Numérique : les adblockers amputeront 10% des revenus publicitaires d'ici à 2020

 |   |  248  mots
La société AdBlock Plus a atteint les 100 millions d'utilisateurs, mardi 11 mai.
La société AdBlock Plus a atteint les 100 millions d'utilisateurs, mardi 11 mai. (Crédits : Reuters)
Selon un rapport, le manque à gagner pour le marché de la publicité numérique grimperait à 27,8 milliards de dollars d'ici à 2020, en raison de l'augmentation et de la sophistication des logiciels bloqueurs de pub.

Un jour après l'annonce des 100 millions d'utilisateurs atteints par d'Adblock Plus, le cabinet Juniper publie un rapport accablant pour le marché de la publicité numérique. Le manque à gagner pour les éditeurs causé par les logiciels bloqueurs de publicités (ad blockers) devrait atteindre les 27,8 milliards de dollars (24,3 milliards d'euros) d'ici 2020, soit près de 10% du marché mondial.

Le coût des ad blockers va ainsi connaître une croissance si l'on se fie à une étude de PageFair sur le sujet. Elle estimait que le manque à gagner des sites imputés aux abdlobkers s'était élevé à 22 milliards de dollars en 2015.

Cette croissance du coût pour les publicitaires s'explique par le développement de l'activité des développeurs rendant les bloqueurs de publicités de plus "sophistiqués" et "difficiles à vaincre", note Juniper.

Nouvelles menaces

En outre, si les internautes utilisent aujourd'hui ces logiciels pour bloquer la publicité pendant la navigation sur les sites internet, les bloqueurs de pub devraient aussi concerner plus largement les applications à l'avenir, prévient Juniper Research. La menace pour les revenus publicitaires s'est ainsi intensifiée avec l'ajout par Apple d'un logiciel bloqueur de pub dans son système d'exploitation mobile iOS9.

Les éditeurs font également face à des menaces venues des opérateurs télécom. Comme le note l'étude de Juniper, Three au Royaume-Uni, ainsi que l'opérateur caribéen Digicel, ont déjà annoncé un projet de mettre en place le blocage des publicités sur leur réseau.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2016 à 9:20 :
Je n'ai pas un adbloqueur mais un logiciel qui interdit tout script flash qui est une intrusion anormale dans mon pc et la porte d'entrée pour tous les virus.
Faudrait que les annonceurs apprennent à faire de la bonne pub pour de bons produits, agréable et drôle.
Ou bien faire de petits cadeaux, 10% par ci par la avec un code, ou un bonus ex 1 film sur une chaîne cryptée.
De toute façon pour moi, s'il y a pub c'est que le produit est trop cher ou "trop pas bon".
a écrit le 13/05/2016 à 12:56 :
En tout cas, y'a 1 annonceur qui doit être drôlement content, c'est le voyagiste qui, se contentant d'une simple photo (légère et ne dérangeant pas du tout la navigation) sur le coté droit des pages de La Tribune s'affiche systématiquement sans être interceptée par mon ABP. Et comme il est tout seul à utiliser ce système, au moins lui il est vu !!
a écrit le 11/05/2016 à 21:51 :
Les publicitaires devraient songer à changer de métier. Plus personne ne veut de leur daube... Allez les gars un petit effort, rendez-vous vraiment utiles...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :