Le cinéma a-t-il souffert du beau temps ?

 |   |  417  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les salles obscures françaises sont loin d'avoir fait le plein de spectateurs au cours des cinq premiers mois de l'année, rapporte le Centre national du cinéma (CNC). La désertion a été la plus forte en avril quand la météo était la plus "estivale".

Le soleil printanier a plus incité les Français à prendre l'air qu'à aller au cinéma, diagnostique le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) au regard des chiffres sur la fréquentation des salles depuis le début de l'année publiés ce jeudi.

Selon les dernières estimations, la fréquentation cinématographique s'est contractée en mai de 1,4% sur un an, à 15,75 millions d'entrées. Mais c'est loin d'être le pire mois depuis le début de l'année, le plus mauvais étant avril avec une chute de 26,3%. Ni le CNC ni la Fédération nationale du cinéma (FNC) n'étaient disponibles dans la matinée pour commenter ces chiffres à La Tribune mais plus tôt, Jean Labé, président la FNC a expliqué à l'Agence France Presse que "le facteur météo, avec un printemps magnifique, n'a pas joué en notre faveur". La preuve, assure-t-il, "Il suffit d'un week-end pluvieux pour que les gens reviennent".

L'argument se tient mais n'explique pas tout. En effet, les mois de mars et janvier ont également été dans le rouge avec un repli de fréquentation de respectivement 7,3% et 24,9%. Seul février a connu une augmentation de 4,8% sur un an avec 21,54 millions d'entrées.

Sur les cinq premiers mois de l'année, les salles ont enregistré 82,52 millions d'entrées, soit 11 % de moins que sur la période janvier-mai 2010. "On a heureusement beaucoup de bons films, américains et français, notamment ceux de Cannes, qui arrivent en salles au deuxième semestre", a encore souligné Jean Labé. Et de citer des films français  comme "The Artist", de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin et "Polisse" de réalisé par Maïwenn, tous deux au palmarès du Festival, et "Les Neiges du Kilimandjaro", présenté en section "Un Certain Regard" et très bien accueilli.

Côté blockbusters, "Pirates des Caraïbes: la Fontaine de Jouvence", nouveau volet des aventures de Jack Sparrow, n'a pas râté son rendez-vous avec le public. Sorti le 18 mai dernier, il totalise, selon le dernier classement CBO Box Office, plus de 3,4 millions d'entrées en France. Il a toutefois été dépassé la semaine dernière par le dernier opus des "X-Men: Le Commencement" qui a réuni presque 1 million de spectateurs en une semaine d'exploitation.

De quoi rendre Jean labé optimiste.Selon lui, les 200 millions d'entrées seront à nouveau franchies en 2011, comme ce fut le cas les deux années précédentes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2011 à 7:30 :
2 raisons : d'une part la baisse du pouvoir d'achat des ménages, d'autre part les films sont mauvais...
a écrit le 10/06/2011 à 5:08 :
Encore heureux que cela fonctionne, ils auraient pu demander des aides au gouvernement eux aussi!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :