Vente en ligne : un site Internet gouvernemental pour aider les PME en difficulté

Le gouvernement a lancé ce mercredi, www.numerique.gouv.fr, un espace en ligne destiné à recenser les difficultés rencontrées par les petites et moyennes entreprises avec les plateformes de vente en ligne comme Amazon, selon un communiqué du ministère de l’Économie.

2 mn

Le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi.
Le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi. (Crédits : Reuters)

Petites et moyennes entreprises (PME), le gouvernement pense à vous. Ce dernier a annoncé, ce mercredi, la création d'une plateforme dédiée aux sociétés de taille modeste dont le but est de les accompagner dans les difficultés qu'elles peuvent parfois rencontrer avec des plateformes de vente en ligne comme Amazon, rapportent un communiqué du ministère de l'Économie et un tweet du secrétaire d'État au numérique Mounir Mahjoubi.

Ce dernier "appelle l'ensemble des TPE-PME françaises rencontrant des difficultés avec les plateformes de vente en ligne à le signaler d'ici à la fin novembre sur le site www.numerique.gouv.fr", indique le document. Sur la base de ces cas, le secrétaire d'État entamera un dialogue avec les plateformes et l'ensemble des acteurs concernés" afin de trouver des solutions aux problèmes récurrents, comme par exemple le déréférencement de boutiques sur les sites de vente en ligne.

La France en première ligne pour taxer les Gafa

"Par la médiation, je demande aux plateformes de bâtir des relations de confiance avec le tissu de PME françaises", a déclaré M. Mahjoubi, cité dans le communiqué. Par ailleurs, le médiateur des entreprises sera saisi en parallèle "afin d'apporter des solutions aux cas signalés". Cette initiative a vu le jour au moment où le gouvernement mène différents projets afin de tenter d'encadrer l'activité des géants du numérique.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire plaide notamment en faveur de la mise en œuvre d'une taxe européenne sur les acteurs majeurs du secteur tels que les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple). La France espère que les autres pays européens approuveront cette proposition d'ici à la fin de l'année, mais plusieurs pays, à l'image de l'Irlande où des géants du numérique ont installé leur tête de pont européenne, s'y opposent.

(Avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 03/11/2018 à 16:42
Signaler
Le gouvernement se moque de nous. Si vous avez un ennui avec Amazon, Amazon vous fournit un moyen (téléphone, courriel ...) qui vous permet de les contacter dans les 5 minutes qui suivent. Et Amazon règle votre problème. Si vous vous adressez à u...

à écrit le 02/11/2018 à 22:19
Signaler
Très bonne initiative effectivement quoique je doute de l'issue de celle-ci ...imaginons ... nous sommes dans la cinquième dimension , Juncker est à jeun à 9H du matin ( non, je déconne ) , l’Europe défend ses intérêts face à l'oncle Sam, la France...

à écrit le 01/11/2018 à 10:23
Signaler
Bref l'état fait le service après vente d'Amazon

à écrit le 31/10/2018 à 19:00
Signaler
# denoncetongafa

à écrit le 31/10/2018 à 17:29
Signaler
"La France espère que les autres pays européens approuveront cette proposition d'ici à la fin de l'année". Bref, c'est mort.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.