Twittos moins actifs, moins "engagés" ? L'action Twitter chute lourdement en Bourse

 |   |  411  mots
« J'ai confiance en notre capacité à bâtir la plus large audience au monde » a déclaré Dick Costolo, le directeur général de Twitter Inc.
« J'ai confiance en notre capacité à bâtir la plus large audience au monde » a déclaré Dick Costolo, le directeur général de Twitter Inc. (Crédits : reuters.com)
Le site de mini-messages a doublé son chiffre d'affaires au troisième trimestre, mais les utilisateurs se connectent moins souvent à leur fil d'actualités. L'action Twitter a chuté de 11% en transactions hors séance lundi soir.

Un problème d'engagement. Gênant pour un réseau social. Et c'est le principal indicateur que les investisseurs ont retenu de la publication des résultats trimestriels de Twitter Inc lundi soir. La société de San Francisco a pourtant plus que doublé son chiffre d'affaires au troisième trimestre (+114% à 361 millions de dollars), ressorti supérieur au consensus, et amélioré son excédent brut d'exploitation (multiplié par sept à 68 millions), même si la perte nette a triplé (175 millions de dollars). Cependant, les utilisateurs consultent moins souvent leur « timeline », les fils d'actualités auxquels ils s'abonnent (baisse de 7% du nombre de timelines vues par utilisateur), et le nombre d'utilisateurs actifs par mois du site de mini-messages n'a augmenté que de 23%, à 284 millions, par rapport à l'an passé à la même période, après +24% au deuxième trimestre.

« J'ai confiance en notre capacité à bâtir la plus large audience au monde, peu à peu, en réduisant les barrières à l'utilisation et en créant de nouveaux services et applications » a déclaré Dick Costolo, le directeur général de Twitter Inc.

Quadrupler l'audience pour dépasser Facebook

Ambitieux : il lui faudra pour cela quadrupler le nombre de ses utilisateurs pour dépasser son rival Facebook et ses plus de 1,3 milliard de membres actifs. Le site de mini-messages a annoncé récemment des changements de la « timeline », par l'introduction de tweets de comptes que les utilisateurs ne suivent pas mais susceptibles de les intéresser, et par l'apparition de messages plus anciens, se rapprochant ainsi du tri par pertinence opéré par Facebook - qui doit par ailleurs publier ses résultats ce mardi soir.

Twitter a grand besoin que l'engagement de ses utilisateurs ne fléchisse pas pour conserver l'attention des annonceurs : sa part de marché de la publicité en ligne reste minime, elle devrait atteindre 0,8% cette année selon eMarketer, contre 8% pour Facebook (l'essentiel revenant à Google). Maintenir voire accroître cet engagement permettrait aussi de rassurer Wall Street sur sa capacité à croître, et un jour dégager des bénéfices. Le ralentissement de la croissance du nombre de membres a déçu les investisseurs, aux attentes élevées, alors que l'action Twitter est valorisée près de 30 milliards de dollars. Introduit à 26 dollars il y a près d'un an, le titre a dévissé de 11% lundi soir dans les transactions hors séance.

> Consulter les résultats du troisième trimestre de Twitter Inc (en anglais)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2014 à 8:30 :
C'est une mode qui va passer comme facebook.. les gens seront bientôt lassés de cet affichage constant de vie privée qui n'apporte au fond rien de bien réel. à croire qu'en créant des besoins inutiles, on va pouvoir faire de l'argent pendant des décennies. Pitié place aux vraies technologies, Twitter n'apporte rien au monde sauf du gaspillage d'énergie pour stocker les milliards de "réactions" de chacun...
Réponse de le 28/02/2017 à 11:48 :
Complètement d'accord, je trouve cela abusif dans le cadre de la jeunesse, c'est un mauvais aperçu de ce qui les attends plus tard. Ce n'est pas en publiant sa vie privée sur des réseaux sociaux qu'ils réussiront plus tard
a écrit le 29/10/2014 à 7:40 :
Le problème des réseaux sociaux au XXIème siècle, c'est dès qu'un mot de travers est dit à l'égard d'un politique, d'une communauté ou autre... le genre, vérité qui fâche... L'auteur se retrouve devant les tribunaux.

Les gens se taisent! ... mais n'en pensent pas moins!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :