Espionnage de la NSA : Airbus porte plainte

 |   |  372  mots
Le Süddeutsche Zeitung certifie avoir pu consulter deux documents envoyés par le BND à la chancellerie en 2008 et 2010 sur l'espionnage économique pratiqué par la NSA.
Le Süddeutsche Zeitung certifie avoir pu consulter deux documents envoyés par le BND à la chancellerie en 2008 et 2010 sur l'espionnage économique pratiqué par la NSA. (Crédits : reuters.com)
Les services du renseignement allemand auraient aidé pendant des années l'Agence nationale de la sécurité américaine à surveiller des groupes européens, dont EADS (devenu Airbus) et des hauts fonctionnaires de l'Elysée, selon le Süddeutsche Zeitung.

Publié le 30/04/2015 à 15:21. Mis à jour le 30/04/2015 à 19:11.

Nouvel épisode rocambolesque dans l'affaire des actes espionnage de la NSA. Selon les dernières révélations du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, mercredi 29 avril, les services de renseignement allemand du BND auraient fourni leur aide à la NSA pour espionner le ministère des affaires étrangères des hauts fonctionnaires de l'Elysée, mais également des personnes au sein de la Commission européenne.

Ces actes d'espionnage, qualifiés de "politique" par le journal, auraient été réalisés depuis la station d'écoutes bavaroise de Bad Aibling, explique le Süddeutsche Zeitung, sans préciser ses sources.

"Improbable" que les services de la chancellerie ne le sachent pas

Le journal le plus lu d'Allemagne assure également que des firmes européennes ont été espionnées par le renseignement allemand pour le compte de la NSA américaine, notamment EADS (devenu Airbus) et Eurocopter (aujourd'hui Airbus Helicopters).

Le Süddeutsche Zeitung certifie avoir pu consulter deux documents envoyés par le BND à la chancellerie en 2008 et 2010 sur l'espionnage économique pratiqué par la NSA.

Airbus porte plainte

Le groupe aéronautique européen Airbus a annoncé jeudi qu'il allait déposer plainte contre X pour espionnage et qu'il avait "demandé des informations" à Berlin

En assurant "ne pas vouloir participer aux spéculations sur les accusations", un porte-parole a indiqué à l'AFP dans un courriel qu'Airbus était "inquiet, car il y avait des soupçons concrets d'espionnage industriel", que le groupe avait "demandé des informations au gouvernement fédéral" allemand et qu'il allait "maintenant porter plainte contre X pour des soupçons d'espionnage industriel".

La chancellerie était-elle au courant ?

"On a su pendant des années à la chancellerie que la NSA tentait d'espionner des sociétés allemandes. Il est improbable et il serait totalement inhabituel que le chef des services de la chancellerie (Thomas de Maiziere à l'époque, ndlr) n'ait pas été informé de tels agissements", a confié à Bild un membre de la commission d'enquête parlementaire allemande chargée de faire la lumière sur les pratiques de l'agence américaine.

Le porte-parole d'Angela Merkel, Steffen Seibert a rejeté la faute sur les services d'espionnage, critiquant "des manquements techniques et d'organisation» de la part du BND".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/05/2015 à 17:07 :
Les USA aiment à contrôler le monde, c'est bien connu et accepté ; et maintenant l'Allemagne cherche a annexer toute l'Europe...nos deux compères font donc copain-copain pour leurs objectifs. Les perdants sont ceux qui se font aspirer leur indépendance politique, économique et industrielle...et ça c'est des milliards qui partent en fumée pour ceux qui le subissent.
a écrit le 03/05/2015 à 12:34 :
L'Allemagne qui espionne ses concure.... amis européen de mieux en mieux.
Cette europe est malade, notamment de la mentalité teutone
a écrit le 02/05/2015 à 13:53 :
Y a quelque chose de mauvais dans l'air, je le sens.
Réponse de le 02/05/2015 à 21:58 :
Aucune importance tout est transparent. Les USA sont dans la m*rde, économiquement et et militairement. Leur système est une pompe aspirante, mais également refoulante. C’est la loi de « l’aller et retour »
a écrit le 02/05/2015 à 12:40 :
Chiche qu'il n'y aura strictement aucune suite... Il fallait râler pour le principe.
a écrit le 01/05/2015 à 23:45 :
L’hôpital qui se moque de la charité!
a écrit le 01/05/2015 à 20:00 :
Il faut sortir de cette Europe minable.
a écrit le 01/05/2015 à 18:36 :
Alors les bobos atlantistes, carpettes de l'oncle sam, on vous entend plus là..?.Ah oui, certainement encore entrain de célébrer la vente des rafales au démocrates et droit de l'hommistes Qatari, pendant que vous nous bassinez depuis des mois qu'il ne faut pas livrer les Mistral à la Russie....carpette un jour, carpette toujours...
a écrit le 01/05/2015 à 16:56 :
Je pense que c'est préférable qu'Airbus retire sa plainte illico, car se mettre de travers NSA (et par conséquent le Département d'État US et le Pentagone) c'est très téméraire, cela revient à s'attaquer à un guêpier le torse nu. Airbus peut perdre son marché aux Etats-Unis et, en connaissant l'inflexibilité des américains envers ceux qui leur disent non, le consortium franco-européen pourra même perdre bien d'autres clients dans le monde. L'espionnage existe depuis toujours et va continuer à exister, il faut s'y habituer, c'est pas grave. Non sans oublier que les américains sont nos vieux amis et alliés, ils ne pourraient jamais utiliser NSA contre nous, voyons.
Réponse de le 16/05/2015 à 10:55 :
Oui, en suivant cette logique, arrêtons airbus, achetons du Boeing après tout c'est si futile de résister.
Pierre Laval disait plus ou moins la même chose.
a écrit le 01/05/2015 à 14:32 :
être autant épié dans un couple( franco-allemand) en plus au bénéfice du voisin( USA), cela augure le divorce et avec lui de terribles conséquences( dissolution de toute l'union européenne).
a écrit le 01/05/2015 à 13:43 :
Pire que la taupe Anglaise... Et vous voulez toujours nous faire croire en l'Europe?
L'Europe n'a qu'un seul dessein celui de n'ajouter qu'une seule étoile au drapeau Américain plutôt que 27
Réponse de le 01/05/2015 à 16:59 :
Moi, à votre place, je ne publierait jamais une telle déclaration dans un forum comme celui-ci à LT, c'est très très téméraire. Pensez-y.
Réponse de le 02/05/2015 à 3:57 :
On est tous sur écoute et nos discussion sur internet sont surveillées de toutes façons. L'avantage voyez vous c'est que pour interner tout les antiaméricanistes primaires de France aujourd'hui, il va falloir prévoir d'énorme camps de concentration et qu'ils ne disposent probablement pas de l'infrastructure adéquate pour l'instant. Alors on peut encore se faire plaisir.
Tout les états d'Europe qui accueillent des facilités pour l'armée Américaine doivent être vu comme des ennemis de la France. La réalité c'est ça !
Réponse de le 02/05/2015 à 12:33 :
toute entreprise américaine qui est sur le sol francais est un espion potentiel. Tout contact avec une entreprise américaine est un contact avec un espion potentiel. Ne l'oubliez pas. Vendons leur notre vin et notre fromage mais ne nous mettons pas à construire de l armement et des produits d infrastructure avec des américains. General Electric - Alsthom? le renard est dans le poulailler et il partira quand toutes les poules seront tuées..
a écrit le 01/05/2015 à 9:28 :
Je présume qu'on doit faire pareil. Pas vu pas pris.
Ca la fiche quand même assez mal. Elle est belle l'Europe. Comment voulez-vous que les gens y croient alors qu'il y a des sous-marins américains en quantité anglais, allemands polonais et j'en oublie.
a écrit le 01/05/2015 à 8:33 :
Ceux qui se plaignent sont généralement ceux qui ne peuvent pas profiter du système.Qu'attend la France pour se doter des moyens nécessaires? Combien de ventes perdues faudra-t'il ?
a écrit le 01/05/2015 à 8:02 :
Le problème avec la surveillance électronique, c'est qu'elle marche dans les deux sens : si la victime peut utiliser le canal d'écoute ouvert par l'espion, alors l'espion devient tout aussi vulnérable que la victime. C'est pourquoi personne ne se plain officiellement de la surveillance de la NSA, car en le réseau international mis en place profite à tous. L'affaire Snowden montre à quel point ce système d’espionnage est vulnérable, car il donne autant d'informations à la victime que celle recueilli par l'espion. D'autre part, la désinformation est facilité car les sources sont dans le cloud...
Réponse de le 02/05/2015 à 12:43 :
Donc, dingo, confirmation encore que vous êtes un pro-US. Notez, vu la chute de l'influence US dans le monde, vous avez des raisons fondées de vous inquiéter. La BONNE question serait : pourquoi cette chute. Mais là, ça vous dépasse...
Réponse de le 03/05/2015 à 8:43 :
Yvan, tu as tout compris de travers. La chute de l'estime des USA dans le monde vient du fait qu'ils n'arrivent plus à cacher leur malveillance à cause de tous les systèmes de surveillance électronique qu'ils ont mis en place, et qui se retourne contre eux. A cause des backdoor qu'ils implantent dans leur logiciels, leur administration est transparente aux services d'espionnage du monde entier, même les mails de la maison blanche n'y font pas exception. Une concentration d'informations aussi importante conduit à des "Affaires Snowden" et "Assange". A trop vouloir se protéger, ils ont ouvert la boite de Pandore électronique...
a écrit le 01/05/2015 à 7:38 :
Que les Allemands nous espionnent, passe encore, nous n'avons qu'à en faire autant, c'est ce qu'on appelle la concurrence libre et non faussée (éclat de rire), mais qu'ils le fassent pour le compte des Américains ... là ça dépasse les bornes, c'est de la corruption et du terrorisme d'Etat au sein de l'Union
a écrit le 01/05/2015 à 7:18 :
Ne soyons pas naïfs, nous français espionnons tout autant les allemands et partagent les informations avec qui bon nous semble. Ce jeux de billard à trois bandes ( c'est un minimum) se pratique depuis toujours. Seulement nous sommes au courant plus facilement grâce à un partage de l'information partage.
Réponse de le 02/05/2015 à 4:03 :
Ce ne sont pas les Allemands qui sont en train de nous céder leur industrie de défense stratégique: il n'en ont pas.
Vous savez que le regroupement de EADS sous un seul sigle "Airbus Group" de l'an dernier cachait la mise sous tutelle allemande par le déplacement du siège à Munich sous la direction d'un pdg allemand de l'entreprise qui fabrique nos missiles de dissuasion nucléaire ? Et aujourd'hui ils refilent nos petits secrets à nos amis américains ?
J'espère qu'ils ont déjà trouvé la faille de conception qui leur permettra de nous empêcher de tirer et qu'ils se dépêchent de doter leur amis Allemands de contre-mesure, ça risque de finir par leur être très utile.
a écrit le 01/05/2015 à 5:34 :
fut un temps les problèmes d'agents doubles se réglaient avec un accident du travail ...
mais soyons humanistes et jetons les simplement en prison ( par exemple dans celle qui a héberge les membres de la bande a Baader histoire de ne pas trop les dépayser ).
Mais je fiche mon billet qu'aucun traite ne sera jamais inquiète dans cette affaire
a écrit le 30/04/2015 à 21:11 :
Quelle belle europe que celle là , solidaire en tous points d'ailleurs avec un dirigeant comme junker , qui a triché et magouillé avec l'affaire wiki lead !!! Après on s'étonne que de plus en plus de gens soient écoeurés de cette europe ??? NORMAL , PARFAITEMENT NORMAL !!!
a écrit le 30/04/2015 à 20:12 :
combien de fois il faudra le repeter: merkel est nee en allemagne de l est et etait dans les jeunesses communistes. elle a une comprehension differente du francais moyen qui est un anarcho - democrate. les juges ont refuse d etudier le sujet des ecoutes en allemagne. la france doit mettre la pression et qu elle se fasse virer.
Réponse de le 02/05/2015 à 4:06 :
Oui oui on sait tout ça. Et ensuite elle a été recruté par la CIA pour espionner pour le compte de nos amis jusqu'à l'effondrement de l'union soviétique, vous le saviez aussi ?
Réponse de le 02/05/2015 à 20:59 :
cela ne m'etonnerait pas: elle est sans loi ni foi.
a écrit le 30/04/2015 à 18:22 :
Ben pt'être qu'on fait pareil, mais ça n's'est pas ébruité.
a écrit le 30/04/2015 à 17:41 :
Les Américains demandent aux Allemands de vérifier que les Français ne font pas d'exportations illégales, et ils s'exécutent. C'est un prétexte pour acquérir d'autres informations en passant ou juste pour voir si les Allemands sont coopératifs et dévoués ? Demander aux espions Allemands d'espionner Angela, ça n'aurait pas passé, obligés de le faire eux-même, ah, là là.
a écrit le 30/04/2015 à 17:29 :
l'histoire a démontré qu'il ne fallait jamais se fier aux rosbeefs et aux teutons!...
a écrit le 30/04/2015 à 16:44 :
Nous pensions être entre nous dans cet Union Européenne mais, rien de plus faux quand on pense que tout cela est une création américaine! Comme aujourd'hui; "le choc des civilisations"!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :