Twitter s'effondre en Bourse après de mauvais résultats

 |   |  425  mots
Le nombre d'abonnés a atteint fin mars 302 millions, contre 14 millions de moins trois mois auparavant.
Le nombre d'abonnés a atteint fin mars 302 millions, contre 14 millions de moins trois mois auparavant. (Crédits : ROBERT GALBRAITH)
Le réseau social a revu à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires pour 2015, entraînant une chute de plus de 18% du cours de son action en Bourse. Les résultats n'auraient toutefois pas dû être publiés si tôt et Twitter enquête sur une "fuite".

Wall Street ne veut plus supporter les mauvais résultats de Twitter. L'action du réseau social de microblogging a chuté mardi 28 avril en Bourse, après la révision à la baisse de sa prévision de chiffre d'affaires annuel. Après avoir cédé jusqu'à 24%, l'action a perdu 18,2% à la clôture, à 42,27 dollars (38,53 euros).

Twitter a dit prévoir un chiffre d'affaires 2015 compris entre 2,17 et 2,27 millions de dollars, soit moins qu'une prévision antérieure de 2,3 à 2,35 milliards de dollars. Les analystes s'attendaient en moyenne à une prévision de chiffre d'affaires annuel à 2,37 milliards de dollars. Pour rappel, Twitter a réalisé 1,4 milliard de dollars de chiffre d'affaires en 2014, le double de 2013.

Les résultats n'auraient pas dû être publiés si tôt

Initialement prévue après la clôture de la Bourse, la publication des résultats du premier trimestre de Twitter a été avancée d'environ une demi-heure après que le fournisseur d'informations financières Selerity les eut divulgué vers 19h15 sur son propre fil Twitter. Cela avait déjà fait décrocher l'action du réseau de plus de 5% avant une suspension provisoire le temps que les chiffres soient confirmés.

Si Twitter a indiqué qu'il "enquêtait sur la source de la fuite", Selerity a affirmé que ses données provenaient du propre site internet du réseau social. "Pas de fuite. Pas de piratage", a ajouté la société sur son compteTwitter

 Une offre publicitaire décevante

La révision du chiffre d'affaires s'explique par une demande décevante pour un service proposé par Twitter permettant aux entreprises d'envoyer des tweets à des utilisateurs ciblés. Le réseau social compte en effet sur la publicité ciblée pour accroître ses revenus et a d'ailleurs annoncé l'acquisition de la société TellApart, spécialisée dans les publicités et le marketing par courriel ciblé pour le secteur du commerce en ligne.

Le réseau social a par ailleurs  fait état d'un chiffre d'affaires à 436 millions de dollars au premier trimestre alors que les analystes attendaient 456,8 millions de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. La perte de nette de Twitter a atteint 162,4 millions de dollars, soit 25 cents par action, contre 132,4 millions de dollars (23 cents par action) un an plus tôt.

Concernant le nombre d'abonnés, il a atteint fin mars 302 millions, contre 14 millions de moins trois mois auparavant.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2015 à 15:14 :
Le commencement de la fin ? Une minute de silence pour tous les courtiers en clics. A part "faire" de la pub et pratiquement rien d'autre, j'ai un peu de mal à comprendre à quoi servent ces tweeters et compagnie. Que ces entreprises bidon finissent par imploser en une bulle de pas grand chose ne m'étonnerait qu'à moitié. Avec respect, toutefois : ce sont quand même les sauveurs de l'humanité. A force de mélanger les millions et les milliards de dollars, les clics et les claques ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :