Twitter prêt à racheter l'agrégateur Flipboard pour contrer Facebook ?

 |   |  338  mots
Si elle se concrétisait, l'acquisition permettrait à Twitter -qui compte 302 millions d'utilisateurs actifs- de se positionner davantage sur le marché de la presse.
Si elle se concrétisait, l'acquisition permettrait à Twitter -qui compte 302 millions d'utilisateurs actifs- de se positionner davantage sur le marché de la presse. (Crédits : © Robert Galbraith / Reuters)
L'opération, encore au conditionnel, permettrait de contrer l'offensive sur le marché de la presse du grand concurrent Facebook. Et, en cas d'acquisition, la valeur de Flipboard pourrait bondir au-delà du milliard de dollars.

Twitter prévoit-il une nouvelle acquisition ? Le réseau social de microblogging aurait entamé des discussions en vue de racheter l'agrégateur de réseaux sociaux et contenus de presse Flipboard, rapporte lundi 25 mai Re/code. Citant plusieurs sources proches du dossier, dont il ne donne pas le nom, le site spécialisé dans les nouvelles technologies écrit que le rachat se ferait en échange d'actions Twitter, portant la valeur de Flipboard à plus de 1 milliard de dollars (910 millions d'euros aux taux actuels). Engagées depuis le début de l'année, les discussions seraient toutefois au point mort.

Lancé en 2010, Flipboard était valorisé 800 millions de dollars lors de son dernier tour de table, fin 2013, au cours duquel la startup avait levé 50 millions de dollars, après une levée de fonds similaire en septembre de la même année. Depuis février 2015, l'application est également disponible sur le web, alors qu'elle n'était accessible auparavant que via le mobile. D'après le site spécialisé VentureBeat, elle comptait alors 50 millions d'utilisateurs actifs mensuels.

Des partenaires historiques

Déjà très proches, les deux entreprises de la Silicon Valley ont franchi un pas supplémentaire en février dernier, dans le cadre d'un partenariat permettant à Twitter de publier des tweets sponsorisés par des PME directement sur l'application d'agrégation. Cofondé par Mike McCue, actuel directeur exécutif passé par le conseil d'administration de Twitter, Flipboard compte également le cofondateur du réseau social, Jack Dorsey, parmi ses investisseurs.

     | Pour en savoir plus sur le fonctionnement de Flipboard

Si elle se concrétisait, l'acquisition permettrait à Twitter -qui compte 302 millions d'utilisateurs actifs- de se positionner davantage sur le marché de la presse, sur lequel Facebook mène actuellement une offensive de taille. Depuis la mi-mai et via l'outil outil mobile Instant Article, les contenus de plusieurs grands médias internationaux (dont le New York Times, le Guardian, le Spiegel ou encore le site viral Buzzfeed) sont ainsi directement hébergés directement sur le premier réseau social mondial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2015 à 14:04 :
T est considérablement minuscule par rapport à F ou G, dès lors contrer prend surtout un caractère défensif qui n'autorise ni l'utilisation des verbes contenir, endiguer ou parer. Disons qu'ils sont plusieurs très petits à se rassembler pour tenter de sauver leur peau.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :