M6 : les résultats annuels de 2014 menacés par le marché publicitaire atone

 |  | 394 mots
En avril, la chaîne M6 est descendue sous le seuil symbolique des 10% à 9,5% de part d'audience. (Photo : Reuters)
En avril, la chaîne M6 est descendue sous le seuil symbolique des 10% à 9,5% de part d'audience. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le groupe audiovisuel attend un rebond des recettes publicitaires, sans quoi il connaîtra un résultat annuel en baisse en 2014. Les audiences des chaînes gratuites de la filiale de RTL Group sont en légère baisse, M6 est passé sous la barre des 10% en avril.

M6 compte sur un redressement du marché publicitaire. Si le groupe est parvenu à réaliser un chiffre d'affaire stable au premier trimestre, son résultat opérationnel courant a chuté de 31%. Il s'affichera alors en recul sur l'ensemble de l'exercice si les recettes de la publicité ne remontent pas, a prévenu le groupe lundi.

Le chiffre d'affaires consolidé de la filiale de RTL Group a atteint 312,2 millions d'euros, en hausse marginale de 0,2% par rapport au chiffre d'affaires retraité du premier trimestre de l'année dernière, selon un communiqué.

Baisse du chiffre d'affaires publicitaires

Le résultat opérationnel courant (EBITA) du groupe a néanmoins reculé de 31% à 41,8 millions d'euros (60,7 millions au 31 mars 2013), à cause d'une "saisonnalité différente des activités" de télévision et de production, de la moindre performance sportive des Girondins de Bordeaux (-2,8 millions, notamment à cause de la fin de leur parcours européen) et de la baisse du chiffre d'affaires publicitaire (-3,9 millions), explique le groupe, qui prévient :

"Si la baisse du marché publicitaire se poursuit au second semestre, le groupe enregistrera sur l'année un recul de son résultat opérationnel annuel."

Le chiffre d'affaires publicitaire du groupe est en repli de 2% à 190,1 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année (-0,4% pour TF1). Les recettes publicitaires des chaînes gratuites sont elles aussi en recul de 1,8% à 180 millions d'euros mais cela permet tout de même à M6 de "consolider ses positions sur le marché".

Diminution légère mais symbolique de la part d'audience

Dans un environnement "toujours plus fragmenté" et marqué par la diffusion des jeux Olympiques d'hiver sur les chaînes concurrentes, les chaînes gratuites du groupe ont affiché une part d'audience moyenne de 13,5% sur les 4 ans et plus (-0,8 point) et de 20,9% sur la cible commerciale (-0,1 point).

Le groupe a aussi pâti d'un calendrier moins favorable pour son activité de production et droits audiovisuels (-3,3% de chiffre d'affaires) qui avait bénéficié à la même période l'an dernier de la sortie du cinquième opus de la saga de vampires à succès "Twilight".

La baisse s'est encore accélérée en avril, mois pendant lequel la chaîne M6 est descendue sous le seuil symbolique des 10% à 9,5%, revenant aux coude à coude avec France 3 (9,4%) après l'échec de plusieurs programmes comme la série "Perception".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/05/2014 à 13:26 :
C'est bien a cause des programmes nuls que la pub n'est plus regardé. Arrêtez vos télé réalité absurde et commencé a investir. Les publicitaires reviendront. Ce constat est assez pénible de le sens qu'on est pas prêt d'être libéré de la redevance TV ! Le gouvernement ne la supprimera pas si la pub ne reporte plus... dommage pour nous!
a écrit le 05/05/2014 à 11:53 :
C'est cela à force de promouvoir la médiocrité... A quand M6 Music Arab?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :