internet régulièrement fréquentés par les internautes français, dont 99% collectent des données personnelles.

Des mentions pourtant indispensables et obligatoires

L'audit a aussi montré que même lorsque des politiques de protection existent, elles ne sont souvent pas suffisamment complètes, accessibles et compréhensibles. Des mentions trop généralistes ou au contraire trop techniques «oublient» de spécifier les finalités poursuivies par la collecte, les droits des individus à qui les données appartiennent, la possibilité que celles-ci soient transférées à des tiers… Parfois, ces renseignements sont noyés dans les conditions générales d'utilisation du site et de l'application.

La Cnil a constaté que ces difficultés d'accès à l'information concernent près de la moitié des sites et applications mobiles les plus visités en France. Dans près d'un tiers, les problèmes concernent la clarté sur le fond: parfois, dans des sites destinés aux internautes français, les mentions peuvent même être rédigées en anglais…

Pourtant, l'information sur les politiques de protection adoptées est indispensable pour que les internautes puissent maîtriser leurs données: toutes les législations des pays qui ont participé à l'audit prévoient d'ailleurs qu'elle soit obligatoire. En plus, de bonnes pratiques à promouvoir existent : le système des questions/réponses (FAQ), l'organisation de l'information par thèmes, l'indication d'adresses électroniques ou numéros de téléphone pour poser des questions spécifiques...

C'est pourquoi l'évaluation aura des suites. La Cnil demandera à certains des sites présentant des manquements d'améliorer l'information en matière de collecte de données personnelles. En cas d'échec, elle pourra utiliser les procédures contraignantes prévues par la loi informatique et libertés. D'autres opérations internationalement coordonnées devraient d'ailleurs suivre cette première, dictées par la globalisation des enjeux de la protection des données.

>> Lire aussi : Internautes, savez-vous que vos données personnelles valent de l'or... pour vous ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/06/2017 à 16:23 :
Découvrez Les Nouveaux Loups du Web, le film sur l'utilisation de nos données privées sur Internet.

Que se passe-t-il lorsque nous ne lisons pas les conditions générales d'utilisation sur internet avant de cliquer sur "j'accepte"?
Comment sont utilisées nos données ?

Un film indispensable pour que le public prenne conscience de ce qui est réellement fait de nos données personnelles !

La face cachée d'Internet sur Jupiter-Films.com
a écrit le 15/08/2013 à 22:50 :
C'est bizarre de faire un article comme cela alors que mon Adblocks à bloqué 3 pubs et 1 script.
Quant à Ghostery, lui, il en a bloqué 10 dont 1 traker....
a écrit le 15/08/2013 à 9:23 :
bon on le sait, par contre se pose la question de l'échange vente pret des fichiers... et surtout l'absence totale d'avertisement (ca commence mais c'est presque illisibe) des que l'on constate des mails dits frauduleux, genre orange (votre virement n'a pas été possible) les différentes banques ...qui mentionnent depuis 6 mois les tentatives de pishing...les fausses loteries les faux malades qui veulent vous donner leur patrimoine;..le plus souvent mail venu de la cote d'ivoire mais aussi de russie et d'israel, les faux ordres de virement en francais plus qu'approximatif, et on voit d eplus en plus de piratage de données dans un site parait il protégé;...
a écrit le 15/08/2013 à 7:54 :
Faux avis de consommateurs, concurrence déloyale, dénigrement, utilisation et revente de données personnelles. On s'est "cantonné" un peu trop exclusivement sur le piratage sur internet pendant que de mauvaises habitudes commerciales s'installaient discrèrement.
Réponse de le 15/08/2013 à 9:28 :
exact mais ici je suis en vieux singe, cela fait 50 ans que nos entreprises recevaient des fax (oui fax papier) du nigéria et de l'afrique .....j'ai vole 40 millions de dollars... donnez moi vos références bancaires je vous donne 15 % dés que les sommes sont importantes le cerveau se bloque, bien sur actuelement cela va a la vitesse de la lumiere les publicités vraies ou fausses .. comment les reconnaitres la vente d'objet volés... le banditisme international a pris la place des amateurs....Internet est devenu dangereux...le mieux c'est les sites (normaux) qui vous demandent si ils peuvent conserver les références bancaires pour d'autres achats;.. génial s'ils se font pirater...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :