Nokia se paye Withings pour 170 millions d’euros

Le géant finlandais s’est offert la startup française pour accélérer dans l’e-santé, qu’il considère comme « un marché majeur ».
Selon Nokia, le marché de la santé devrait devenir un des plus grands marchés verticaux de l'Internet des objets.
Selon Nokia, le marché de la santé "devrait devenir un des plus grands marchés verticaux de l'Internet des objets". (Crédits : © Lehtikuva Lehtikuva / Reuters)

Après avoir mis la main sur Alcatel-Lucent, Nokia s'offre une pépite française. Le géant finlandais de l'équipement télécom Nokia a annoncé mardi, dans un communiqué, l'acquisition de la startup française Withings, spécialisée dans les produits et services numériques du domaine de l'e-santé, afin d'"accélérer son entrée dans le domaine de la santé". La transaction, qui atteindrait 170 millions d'euros, devrait être finalisée dans le courant du troisième trimestre 2016, a précisé le groupe.

A l'issue de l'acquisition, Withings sera intégrée à la branche Nokia Technologies, a également ajouté l'équipementier. "Nous avons affirmé à de nombreuses reprises que la santé numérique était un domaine présentant un intérêt stratégique pour Nokia, nous prenons aujourd'hui des mesures concrètes pour saisir cette opportunité sur un marché majeur", a affirmé le PDG du groupe, Rajeev Suri, cité dans le communiqué.

Forte croissance espérée d'ici 2020

Selon Nokia, le marché de la santé "devrait devenir un des plus grands marchés verticaux de l'Internet des objets selon les analystes, qui estiment à 37% le taux de croissance composé annuel de la santé mobile, devenant ainsi le segment de la santé connaissant la plus forte croissance à partir de 2015-2020".

Créée en 2008 et basée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), Withings compte environ 200 salariés, répartis entre la France, Cambridge (Massachussets, est des Etats-Unis) et Hong-Kong et fabrique des objets connectés en lien avec la santé, tels que des tensiomètres, thermomètres ou capteurs d'activités.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 26/04/2016 à 14:54
Signaler
Il semblerait que la vente de Rafale se prépare... Toutes sortes de petits cadeaux sont échangés avec les Finlandais...

à écrit le 26/04/2016 à 12:48
Signaler
Tout le monde veut agir dans la santé et les objets connectés et Nokia part en dernière position. Il serait préférable pour le finlandais d'explorer d'autres segments pour ne pas se retrouver rejeté à moyen terme. Son prochain grand pari, à lui aussi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.