Elon Musk renonce à acheter Twitter : le réseau social l'attaque en justice

Elon Musk a estimé mardi qu'il restait "quelques problèmes non résolus" dans son projet de rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars, notamment la question "très importante" du nombre de faux utilisateurs sur le réseau social. De son côté, twitter, par la voix de son président, a affirmé qu'elle allait engager une action en justice pour "faire respecter l'accord" de rachat.
Elon Musk renonce à acheter le réseau social
Elon Musk renonce à acheter le réseau social (Crédits : DADO RUVIC)

C'est fini. La guerre éclair lancée par Elon Musk pour mettre la main sur Twitter s'arrête aussi brutalement qu'elle n'avait commencée le 25 avril, quand le patron de Tesla et Space X passait un accord définitif avec le conseil d'administration du groupe pour racheter le réseau social pour 44 milliards de dollars. Ce vendredi, l'homme le plus riche au monde a indiqué qu'il mettait fin à l'accord à cause d'informations « fausses et trompeuses » sur l'entreprise.

Faux comptes

Il s'agit en l'occurrence des faux comptes, inférieurs à 5% sur les 229 millions d'abonnés selon Twitter, beaucoup plus selon Elon Musk, pour qui la viabilité de l'activité du réseau social est impactée. Et par conséquent sa valeur. Un sujet qui est très vite apparu sans qu'on sache si Elon Musk cherchait à retirer son offre ou à renégocier le prix à la baisse.

Dans un courrier lettre publiée par le gendarme boursier américain, la SEC, les avocats d'Elon Musk assurent que Twitter n'a pas respecté ses engagements pris dans l'accord, en ne donnant pas toutes les informations demandées sur le nombre de comptes inauthentiques et de spams.

Twitter veut qu'il respecte l'accord

Le multimilliardaire joue gros. En mettant fin à son engagement de racheter Twitter, l'homme d'affaires s'expose à des poursuites juridiques conséquentes. Les deux parties se sont engagées à verser une indemnité de rupture pouvant aller jusqu'à un milliard de dollars dans certaines circonstances. Une occasion que ne va pas laisser passer Twitter. Son président a, en effet, affirmé que l'entreprise allait engager une action en justice pour "faire respecter l'accord" de rachat,

"Le conseil d'administration de Twitter est déterminé à conclure la transaction au prix et aux termes convenus avec M. Musk", a assuré dans un tweet le président du conseil d'administration de Twitter, Bret Taylor, précisant qu'ils étaient "confiants" dans leur chance de l'emporter devant les tribunaux.

Lire aussi 8 mnRachat de Twitter : Elon Musk entretient le flou sur tout et multiplie les contradictions

Bataille judiciaire

Dans les faits, la décision affichée d'Elon Musk ne garantit pas que l'acquisition n'aura pas lieu. "Il a signé un accord qu'il est légalement obligé de respecter", a tweeté Ann Lipton, professeure de droit à l'université de Tulane.

"C'est un scénario désastreux pour Twitter et son CA, car l'entreprise va maintenant devoir affronter Musk dans une longue bataille judiciaire pour sauver la transaction et/ou récupérer au moins un milliard de dollars", a de son côté réagi l'analyste Dan Ives.

Dans la lettre, les avocats d'Elon Musk ont listé plusieurs motifs pour éviter d'avoir à payer, parmi lesquels des licenciements récents d'employés de Twitter et le gel des recrutements.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 10/07/2022 à 18:47
Signaler
La formulation "faire respecter l'accord" s'apparente clairement à un mariage forcé comme il est coutume en Inde. Manifestement Agrawal pense que l'Inde a annexé les USA...

à écrit le 10/07/2022 à 6:54
Signaler
C'est un non évènement. Le rachat de twit twit était clairement un caprice, un achat impulsif de milliardaire qui a du se faire remonter les bretelles par ses conseillers (valeur boursière) quand ils ont vu la facture et qu'ils ont évalué la valeur r...

à écrit le 10/07/2022 à 6:41
Signaler
les gauchistes hypertolerants de twitter hurlent au moment du rachat par un capital ultraneocapitaliste qui leur fera perdre leur independance des messages ultratolerants de gauche, puis poursuivent en justice quand le bon pognon bien frais n'arrive ...

à écrit le 09/07/2022 à 17:04
Signaler
Sportif d'investir dans Twitter, temple du mensonge et de l'intox.

à écrit le 09/07/2022 à 13:15
Signaler
Pour 1 millions d'euros vous avez un portail pour réseaux sociaux qu'il pourrait intaller sur son champs de satellites . Pourquoi dépenser des milliards pour un site qui va mourrir avec toutes ces lois de modérations et de contrôle .Si l'Internet sat...

à écrit le 09/07/2022 à 10:51
Signaler
Manifestement Musk avait beaucoup de temps et d'argent à perdre pour lancer une OPA sur ce site de publication de message type SMS... Maintenant qu'il a tendu la main à ce réseau de sociopathes démocrates ils vont tenter de lui arracher le bras ...

le 10/07/2022 à 6:48
Signaler
Des bêtises j’en lis mais tu tiens le pompon

à écrit le 09/07/2022 à 8:29
Signaler
Et si vous faisiez des articles sur les faux comptes qui restent quand même une énorme et dégoutante verrue greffée sur internet plutôt non ? C'est ce qui permet à tant de stars de pacotilles de continuer à influencer avec pas grand chose, à comparer...

à écrit le 09/07/2022 à 8:24
Signaler
Rien de mieux pour assainir un "too big to fail" que des loups qui s'entre-déchirent!;-)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.