Google (YouTube) s’intéresserait à la plateforme de streaming de jeu vidéo Twitch

Lancé en juin 2011, Twitch.tv a connu une croissance explosive et revendiquait en 2013 45 millions de visiteurs uniques par mois. Google pourrait racheter le site pour une somme dépassant le milliard de dollars.
Laszlo Perelstein
En 2013, Twitch.tv revendiquait 45 millions de visiteurs uniques par mois, loin devant les 20 millions de 2012. (Photo : Twitch)
En 2013, Twitch.tv revendiquait 45 millions de visiteurs uniques par mois, loin devant les 20 millions de 2012. (Photo : Twitch) (Crédits : Twitch)

Youtube aurait conclu un accord visant racheter la plateforme de streaming Twitch pour plus d'un milliard de dollars, rapporte le magazine américain Variety. Lancé en juin 2011, le site, qui a levé 35 millions de dollars de fonds, serait la plus grosse acquisition de YouTube depuis son rachat en 2010 par Google pour 1,65 milliard de dollars.

Regarder des gens jouer

Le concept de Twitch est simple : il s'agit de regarder d'autres personnes jouer à un jeu vidéo, parfois accompagnées de micros et/ou de webcams. Le site est monétisé grâce à la publicité et à des offres d'abonnement premium permettant de la filtrer. 

La plateforme est également utilisée pour diffuser des tournois commentés d'eSport, la pratique d'un jeu vidéo au niveau professionnel. On y retrouve des jeux comme League of Legends, qui compte 67 millions de joueurs à travers le monde, le jeu de cartes Hearthstone ou le jeu de construction Minecraft. 

1,8% du trafic aux États-Unis

La plateforme de streaming de jeux vidéo s'est fait connaître du grand public grâce à l'expérience collaborative très médiatisée "Twitch Plays Pokemon". Le principe consistait à jouer à distance via la messagerie instantanée du site. 

Les joueurs n'ont toutefois pas attendu cette expérience sociale pour visiter Twitch. Depuis sa création, le site a connu une croissance explosive. En 2013, il revendiquait 45 millions de visiteurs uniques par mois, très loin devant les 20 millions de 2012. Aux États-Unis aux heures de pointe, la plate-forme compte pour 1,8% du trafic total, devant Facebook (1,5%) et Amazon (1,2%) d'après le Wall Street Journal.

Laszlo Perelstein

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 20/05/2014 à 12:19
Signaler
On a bien du perdre 75% du lectorat de base de LT sur cet article.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.