Oculus Rift : Facebook teste les limites de la réalité virtuelle avec un film

L'entreprise de Mark Zuckerberg a financé Felix & Paul, un studio canadien spécialisé dans la réalité virtuelle, pour réaliser un film de 40 minutes. Des extraits ont été dévoilés jeudi soir à la conférence Oculus Connect.
Anaïs Cherif

3 mn

Facebook a financé et acheté les droits exclusifs pour Miyabi, une comédie de 40 minutes.
Facebook a financé et acheté les droits exclusifs pour "Miyabi", une comédie de 40 minutes. (Crédits : Flickr by Sergey Galyonkin creative commons)

Oculus veut surprendre. Avec la comédie Miyubi, le spécialiste de la réalité virtuelle veut glisser les spectateurs dans les baskets d'un robot japonais pendant 40 minutes. La société a dévoilé des extraits jeudi soir, ainsi qu'une expérience virtuelle avec le Cirque du Soleil, lors de sa keynote organisée à San Jose (Californie), affirme Bloomberg. L'événement était très attendu par les passionnés de réalité virtuelle : c'est sa première conférence depuis la commercialisation de la version définitive du son casque Oculus Rift.

| Lire aussi : Pourquoi l'Oculus Rift sera vendu plus cher qu'attendu

"Nous n'avons aucune idée de ce que ça peut donner"

Oculus, propriété de Facebook depuis 2014, a fait appel au studio Felix & Paul, spécialisé dans la réalité virtuelle. Ce dernier s'est taillé une réputation solide en réalisant des bonus immersifs pour les films Wild (2014) et Jurassic World (2015).

En juillet 2015, Facebook a passé un contrat avec Felix & Paul pour la production de contenus en réalité virtuelle pour Oculus. Le studio canadien a ainsi réalisé des vidéos pour la star du basket LeBron James ou encore un projet avec Barack Obama fin août.

Une levée de fonds de 6.8 millions de dollars

Avant Miyubi, Felix & Paul ne s'étaient jamais attelés à un projet aussi long permettant de tester ce que les spectateurs peuvent endurer. Car les fortes nausées tiennent certainement la première place du classement de critiques récurrentes émises à l'encontre des casques de réalité virtuelle. Les cinéastes ont pourtant été incités par Facebook à tester les limites de l'Oculus Rift. "Nous n'avons aucune idée de ce que ça peut donner", explique à Bloomberg Felix Lajeunesse, un des deux fondateurs du studio. "C'est un peu le grand saut. Une partie de moi pense que ça va aller, mais l'autre pense que 40 minutes c'est vraiment long."

Pour financer ses projets, le studio a fait une levée de fonds de 6,8 millions de dollars en juin dernier auprès de Comcast Corporation, propriétaire d'Universal. Pour compléter ses financements, les canadiens ont vendu à Facebook les droits exclusifs de Miyubi.

52 millions de casques de réalité virtuelle d'ici 2020

Ayant investi 2 milliards de dollars dans Oculus, Facebook espère convertir de nouveaux utilisateurs aux casques de réalité virtuelle grâce à de telles productions. Mark Zuckerberg a réaffirmé hier : "Nous sommes ici pour faire de la réalité virtuelle la prochaine plateforme informatique majeure." Le PDG de Facebook a annoncé que le réseau social avait déjà investi plus de 250 millions de dollars dans le développement de contenus et a encore budgété 250 millions supplémentaires.

Forrester Research estime qu'il y aura 52 millions de casques de réalité virtuelle d'ici 2020 aux Etats-Unis. De son côté, Felix Lajeunesse espère auprès de Wired que la réalité virtuelle sera reconnue comme "une forme d'art distincte, à l'instar de la musique, le théâtre, le cinéma ou la peinture". Mais la route risque d'être sinueuse. En septembre dernier, lors du festival de cinéma La Mostra de Venise, l'accueil avait été glacial pour le long-métrage en réalité virtuelle intitulé Jésus.

Anaïs Cherif

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.