Quand Alibaba s'offre le "Youtube chinois"

Le numéro un du e-commerce chinois continue sa stratégie d'expansion avant son entrée prochaine à la Bourse de New-York. Il avait déjà réalisé plusieurs acquisitions au cours des dernières semaines dans le domaine du divertissement.
Très attendue, l'introduction en Bourse d'Alibaba est comparée à celle de Facebook en 2012. (Photo : Reuters)
Très attendue, l'introduction en Bourse d'Alibaba est comparée à celle de Facebook en 2012. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

Le numéro un chinois du commerce en ligne Alibaba va acquérir, aux côtés d'un fonds d'investissement, pour 1,22 milliard de dollars (880 millions d'euros) de parts dans Youku Tudou, première plateforme chinoise de vidéos sur Internet, selon un communiqué commun publié lundi.

Après finalisation, Alibaba contrôlera 16,5% de Youku Tudou, entreprise chinoise cotée à Wall Street, tandis que le fonds d'investissement Yunfeng Capital - co-fondé par Jack Ma, le fondateur d'Alibaba - en prendra 2%.

Jack Ma, qui s'était retiré l'an dernier de la direction opérationnelle d'Alibaba pour ne conserver que le poste stratégique de président, a estimé que cet investissement permettrait au géant du commerce électronique de développer son offre de programmes de divertissement et de contenus vidéo.

Multiples acquisitions avant une prochaine entrée en Bourse

Le numéro un chinois du commerce en ligne poursuit sa stratégie d'expansion entamée avant son entrée prochaine à la Bourse de New-York au cours de l'année. Une introduction très attendue que les analystes comparent à celle de Facebook en 2012.

>> LIRE : 153 milliards de dollars: une estimation de la valeur du chinois Alibaba

L'emblématique homme d'affaires avait par ailleurs annoncé début avril qu'il se préparait, via une de ses sociétés, à investir 531 millions de dollars dans Hundsun Technologies, un fabricant de logiciels destinés au monde de la finance.

En mars, Alibaba avait déjà réalisé une percée remarquée dans l'univers du divertissement en prenant le contrôle du groupe de médias ChinaVision Media Groupe, coté à Hong Kong. Ses activités se sont également diversifiées puisqu'il mettait la main quelques semaines plus tard sur 35% des parts d'Intime Retail, enseigne de grands magasins présente à travers toute la Chine. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.