Netflix : les enfants prennent la place du réalisateur dans des séries interactives

Le site de streaming par abonnement a lancé sa première série interactive pour les enfants. Si cette première tentative a du succès, l'entreprise américaine envisage de s'attaquer au marché des séries pour adultes.
Un premier épisode interactif est disponible dans le monde entier sur les télévisions, les consoles de jeux et tous les dispositifs qui fonctionnent sur iOS. Netflix attend de voir si ce projet fonctionne et plait à ses membres avant de s'étendre sur Android et Apple TV.
Un premier épisode interactif est disponible dans le monde entier sur les télévisions, les consoles de jeux et tous les dispositifs qui fonctionnent sur iOS. Netflix attend de voir si ce projet fonctionne et plait à ses membres avant de s'étendre sur Android et Apple TV. (Crédits : Netflix/Capture d'écran.)

Cette fois-ci, ce sont les enfants qui commandent. Depuis quelques jours, Netflix a rendu disponible une série interactive pour les petits. Une grande nouveauté dans le monde de la télévision. . Les lecteurs décideront du sort du personnage en choisissant entre deux propositions différentes pour avancer dans l'histoire. Le premier épisode utilisant ce concept raconte l'histoire du Chat Potté, le fameux chat aux grands yeux attendrissants du dessin animé Shrek, qui se trouve coincé dans un livre de contes de fées.

Netflix a collaboré avec le spécialiste des films d'animation Dreamworks (Shrek, Dragon, Kung Fu Panda ou plus récemment Baby Boss) au cours de deux ans et demi afin de donner une vie interactive à ce personnage. Leur but : que cela soit aussi simple que de toucher son écran tactile ou appuyer sur un bouton de sa télécommande.

Le site spécialisé Numerama,  qui a testé cette nouveauté,  partage son enthousiasme : "les personnages sont attachants, l'animation brillante et l'histoire plaisante comme tout le reste de la série". Le lecteur est appelé à intervenir à 13 reprises pour choisir en temps limité, entre des propositions comme "le Chat Potté doit-il combattre un dieu ou un arbre ? Rendre visite à des pirates ou aller voir la méchante reine ?".

Au cours de l'été, l'entreprise américaine prévoit de continuer à travailler sur deux autres épisodes : Buddy Thunderstruck sera diffusé le 14 juillet et Stretch Armstrong: The Breakout, toujours en production, sortira au début de l'année 2018.

Regarder la télé ne rimera plus avec canapé

Bien que l'entreprise n'ait pas consulté des experts avant de lancer cette expérience, le projet a beaucoup plu à la plupart d'entre eux, s'est réjouie dans une publication sur le blog de Netflix Carla Engelbrecht Fisher, la directrice de l'innovation des produits.

"C'est bien pensé. Pousser les enfants à réfléchir aux différentes façons dont un récit peut se dérouler les mèneront à réfléchir plus profondément aux histoires et à mieux les comprendre", explique John Black, le directeur du programme sur la science cognitive à l'université Columbia, au New York Times.

Les parents aussi se sont dits satisfaits de voir leur enfant plus actif devant leur écran, plutôt que de rester affalés dans un canapé. Associer enfants et interactivité est la combinaison la plus naturelle, souligne Carla Engelbrecht Fisher.

"L'espace de programmation pour les enfants est un point de départ naturel puisque les enfants aiment déjà 'jouer' avec leurs personnages préférés et sont enclins à taper, à toucher et à faire glisser les écrans. Ils parlent aussi à leur écran, comme si les personnages pouvaient les entendre. Maintenant, cette conversation peut aller dans les deux sens", explique-t-elle.

Pour le moment, cette fonctionnalité s'adaptera uniquement sur les programmes pour enfants. Si le projet est un succès, Netflix affirme que beaucoup de producteurs sont très intéressés par l'idée de s'attaquer aux films et séries télévisées destinés à tous les publics.

Un projet long et coûteux

Non seulement ce style interactif des scénarios est très compliqué et prend beaucoup de temps, mais la production d'un épisode comme le Chat Potté coûte aussi très cher. Prendre en compte que le lecteur intervient 13 fois dans l'histoire demande d'anticiper chaque trame possible en pensant à ce qui est survenu avant et comment aboutir à une fin. La création du dessin animé est donc deux fois plus longue, pour un résultat qui dure au final entre 18 minutes et 39 minutes. Tout dépend du parcours qu'entreprend le personnage.

"Les choix qui ont le plus d'impact sur l'histoire sont les plus excitants. Dans un monde parfait, nous en proposerions davantage. Mais plus vous créez de divergences de scénarios, plus vous devez créer de contenu différent", a déclaré Doug Lancaster, le responsable créatif de DreamWorks, cité par Le Monde.

Malgré le temps et l'investissement nécessaire, le succès du projet permet à Netflix de se distinguer des autres services en mélangeant "Hollywood et la Silicon Valley", estime Carla Engelbrecht Fisher. Aujourd'hui les services de streaming payants comme Amazon, Hulu et Netflix se battent pour gagner de plus en plus d'audience parmi les plus jeunes qui, d'après le New York Times, regardent de moins en moins la télévision en direct, mais de plus en plus de contenus sur des plateformes digitales. Un marché dominé par Netflix, qui ne cesse d'innover pour préserver son avance et la conforter en conquérant de nouveaux abonnés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 23/06/2017 à 12:55
Signaler
En effet un projet long et couteux pour un retour sur investissement qui ne cassera jamais la baraque étant donné que nous sommes à la télé, préhistoire des médias. Il me semble que cela a déjà été testé en france et rapidement arrêté, l'intérêt ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.