La messagerie d'entreprise Slack fait ses premiers pas en Bourse

 |   |  416  mots
Slack a opté pour la procédure rare de cotation directe, au prix de référence de 26 dollars.
Slack a opté pour la procédure rare de cotation directe, au prix de référence de 26 dollars. (Crédits : Thomas White)
La valorisation de Slack a bondi en quelques mois, passant de 7,1 milliards de dollars lors de sa dernière levée de fonds en août 2018 à environ 17 milliards de dollars. Comme Spotify, la messagerie d'entreprise a opté pour la procédure inhabituelle de la cotation directe, au prix de référence de 26 dollars.

La messagerie d'entreprise Slack débarque à Wall Street ce jeudi 20 juin, a indiqué la veille la Bourse de New York. L'entreprise américaine fait partie des nombreuses licornes (entreprises non cotées et valorisées plus d'un milliard de dollars) à entrer en Bourse cette année, après notamment Uber et Pinterest, et avant Airbnb ou WeWork, notamment.

Lancée en 2014, Slack a été conçu à ses prémices comme une simple messagerie professionnelle. Le service facilite la communication en entreprise en proposant des "canaux de discussion" (channels en anglais), qui permettent aux salariés d'interagir et de partager des documents par équipes, thématiques ou projets en cours. Le concept, d'une simplicité désarmante tout en étant novateur, a permis à Slack de s'imposer rapidement comme un outil de management à part entière, déployé à tous les niveaux de l'entreprise.

Lire aussi : Comment Slack compte devenir le "manager virtuel" de l'entreprise 2.0

La valorisation de Slack a bondi en quelques mois, passant de 7,1 milliards de dollars lors de sa dernière levée de fonds en août 2018 à environ 17 milliards de dollars, selon le cabinet spécialisé dans les entrées en Bourse Renaissance Capital. Au total, l'entreprise américaine a levé environ 1,2 milliard de dollars au cours de 11 tours de table, selon Crunchbase.

Comme Spotify, Slack opte pour une cotation directe

Slack a opté pour la procédure rare de cotation directe, au prix de référence de 26 dollars, a indiqué la Bourse de New York. Cette forme d'introduction en Bourse, assez inhabituelle, ne prévoit pas d'émission de nouvelles actions : elle permet uniquement aux actionnaires actuels de revendre leurs titres. Réputée comme plus simple, la cotation directe permet aussi aux entreprises nouvellement cotées d'économiser certains coûts, comme des commissions.

En revanche, cette procédure est aussi imprévisible, car le prix des titres n'est pas fixé d'avance. Le prix de référence est simplement indicatif : ce n'est pas un prix d'introduction comme lors d'une entrée en Bourse traditionnelle (IPO, Initial Public Offering) mais une indication donnée par la Bourse avant les premiers ordres de ventes et d'achats, qui, eux, détermineront la valeur du titre. Cette forme d'introduction atypique a été utilisée avec succès l'année dernière par la plateforme de streaming SpotifyLa licorne, qui emploie 1.200 salariés, sera côté sous le code boursier WORK. Elle a indiqué dans un communiqué distinct que 194.087.103 actions de classe A seraient cotées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :