Twitter : l'accord à 525 millions de dollars avorté avec Instagram

Selon le New York Times, Facebook a doublé Twitter dans le rachat d'Instagram. Le dirigeant d'Instagram Kevin Systrom avait pourtant juré sous serment qu'aucune autre offre que celle de Facebook ne lui avait été présentée auparavant.

1 mn

Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)

Facebook avait surpris son monde en avril dernier en annonçant l'acquisition d'Instagram pour 1 milliard de dollars. Un accord négocié directement par le fondateur du réseau social au milliard de profils, Mark Zuckerberg. Mais les plus pris au dépourvu étaient probablement les dirigeants de Twitter.

Selon le New York Times, le fondateur du site de partage de photographies avait tenu "un certain nombre de réunions jusqu'au mois de mars avec les dirigeants de Twitter". Selon le quotidien, il y aurait eu un accord verbal entre les dirigeants du site de mini-blogging et Instagram, portant sur un rachat pour 525 millions de dollars cash et des actions Twitter. Mais à la fin mars, Kevin Systrom, alors dirigeant d'Instagram, était revenu sur l'accord, déclarant vouloir rester indépendant. Trois semaines plus tard, le monde, et Twitter en tête, apprenait le rachat par Facebook d'Instagram, pour 300 millions de dollars en cash et le reste en actions Facebook.

La nouvelle n'est pas anodine. Car fin août, Kevin Systrom avait juré sous serment devant le California Corporations Department qu'il n'avait reçu à l'époque des négociation avec Facebook aucune autre offre.

>> Rachat d'Instagram : les malheurs boursiers de Facebook réduisent la facture

>> Twitter réplique à Instagram en lançant son application de photos

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 18/12/2012 à 3:55
Signaler
Donc la taule possible pour ce monsieur.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.