Désormais plus populaire que Twitter, Instagram s'en inspire

 |   |  286  mots
À l'image de ce que fait Twitter depuis plusieurs années, Instagram va mettre en place des badges pour les utilisateurs certifiés.
À l'image de ce que fait Twitter depuis plusieurs années, Instagram va mettre en place des badges pour les utilisateurs certifiés. (Crédits : AFP)
À la traîne derrière Twitter pendant quelques années, le réseau social de partage de photos et vidéos a connu une accélération de sa croissance, lui permettant de franchir en premier la barre des 300 millions d'utilisateurs.

Après avoir échappé à Twitter, Instagram le devance désormais en terme de popularité. La filiale de photos du réseau social américain Facebook a annoncé mercredi 10 décembre avoir franchi la barre des 300 millions d'utilisateurs, parallèlement à la mise en place d'un nouveau système pour les authentifier. Fin septembre, Twitter n'annonçait  "que" 284 millions d'utilisateurs, bien loin des 1,3 milliard revendiqués par Facebook.

Sur le blog officiel d'Instagram, son patron, Kevin Systrom, s'est félicité de voir la "communauté mondiale partager plus de 70 millions de photos et de vidéos chaque jour".

"Avec davantage de personnes qui nous rejoignent, il est essentiel de conserver l'authenticité d'Instagram", souligne-t-il par ailleurs, disant vouloir y limiter "les comptes faux ou spammeurs qui sont un fléau pour une grande partie d'Internet".

Des badges... inspirés de Twitter

À l'image de ce que fait Twitter depuis 2009, Instagram va donc commencer à mettre en place "dans les jours à venir" des badges permettant de certifier les comptes des "célébrités, athlètes et marques". Des comptes identifiés comme "spammeurs" vont pour leur part être supprimés de manière définitive.

     | Lire Twitter a un problème d'engagement avec ses utilisateurs

Racheté en 2012 par Facebook, Instagram a vu depuis sa croissance s'accélérer. Ne franchissant la barre des 200 millions d'utilisateurs qu'en mars 2014, le réseau social de partage de photos et vidéos était à la traîne sur Twitter, qui avait dépassé ce seuil en décembre 2012, rappelle The Verge. Une accélération bienvenue pour Facebook, qui commence doucement à monétiser sa filiale en y plaçant des publicités.

>> Aller plus loin 92 milliards d'euros : l'écosystème de l'Internet mobile en Europe

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :