Netflix se lance dans la vente de produits dérivés de leurs séries

La plateforme de Streaming a ouvert un poste pour développer une activité de merchandising. Autrefois petite startup, la société franchit une étape supplémentaire pour devenir une grande société de production de contenus.
Jean-Christophe Catalon

3 mn

L'objectif est d'amplifier la ferveur autour des grosses productions de la plateforme, qui détiennent déjà des nombreux fans acquis.
L'objectif est "d'amplifier la ferveur" autour des grosses productions de la plateforme, qui détiennent déjà des nombreux fans acquis. (Crédits : © Mike Blake / Reuters)

Des t-shirts House of Cards, des mugs Narcos, un jeu de société Breaking Bad... ces produits dérivés pourraient bientôt voir le jour, car Netflix semble faire le pari du merchandising des séries proposées sur sa plateforme. Fort de ses 93 millions d'abonnés, le leader du Streaming souhaiterait diversifier ses revenus et renforcer la popularité de ses créations originales.

> Lire aussi : Netflix : une fin d'année 2016 record, le titre s'envole

Le premier indice provient d'une fiche de poste en ligne, repérée par Bloomberg, dans laquelle Netflix explique chercher une nouvelle recrue en charge des licences, du merchandising et de la promotion des contenus de la plateforme. Il est ainsi question d'une part de créer des licences d'exploitation des séries et films de son catalogue, afin de commercialiser des produits dérivés : livres, bandes dessinées, jouets, des pièces à collectionner, etc. Puis de forger des liens avec des distributeurs.

Le document indique que l'objectif est "d'amplifier la ferveur" autour des grosses productions de la plateforme, qui détiennent déjà une base de fans. "Une tactique marketing pour capter la demande de nos membres et faire plaisir à notre communauté."

Vers un nouveau géant de la production de contenus ?

Les ambitions de Netflix paraissent d'autant plus logiques, que la branche de Disney Studios dédiée aux produits dérivés et jeux vidéos a généré un chiffre d'affaires de 1,3 milliard de dollars, rien qu'au quatrième trimestre de l'année fiscale 2016. Il faut dire que la société est propriétaire de franchises très lucratives, à l'image de Star Wars.

Netflix a déjà effectué des tests avec l'une de ses productions originales à succès : Stranger Things. En partenariat avec Hot Topic, un vendeur de produits dérivés, le leader du Streaming a commencé à vendre porte-clés et t-shirts à l'effigie de la série.

La plateforme ne produit pas tous les contenus de son catalogue. C'est pourquoi elle ambitionne de s'accorder avec les studios concernés pour proposer des produits dérivés de leurs créations et d'en partager les gains, selon les informations de Bloomberg.

Si Netflix n'a pas nécessairement les mêmes prétentions que Disney, il est clair que la petite startup du numérique est en train de se transformer en géant de la production de contenus.

Jean-Christophe Catalon

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.