Pour Jacques-Antoine Granjon (vente-privée.com) , le Théâtre de Paris n'est pas une « danseuse »

 |   |  548  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : dr)
Le PDG de Vente-privée a officialisé la reprise du théâtre parisien pour 6 millions d'euros. Officiellement, il s'agit de compléter sa stratégie de promotion de la culture et des artistes, qui permet de « faire rayonner » la marque.

Le théâtre, nouvel accessoire de réussite? Comme d'autres chefs d'entreprises avant lui, Jacques-Antoine Granjon, qui a fondé Vente-privée, s'est offert Le Théâtre de Paris pour 6 millions d'euros. L'investissement n'a pas été fait à titre personnel, mais via le site à succès de destockage qu'il a fondé. Jacques-Antoine Granjon, ne reprend pas les murs du théâtre mais la société qui les exploite. Il fait aussi entrer comme actionnaires le directeur artistique du théâtre,Stéphane Hillel, et le producteur, Richard Caillat. C'est ce dernier qui a mené les négociations en toute discrétion pour convaincre les anciens propriétaires de confier les rênes à Jacques-Antoine Granjon afin d'éviter que d'autres industriels ne fassent monter les enchères. Avant le théâtre de Paris, Jacques-Antoine Granjon était aussi aller visiter le Palace, célèbre club parisien très en vogue de la scène undergrouond des années 80. « Le problème c'est qu'il n'y a pas de directeur, juste un producteur qui essaie de vous le vendre très cher », a commenté Jacques-Antoine Granjon.

Que vient faire le roi du destockage dans le théâtre ? Officiellement, c'est de dernier étage de la stratégie développée dans la distribution de produits culturels. Vente-Privée assure avoir le troisième service de ventes de billets en ligne avec ticket-minute. « Désormais, nous pouvons assurer la vente, la promotion, la production et la co-production d'artistes. C'est grâce à cette stratégie intégrée que nous allons pouvoir proposer à des prix très agressifs l'accès à la culture. Les places de concert sont trop cher, alors que les artistes vont devoir aller sur scène pour gagner leur vie », a justifié le patron de Vente Privée.

Vente Privée a promu Iggy Pop, Alain Chamfort et Patricia Kaas

Depuis plusieurs années, Jacques-Antoine Granjon s'est lancé dans le soutien, la co-production et la promotion d'artistes. Tout a commencé par une rencontre avec Alain Chamfort en 2005, dont il finira par aider à vendre les disques à prix coûtant. Vente-privée a aussi soutenu Patricia Kaas lorsqu'elle a lancé un nouvel album en 2009. Ce qui lui a permis de trouver à nouveau une maison de disque, en l'occurrence, Universal. Mais son coup de maître  a été l'accord exclusif noué avec Iggy Pop, dont il a vendu l'opus autoproduit de reprises de chansons d'amour. Le site a aussi distribué des places pour Pierre Palmade et Florent Pagny.

La culture doit être rentable

Sur le papier, ces opérations dans la culture, qui ne pèsent que 3% du chiffre d'affaires global du site (1,3 milliard d'euros en 2012) relèvent d'une stratégie bien pensée, et non d'une lubie de millionnaire. Vente privée ne présente toutefois pas ces investissements comme un axe de diversification, mais comme de la promotion. « Nous ne faisons pas de publicité sur Google pour faire venir du trafic. Ce genre d'opération contribue à faire rayonner la marque Vente-Privée », affirme Jacques-Antoine Granjon. « Ce n'est pas une danseuse. Une danseuse, cela perd de l'argent par définition, et cela démotive l'entrepreneur. Ces activités doivent s'équilibrer », affirme l'entrepreneur. Sans toutefois cacher sa joie. « Quand on vient du destockage, pouvoir participer au financement de la culture, c'est évidemment un grand plaisir ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/09/2014 à 18:21 :
Ce serait sympa de vous relire et de vous corriger !
a écrit le 31/01/2013 à 13:01 :
le theatre de paris appartient a la famille ALCOVER depuis 1929,qui n'a aucune intention de vendre ses murs.
a écrit le 29/01/2013 à 17:38 :
sa clientèle que vise vente-privée, bobo urbain, qui a du pouvoir d'achat et qui achètent sur internet et webuser et ... qui n'aime pas la pub.
Réponse de le 29/01/2013 à 18:00 :
Y-en a assez de ce bashing. Vente privée est une superbe réussite !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :