Après Patrick Bloche, David Assouline vole au secours de France Télévisions

Le sénateur PS veut porter la redevance audiovisuelle à 131 euros, soit deux euros de plus que prévu dans le cadre du projet de loi de finance. Pour maintenir la pression, Rémy Pflimlin avertit des risques de réduction d'effectifs qui pèsent sur France Télévisions. Le groupe audiovisuel public pourrait subir une perte de 80 à 100 millions d'euros l'an prochain.
Rémy Pflimlin Copyright AFP
Rémy Pflimlin Copyright AFP (Crédits : AFP)

David Assouline, qui était venu aux Rencontres Cinématographiques de Dijon apporter son soutien public au monde de la culture, a finalement joint l'acte à la parole. Lors de l'audition publique du PDG de FranceTélévisions Rémy Pflimlin, le sénateur PS et vice-président de la commission culture et communication, s'est prononcé en faveur d'un coup de pouce à la redevance générale de 2 euros, qui porterait son montant final à 131 euros. Si ces 2 euros étaient votés au Sénat, cela gonflerait la redevance de 50 millions d'euros. De ce ballon d'oxygène, France Télévisions aimerait retirer entre 30 et 50 millions (selon qu'on lui attribue 70% du montant, la part qui lui revient habituellement, ou 100% au titre des difficultés qu'il rencontre).

Jean-Marc Ayrault avait rejeté l'extension aux résidences secondaires

Le vice-président de la commission du Sénat pourra-t-il mener son projet jusqu'au bout ? Parti au combat avec un projet d'extension de cette taxe sur les résidences secondaires, le député Patrick Bloche avait finalement battu en retraite. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait finalement décidé que le service public devrait s'en tenir aux 4 euros d'augmentation décidés initialement dans le cadre du projet de loi de finance 2013, portant le montant de la redevance à 129 euros.

80 à 100 millions de déficit en 2013 et des « conséquences » sur l'emploi
Devant les sénateurs et pour maintenir la pression, Rémy Pflimlin a répété les difficultés que devrait affronter le groupe audiovisuel public l'an prochain. Le gouvernement a en effet décidé de sabrer la dotation publique directe de 196 millions d'euros, la réduisant à 254 millions d'euros. Sonné par la crise, France Télévisions anticipe aussi une baisse de ses recettes publicitaires de 67 millions d'euros. « Il est à ce stade demandé à France Télévisions de réaliser en 2013 plus de 150 millions d'euros d'économies », a martelé Rémy Pflimlin. Le budget global du groupe est d'environ 2,5 milliards d'euros, dont 425 millions issus de la publicité. Dans les conditions actuelles, l'exercice 2013 se solderait par « un déficit programmé de 80 à 100 millions d'euros » a aussi averti le président. « Ce sont des conséquences sévères sur l'emploi - à France Télévisions et dans les secteurs qui vivent des commandes de l'entreprise » a prédit le PDG.

Répondant aux critiques de mauvaise gestion, le PDG a aussi précisé avoir fait des économies de 30 millions d'euros au premier semestre. « Les audits de production sur les programmes ont été amplifiés (7 millions d'euros d'économies sur les grilles de rentrée), des dizaines de contrats d'achats hors programmes ont été renégociés de parfois plusieurs millions d'euros », a complété Rémy Pflimlin.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 25/10/2012 à 4:46
Signaler
CNC: 618 000 euros de frais de bouche en 2011 - http://www.lexpress.fr/culture/cinema/cnc-618-000-euros-de-frais-de-bouche-en-2011_1179020.html

à écrit le 24/10/2012 à 19:53
Signaler
Le compte n'y est pas parce que les gouvernements successifs (de droite et de gauche) l'on voulu ainsi. Jamais les chaines publiques n'ont bénéficié d'une capitalisation à la hauteur des objectifs que leurs fixait leur tutelle (l?État). En résumé: de...

à écrit le 24/10/2012 à 18:15
Signaler
Que les sénateurs réduisent leurs indemnités et les reversent à france télévisions pour services rendus. Que nos élites se mettent à la place du peuple qui travaille et qui ne fait le comique comme nos députés et senateurs lors des questions au gouv...

à écrit le 24/10/2012 à 18:01
Signaler
Le choix d'augmenter considérablement la redevance télé en lieu et place des économies en ayant dans le service public seulement 2 chaines et en mettant en retraite tous les présentateurs âgés de plus de 60 ans et tous ceux qui ont des gros salaires.

à écrit le 24/10/2012 à 17:27
Signaler
De qui se moque t'on? Un peu de courage Monsieur Pflimlin ,faite le ménage dans cette ménagerie qu'est FT.Les 3/4 de vos animateurs ne valent pas les salaires octroyés , Vous avez trop de chaines que personnes ne regardent , Les journeaux de F3 sont ...

à écrit le 24/10/2012 à 17:06
Signaler
les français n'ayant jamais demandé a avoir autant de chaine de television publique, le mieux qu'il puisse faire et de faire baisser les depense voir de revendre certaine chaine.

à écrit le 24/10/2012 à 17:01
Signaler
France télévision un groupe trop grand pour le redevance. Voici ce que comprends FT . Quelle est la masse salariale? Quel est l'écart des salaires? 6% d'augmenbtation pour un député 5 chaînes nationales métropolitaines (France 2, France 3, France 4,...

à écrit le 24/10/2012 à 16:44
Signaler
En temps de crise, faut pas pousser. Comment justifier que la redevance augmente trois fois plus vite que l'inflation ? France Télévision n'a qu'à faire des économies, comme tout le monde. Cette pression leur permettra peut-être de nous proposer des ...

à écrit le 24/10/2012 à 16:16
Signaler
Ou va l'argent de la pub? Comment font les autres chaines,m6,tf1? Et de plus quand on paye une fortune un programme debile comme plus belle la vie,qui cartonne niveau audience,on ne retire pas la pub de ce programme....On paye des fils et fille de un...

à écrit le 24/10/2012 à 16:01
Signaler
Passons directement à 400 Euros. Le risque social à F-T a bon dos. Combien de présentateurs surpayés ? Combien de profiteurs du statut d'intermittent ? Et puis, sénateurs comme députés, ce ne sont pas les conseilleurs les payeurs. Les français crou...

à écrit le 24/10/2012 à 15:57
Signaler
France télévision n'a qu'à faire des économies, il y a des animateurs qui ont des salaires exorbitants .

à écrit le 24/10/2012 à 15:40
Signaler
Doublez la redevance : 300 euros = bonjour les dégats ; des amas de LCD , LED , OLED passez par les fenêtres...Allez un peu de courage.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.